À vous qui avez la chance d’avoir toujours votre mère pour la fête des mères

Elle vous a donné ce que vous avez de plus précieux : votre vie ! Elle vous a aimé avant même de vous connaître, elle s’est inquiétée pour vous alors que vous n’étiez pas plus grand qu’une noix, elle vous a parlé et a partagé ses pensées les plus intimes avec vous pendant que vous grandissiez à l’intérieur de son corps. L’amour d’une maman est inconditionnel et le seul qui n’a ni frontières ni limites. Brie, une femme qui a perdu sa maman ne le sait que trop bien. Nous vous relatons son texte émouvant adressé à toutes les personnes qui ont toujours leur maman pour la fête des mères.

La fête des mères est le jour où vous rappelez à votre maman à quel point vous êtes reconnaissant de l’avoir dans votre vie. C’est une occasion pour la remercier de vous avoir mis au monde, de vous avoir aimé, choyé et dorloté depuis votre premier souffle. Votre maman est une bulle d’amour et de tendresse et la seule capable de guérir vos blessures. Elle a fait des sacrifices et vous a fait passer en priorité sur tous les plans. Elle vous a pardonné et vous pardonnera encore parce qu’elle vous aime plus que tout au monde, que c’est irrépressible, viscéral et incoercible.

Un message à toutes les personnes qui ont toujours leur maman pour la fête des mères  

Brie, qui se présente comme une femme et une mère d’une quarantaine d’année, passionnée de cuisine de lecture et d’écriture, a partagé un message des plus prenants sur sa plateforme à l’occasion de la fête des mères. On peut notamment y lire :

«  Etant moi-même maman, je savais que la fête des mère approchait à grands pas. La maternité est d’ailleurs l’une de mes plus grandes joies, et je pense que c’est vraiment marrant de savoir qu’il existe toute une journée qui « me » célèbre. Le problème c’est qu’il ne s’agit pas simplement de moi.

En faisant défiler mon fil d’actualité Facebook, j’ai rapidement été frappée par la triste réalité que représentait cette fête. Comme un engrenage qui vous encercle pendant que vous êtes coincée dans un tourbillon vous menant vers des endroits que votre esprit essaye généralement d’oublier.

Lorsque je vois des photos de vous avec vos mamans, je ressens une éruption d’émotions, une mélange detristesse et de mélancolie, la nostalgie de moments de bonheur qui ne représentent plus que des images qui défilent au loin, en boucle dans ma tête (…) Les larmes commencent alors à couler, incontrôlables, et je murmureau ciel quelques mot à jamais sans réponse : « Tu me manques maman ».

Je ne veux pas que vous vous sentiez coupables de mon chagrin. Ma souffrance est ce qu’elle est, et je fais généralement de mon mieux pour vivre en paix avec cette décision du destin. La vie m’a pris ma maman, mais je la remercie tout de même de m’avoir donné un mari et des enfants merveilleux. Alors, ne soyez pas désolés pour moi, j’ai été aimée par la maman la plus extraordinaire qui soit. Elle a simplement dû aller au paradis un peu plus tôt que prévu.

Néanmoins, il y a quelque chose que j’aimerais vous communiquer. En tant que femme qui a perdu sa mère beaucoup trop tôt et dont les enfants n’ont jamais eu la chance de rencontrer la personne exceptionnelle qu’elle était, j’aimerais vous dire de profiter au maximum de cette fête.

Prenez le temps de profiter de chaque moment avec votre maman. Quand elle sera partie, vous réaliserez à quel point chaque instant en sa compagnie était précieux (…) Chérissez-la, et rendez-vous compte que sa simple présence a un impact considérable sur votre vie et celle de vos enfants.

Prenez-la dans vos bras, sentez son parfum et serrez-la fort contre vous. Faites-le comme si c’était la dernière fois… ».

A vous qui avait la chance d’avoir toujours votre mère pour la fête

Perdre sa maman, c’est comme perdre une partie de soi. Cela est particulièrement vrai quand il s’agit d’une femme. Votre maman a été le premier exemple de féminité que vous ayez connu. Ainsi, elle a activement participé à forger la femme adulte que vous êtes devenue. Consciemment ou pas, elle vous aura inspiré tout au long de votre vie et vous aura donné l’exemple à suivre pour survivre dans ce monde. Peu importe votre âge, cette perte vous changera pour toujours car c’est toute une partie de votre identité qui aura disparue.

Tristesse, engourdissement, brouillard et colère sont les sentiments les plus communs dans ce genre de situations. Alors, prenez le temps de vivre chaque émotion, ne les réprimez pas, exprimez-les et extériorisez votre désarroi. Vous en avez le droit !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close