À la maman suicidaire qui se bat pour rester en vie pour ses enfants

Si nous pouvons tous, à certains moments de notre vie, passer par des épisodes dépressifs légers à modérés, il arrive toutefois que l’état de personnes qui tombent en dépression ne s’améliore pas et qu’il ne fasse qu’empirer, si bien qu’elles n’en sortent jamais. La plupart des personnes atteintes de dépression sévère en arrivent à ressentir une souffrance de plus en plus profonde qui va jusqu’à leur paraître insurmontable, et peuvent en venir à vouloir mettre fin à leurs jours.

La dépression peut toucher des personnes jeunes comme âgées, riches comme pauvres, hommes comme femmes. Elle touche parfois des pères, parfois des enfants, et parfois elle touche des mères…

A la mère dépressive aux idées suicidaires

Les yeux à peine ouverts, sûrement auriez-vous préféré ne plus jamais vous réveiller. Probablement auriez-vous préféré n’être rien du tout et ne jamais avoir existé.

Devant vous, encore une journée de souffrances, une journée insupportable. Tout est pour vous d’une difficulté extrême et la moindre chose, le moindre geste comme celui de sortir du lit nécessite toute votre motivation et vous demande des efforts inouïs. Vous vous demandez si cette vie en vaut vraiment la peine, et souvent, la réponse est malheureuse. A quoi bon, vous dites-vous.

Puis, le bébé crie et tout vous revient : vous vous rappelez pourquoi vous avez tenu jusqu’à présent. Vos enfants ont besoin que vous les nourrissiez et ils ont besoin de leur mère.

Alors que vous admirez ces beaux enfants qui mangent leurs tartines, le cœur empli d’amour, vous vous demandez comment vous pouvez avoir mérité un tel cadeau, et le fait d’envisager de vouloir disparaitre vous fait vous haïr encore plus.

Toute la journée n’est qu’une succession de luttes. Pourtant, chacune, aussi minime soit-elle, est une victoire énorme. Loin d’être parfaite, mais qu’importe, la moindre victoire signifie que vous tenez bon et que vous êtes toujours là. Qu’importe si vos enfants auront des biscuits pour le dîner, si vous n’avez pas pris de douche depuis quatre jours ou si la maison est en pagaille, l’important, c’est que jour après jour, en dépit de votre douleur et de vos difficultés, malgré votre souffrance intérieure et malgré tous les fardeaux qu’il vous semble porter, vous continuiez à vous battre.

Vous continuez à lutter malgré tout parce que vos enfants ont besoin de vous. Ils sont votre raison de vivre et ce sont eux qui vous donnent la force de continuer.

Quoi que l’on dise de vous, quelle que soient les critiques que vous recevez, que ce soit sur votre manière d’élever vos enfants ou sur votre apparence négligée, que vous ayez les yeux rougis à force d’avoir pleuré ou que le ménage ne soit pas fait, vous êtes une femme forte, une guerrière, une reine et un exemple vivant du pouvoir de l’amour.

Le jugement des gens n’a aucune importance. Ce qui en a, par contre, c’est que vous vous êtes levée aujourd’hui et que vous avez aimé vos enfants.

Surmontez votre dépression en trouvant le sens de votre vie

Trouvez un sens à votre souffrance, à vos difficultés et à votre vie en général. Trouvez ce qui la nourrit et l’enrichit en vous faisant aider par un professionnel de santé.

Voici en outre ce dont vous pourriez avoir besoin et qui pourrait vous aider à sortir de la dépression dans laquelle vous vous trouvez.

∙ Connectez-vous à votre corps

Prenez conscience de votre corps et octroyez-vous des plaisirs des sens : un bon repas, une bonne odeur, un beau paysage, des sons agréables ou des objets doux. Autorisez-vous à rire et à passer de bons moments.

∙ Les relations affectives

Tombez amoureuse ou tâchez d’améliorer votre relation de couple, devenez fière des réussites de vos enfants et encouragez-les à s’investir dans des activités parascolaires telles que l’art ou le sport, jouez avec eux et partagez des moments d’intimité.

∙ L’engagement social

Rendez-vous utile, devenez bénévole dans une association ou trouvez tout autre moyen de rendre service à la société ou à la communauté à laquelle vous appartenez.

∙ La spiritualité

Soyez reliée à une dimension qui soit supérieure à votre simple existence ou à celle des hommes. Ressentez la présence de quelque chose d’immensément plus grand.

Lire aussi A la personne qui se sent suicidaire mais qui ne veut pas mourir

Contenus sponsorisés