À quoi ressemble un grain de beauté cancéreux ?

Si la plupart des grains de beauté sont bénins, certains peuvent être responsables d’un mélanome, une tumeur maligne qui nécessite une intervention chirurgicale. En sus, un dépistage précoce augmente les chances de guérison et limite les risques de récidive des mélanomes. Apprenez à reconnaître un grain de beauté suspect pour dépister au plus vite ce type de cancer.

Le naevus, communément appelé grain de beauté, est une tumeur cutanée généralement bénigne qui se développe à partir des mélanocytes. Ces dernières sont des cellules qui se trouvent dans le derme ou l’épiderme, et qui se chargent de la pigmentation de la peau, indique le professeur Marie Beylot-Barry, Présidente de la Société Française de Dermatologie.

Deux types de cancers de la peau à connaître

On distingue deux principaux types de cancers de la peau à connaître: les carcinomes ou épithéliomes, qui sont les plus fréquents et les mélanomes, plus rares mais en constante augmentation.

Les carcinomes :

Chaque année, 70 000 nouveaux cas de carcinomes sont recensés en France. Ces cancers sont causés par une prolifération maligne des kératinocytes, les cellules de l’épiderme qui constituent la kératine. Dans la plupart des cas, ce cancer est un carcinome basocellulaire et se développe localement. Mais chez 20% des personnes atteintes de la maladie, il s’agit d’un carcinome spinocellulaire susceptible d’évoluer en cancer métastatique.

Les mélanomes :

En France, les mélanomes sont en constante progression. En 2017, on compte 15 404 nouveaux cas contre 7500 en 2010. Le taux de mortalité de ce type de cancer est d’environ 15%. Pourtant, la plupart des mélanomes peuvent guérir s’ils sont détectés précocement. 

Réaliser un auto-examen pour favoriser une détection précoce des mélanomes

Pour détecter de façon précoce un mélanome, il existe un auto-examen à réaliser. Le Dr Isabelle Rousseaux, dermatologue et vénérologue, explique la règle ABCDE pour surveiller l’apparition d’un grain de beauté suspect :

A (asymétrie ) : si la forme du naevus est asymétrique, il est préférable de demander l’avis d’un dermatologue
B (bords) : des bords irréguliers, flous et mal délimités peuvent signaler un grain de beauté à risque
C (couleur) : si la couleur est homogène et uniforme, le grain de beauté est sans danger. Mais s’il comporte une zone plus foncée que l’autre ou affiche plusieurs teintes, il faut le surveiller de près
D (diamètre) : le risque de mélanome est plus élevé lorsque la lésion fait plus de 6 mm. Ainsi, la grosseur d’un grain de beauté doit vous alerter et vous pousser à consulter
E (évolution) : des grains de beauté atypiques qui changent d’apparence doivent vous inquiéter. Si un grain de beauté grossit, ou change de couleur ou de forme, qu’une tache apparaît rapidement, vous devez vous rendre chez un spécialiste pour réaliser un examen de la peau.

Prévenir les cancers cutanés

1. Éviter de s’exposer au soleil entre 11h et 17h

Surtout les enfants et les individus qui ont la peau claire. Une exposition au soleil ou aux UV lors d’un bronzage artificiel par exemple augmentent le risque de développer un cancer cutanée. En réalité, une exposition prolongée aux rayons du soleil est le premier facteur de risque d’un mélanome malin. En sus, si la peau est exposée au soleil pendant l’enfance, qu’il y’a eu des antécédents de coups de soleil, la personne a plus de risques de voir apparaître des mélanomes à l’âge adulte

2. Opter pour des crèmes solaires indice 30 minimum

Bien Sûr, il faut vérifier la date de péremption et ne pas garder la même crème pendant plusieurs années puisque la qualité des filtres UV se dégrade

3. Ne pas laisser les enfants s’exposer au soleil sans protection

Crème solaire, chapeau et T-shirt sont recommandés pour éviter de subir  un coup de soleil et limiter la survenue d’un mélanome à l’âge adulte.

Lire aussi Ce que le nombre de grains de beauté sur votre bras droit révèle sur votre santé

Contenus sponsorisés