Un sans-abri atteint de cancer sauve une chienne de coups violents. Maintenant, il veut une seule chose avant de mourir

Le cancer est l’une des maladies les plus mortelles dans le monde. C’est pourquoi un dépistage précoce est vivement recommandé pour l’identifier et permettre un traitement adéquat. Cependant, certaines personnes n’arrivent pas à bénéficier d’un diagnostic et d’un traitement malgré l’apparition de symptômes révélateurs. Ainsi, les tumeurs se développent et se propagent dans l’organisme, causant une métastase et laissant peu de chances de guérison à la personne atteinte.  C’est malheureusement le cas de ce sans-abri qui, malgré sa maladie, a pu sauver une chienne de la maltraitance. Découvrez son dernier souhait avant de partir à tout jamais.

La bienveillance et la générosité sont deux qualités qui témoignent d’une nature humaine pleine de bonté et d’altruisme. Heureusement, qu’on peut les trouver chez n’importe qui dans ce monde, peu importe sa couleur, sa religion, ou son statut.
Dans ce qui suit, vous retrouverez l’histoire d’un sans-abri au cœur d’or.

Un dernier souhait…

Sur les trottoirs glacés à Fresno en Californie, Clifford James Herbert, un sans-abri de 60 ans peinait à parler et écrivait quelques notes sur un petit carnet, au cas où un passant le remarquait. À ses côtés, était sa meilleure amie Baby, une chienne née d’un métissage de deux races, le berger australien et le pitbull. Malgré le fait que l’animal était encore tout petit, 1 an à peine, il avait déjà expérimenté les souffrances de la maltraitance.

Image 1 :

Herbert savait qu’il était mourant. Les tumeurs cancéreuses s’étaient propagées dans son corps et avaient atteint son cerveau. Selon les médecins, il n’avait plus que 6 semaines à vivre.

Malgré sa souffrance, il s’est accroché à sa foi en Dieu et croyait sincèrement qu’il lui enverrait quelqu’un pour lui venir en aide. En décembre 2016, juste avant Noël, son vœu a été exaucé et une présence bienveillante fera son apparition dans sa vie.

Jenine-Lacette DShazer marchait le long des rues froides de Fresno, quand elle remarque Herbet. Il était souffrant et faisait de son mieux pour trouver une position confortable malgré le climat glacial qu’il faisait.

Touchée par ce spectacle, elle décide de s’arrêter et de lui parler. Heureux de trouver une oreille attentive, ce dernier raconte son histoire. Ancien fermier et propriétaire d’un garage de réparation de voiture, Herbert se retrouve incapable de travailler après des complications de santé suite à une chirurgie cardiaque délicate puis une trachéotomie.

Image 2 :

Peu après, le pauvre homme se retrouve dans la rue, sans un sou et dans un état de santé précaire. Un jour et par un concours de circonstances, il tombe sur un petit chiot (femelle) maltraité qu’il ne peut que sauver de son bourreau. Celui-ci le frappait avec une lampe de poche et Herbert a dû en venir aux mains avec lui pour le lui prendre. Il le baptise Baby et fait de lui son compagnon.

Face à tant de détresse et de souffrance, DShazer ne perd plus de temps et court vers sa voiture pour donner une couverture, du papier hygiénique et de la nourriture pour chats. Elle fait également part à Herbert qu’elle voulait l’aider encore plus. En guise de réponse, celui-ci lui dit qu’il lui était extrêmement reconnaissant de l’avoir remarqué, de lui avoir parlé et de ne pas l’avoir traité comme un moins que rien.

Son seul souhait était de pouvoir trouver un foyer pour Baby, où elle pourrait être en sécurité et bien traitée, quand il ne serait plus de ce monde. En portant un regard chargé d’émotions sur sa chienne, il dit qu’elle était tout pour lui. Elle était sa meilleure amie qui le protégeait. 

Image 3 :

Ne pouvant rester les bras croisés, la jeune femme lance un appel aux dons et récolte assez d’argent pour permettre à Herbert un long séjour dans un motel, où il a enfin pu bénéficier d’un lit propre et la possibilité de jouer tranquillement à la guitare avec Baby près de lui. 26 000 dollars ont été collectés au total pour permettre à cet homme mourant de vivre enfin avec dignité et Baby a également pu être adoptée par une famille dont la fillette est devenue sa nouvelle maîtresse.

Herbert croit très fort que Dieu veille sur lui durant ses derniers moments sur Terre. Il ajoute que même s’il sait qu’il va mourir bientôt, il est consolé à l’idée que sa Baby vivra confortablement et en sécurité.

Lire aussi Voici l’histoire de la femme sans-abri qui est morte sans savoir qu’elle était millionnaire

Contenus sponsorisés