À quelle fréquence devriez-vous laver votre literie ?

Pour retrouver un sommeil reposant et réparateur, il ne suffit pas d’avoir un bon lit douillet et confortable, mais aussi une literie propre. Celle-ci, lorsqu’elle est mal entretenue, devient un véritable nid à bactéries. La présence d’acariens, de bactéries ou encore de poussière, engendrent un mauvais sommeil et déclenchent même des allergies. Découvrez à quelle fréquence vous devez laver votre literie pour profiter d’une nuit de sommeil paisible.

Lorsqu’on dort, on laisse plusieurs saletés sur notre literie, comme la sueur, le sébum, les cellules mortes et les fluides corporels. À cela s’ajoutent les squames de notre animal de compagnie s’il a l’habitude de partager notre lit. Tout cela rend notre lit un terrain favorable à la prolifération des bactéries, des microbes et des acariens.

À quelle fréquence faut-il laver la literie ?

Les draps

N’attendez pas que vos draps sentent mauvais pour les laver à la machine à laver. Selon la dermatologue Annie Gonzalezles draps sales peuvent provoquer une dermatite, qui est une inflammation de la peau caractérisée par une éruption cutanée rouge et des irritations. Des draps sales peuvent également provoquer un eczéma ou encore aggraver votre acné. Selon le Dr. Gonzalez, si vous avez la peau sèche, sensible ou que vous souffrez de problèmes cutanés, comme l’eczéma ou la rosacée, votre peau est plus prédisposée à être infectée par les bactéries et les champignons de votre literie. En effet, étant donné que la couche supérieure de votre peau qui constitue une barrière cutanée est déjà affaiblie, vous risquez facilement d’avoir des éruptions cutanées ou des infections fongiques. Aux côtés des problèmes cutanés, les draps sales peuvent également aggraver les allergies, selon l’experte.

bacterie-draps

Bactéries literie – Source : spm

La dermatologue conseille donc de laver les draps une fois par semaine, et d’augmenter la fréquence de lavage jusqu’à 2 fois par semaine si vous avez des problèmes de peau, si vous souffrez d’asthme ou d’allergie, ou encore si vous transpirez excessivement ou que vous partagez votre lit avec votre animal domestique.

Il est également recommandé de laver les draps à haute température pour éliminer les bactéries et les acariens. Les draps en coton peuvent tolérer l’eau chaude, mais il est préférable de laver les draps en polyester ou en fibres synthétiques à l’eau tiède.

Par ailleurs, ne mettez pas trop de détergent lessive. Des particules du détergent risqueraient de se coller à vos draps et d’irriter votre peau si elle est sensible, comme l’explique Joshua Zeichner, directeur de la recherche cosmétique et clinique en dermatologie du Mount Sinai Medical Center à New York.

La taie d’oreiller

Si votre peau est sujette aux imperfections, il est recommandé de changer votre taie d’oreiller 2 à 3 fois par semaine. La taie d’oreiller contient en effet des traces de saleté, de sueur, et de sébum du visage et des cheveux qui peuvent boucher les pores de votre visage et entraîner l’apparition de boutons disgracieux.

Le matelas

Les matelas ne sont pas en reste. Ils accumulent également la poussière, les saletés, les peaux mortes, et la sueur. Nettoyez votre matelas une fois par mois pour éliminer les bactéries, les acariens et tout type d’allergènes. Si vous êtes allergiques ou asthmatiques, passez l’aspirateur sur votre matelas tous les 15 jours pour enlever la poussière et les acariens.

aspirateur-matelas

Passer l’aspirateur sur le matelas – Source : spm

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le nettoyage du matelas n’est pas difficile. Vous pouvez utiliser pour cela des produits naturels et à portée de main comme :

  • le bicarbonate de soude, qui va nettoyer et désodoriser votre matelas ;
  • les cristaux de soude qui vont désincruster les taches sur le matelas ;
  • le vinaigre blanc qui permettra de désinfecter et de blanchir votre matelas ;
  • l’huile essentielle d’arbre thé qui permettra de venir à bout des champignons et des acariens grâce à son action antifongique.

Après avoir nettoyé votre matelas, veillez à le sécher à l’air libre pour éviter la formation des moisissures. Pensez également à protéger votre matelas des allergènes, et de la saleté avec une housse de matelas. Celle-ci est également lavable en machine à laver, tout comme vos draps. Privilégiez un lavage une fois tous les 15 jours.

allergie-acariens

Allergie aux acariens – Source : spm

L’importance de bien entretenir la literie

Une literie sale affecte la peau, mais aussi le système respiratoire. Selon le microbiologiste Philip Tierno, inhaler de grandes quantités de particules présentes dans la literie, à l’image de la poussière et des acariens, peut exacerber les allergies ou l’asthme chez les personnes concernées. Et ce n’est pas tout ! Même les personnes qui ne sont pas allergiques peuvent développer à la longue des réactions allergiques ou même de l’asthme. D’ailleurs, les acariens sont considérés comme des allergènes, et donc le risque de développer une allergie aux acariens n’est pas négligeable. Celle-ci peut se manifester par une rhinite, une toux ou encore mettre à l’épreuve le système respiratoire.

Entretenir sa literie est important pour se débarrasser de la saleté et des parasites et bénéficier d’un sommeil réparateur.

Lire aussi À quelle fréquence devriez-vous changer vos draps : 3 effets secondaires inquiétants d’une literie sale

Contenus sponsorisés