À la personne qui m’a détruite émotionnellement : merci

Il est souvent très difficile de choisir ce qui nous convient, si nous ignorons ce dont nous avons besoin et ce que nous voulons. Cette ignorance risque de nous pousser à rechercher une personne, uniquement pour combler un vide et renforcer nos zones d’insécurité. Ainsi, il est très facile de tomber dans une relation de dépendance, susceptible de bloquer le développement de l’un ou des deux partenaires qui la composent.

Tu as été la meilleure et la pire chose qui m’est arrivée

Très cher, 

Je veux que tu t’imagines ceci : une fille désemparée dans sa chambre, étouffant ses sanglots, ne sachant quoi faire tellement elle est perdue. Maintenant, je veux que tu t’imagines mon visage, parce que cette fille était moi et je n’étais jamais assez bien pour toi. Je passais souvent au second plan, après des douzaines d’autres filles. À cause de toi, je me suis sentie absolument inutile. Tu m’as détruite émotionnellement.

Pourtant, je ne te hais point. Au contraire, je tiens à te remercier.

Bien qu’il m’ait fallu des mois, j’ai fini par réaliser que ce n’était pas moi qui n’étais pas assez bien pour toi, mais plutôt toi qui n’était pas assez bien pour moi. Ces mots ont constamment résonné en moi, et je n’ai jamais cessé de me dire que je méritais bien mieux que cette idée mensongère de l’amour, qui m’a été servie sur un plateau d’argent abîmé. Je mérite mieux que d’être ignorée, je mérite mieux que d’être manipulée. Je mérite mieux que toi.

J’ai acquis la certitude de ne plus être cette fille, parce que je ne permettrai plus jamais à quelqu’un d’avoir une emprise sur moi au point que je perde le contrôle ; au point que je me sente complètement impuissante.

Pendant très longtemps j’ai pensé que tu étais ma seule source de lumière. Je me noyais et me réveillais chaque jour en espérant que ta main me ramène à la surface et me sauve. Mais j’avais tort. Cette nuit fut la nuit où j’ai réalisé que ta main n’était jamais là pour me sauver, mais plutôt pour m’éloigner davantage. La seule main dont j’avais besoin était la mienne.

Tu étais mes ténèbres, et il m’a fallu bien trop de temps pour le réaliser

Je sais que tu es quelqu’un de bien, mais la prochaine fois que tu te demanderas ce que tu as bien pu me faire, je veux que tu penses à cette fille pleurant dans sa chambre. Je veux que tu penses à cette fille, incapable de fermer l’œil parce que la réalité était bien pire que les cauchemars qu’elle pouvait faire la nuit. 

Je veux que tu penses à cette fille qui se détestait tellement qu’elle devait se forcer à se lever le matin. Je veux que tu penses à cette fille qui a traversé une kyrielle de dépressions. 

Je veux que tu penses à toutes ces choses que tu n’as jamais vues, à toutes ces choses que tu n’as jamais vécues, à toutes ces choses demeurées si longtemps cachées.

J’espère que tu es heureux, et je veux que tu saches que je n’ai pas de regrets. Je te souhaite de ne jamais vivre le même enfer que celui que j’ai vécu. Merci de m’avoir entraînée dans l’obscurité, merci de m’avoir aidée à grandir et de m’avoir toujours éloignée de la surface. De nombreuses choses extraordinaires sont nées de cette obscurité. De nombreuses choses extraordinaires sont nées de toi.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close