A cause de cette erreur que vous faites chaque jour vos seins s’affaissent

A cause de cette erreur que vous faites chaque jour vos seins s’affaissent


A cause de cette erreur que vous faites chaque jour vos seins s’affaissent

Que ce soit après la venue d’un enfant ou durant la vieillesse, les femmes sont confrontées à l’affaissement des seins connu aussi sous le nom de ptôse mammaire. Au lieu d’être une fatalité, ce phénomène naturel peut en réalité être évité ou retardé le plus longtemps possible. Découvrez dans cet article les éléments de prévention de la ptôse mammaire ainsi que des solutions adaptées pour celles qui en sont déjà victimes.

Afin d’éviter ou de retarder les signes de passage du temps, la prévention du relâchement mammaire est importante. Bien qu’il n’y ait pas grand-chose à faire pour les facteurs génétiques, il existe cependant des astuces pour vous aider à retrouver une poitrine ferme et belle.

Causes de la ptôse mammaire 

  1. La ptôse d’origine congénitale

Dès l’adolescence, certaines femmes peuvent avoir des seins de petite taille (seins hypotrophique) et donc se retrouver avec des seins qui s’affaissent en même temps qu’ils se développent. D’autres femmes ont des seins d’aspect tubéreux. Ce type de sein se caractérise par une forme cylindrique des seins (aspect en forme de tube), l’enveloppe cutanée est réduite et peut provoquer parfois l’apparition des vergetures. 

  1. La ptôse consécutive à la grossesse

Certaines études ont montré que ce n’est pas l’allaitement qui est responsable de la diminution de la fermeté du sein, mais plutôt le processus de maternité en entier. Avant l’accouchement vos seins subissent d’énormes changements hormonaux et peuvent parfois prendre beaucoup de volume. Puisque les ligaments sont beaucoup sollicités, la peau a tendance à ne pas supporter la tension trop forte. Après le sevrage aussi, les réserves de graisse, étant épuisées, peuvent provoquer un étirement de la peau occasionnant ainsi un affaissement. 

  1. La ptôse d’origine pondérale

Lors d’une prise de poids, une augmentation anormale du volume des seins peut arriver entrainant aussi une tension ligamentaire forte ce qui peut fragiliser la peau au niveau des seins.  Si vous enchainez les prises de poids et les régimes, cela peut accélérer l’affaissement de votre poitrine. 

  1. La ptôse d’origine hormonale

L’œstrogène sécrété par le corps de la femme agit dans le cycle menstruel et aussi sur la qualité de la peau en maintenant le collagène. Ce dernier est un élément constituant essentiel du tissu conjonctif de votre peau responsable de sa souplesse et de sa fermeté. Quand les œstrogènes sont sécrétés en petite quantité, la femme se retrouve d’une part avec des seins mal formés ou de petites tailles et d’autre part avec une peau qui n’est pas élastique et qui peut facilement se détendre et s’affaisser. 

  1. Le processus de vieillissement

Durant la période de ménopause, le taux d’hormones produit par le corps diminue ce qui rend le tissu cutané moins épais et moins élastique. La peau perdant son élasticité à cause du manque d’hormones ne joue plus son rôle de soutien.

Afin de retarder au maximum le relâchement de vos seins, évitez certains comportements au quotidien. En voici des exemples : 

Erreurs à ne pas commettre

Abuser du café

Selon la spécialiste Helena Jernström, chercheuse à l’université de Lund, le café peut réduire la taille des seins. En effet, il agit sur le métabolisme des hormones féminines, cela signifie que l’organisme de la femme va produire moins d’œstrogènes, hormones responsables du développement des parties sexuelles, des seins et de la fermeté de la peau (ce qui peut provoquer un relâchement de la peau au niveau des seins.) 

Se priver de vitamine C

La vitamine C intervient dans la synthèse du collagène, une protéine indispensable pour avoir une peau plus solide. Vous priver de vitamine C serait vous exposer à une peau mal nourrit et donc incapable de résister. Afin de retrouver un bon taux de vitamine C, nous vous encourageons à manger les aliments tels que la goyave, les agrumes, le persil, le navet, le kiwi, les crucifères, les fraises, etc.

S’adonner à la cigarette

La cigarette peut détruire l’élasticité du tissu dermique ainsi que le collagène. La nicotine entraîne également une diminution de la quantité d’œstrogènes et cela peut favoriser un vieillissement cutané prématuré chez la femme. 

Se mettre sous un régime draconien 

Lorsque vous avez pris trop de poids, la tendance est de vouloir perdre les kilos le plus tôt possible. Vous pourrez alors imposer à votre organisme un régime alimentaire qui vous fera manquer en nutriments essentiels à l’hydratation de votre peau et à sa santé ce qui va entrainer l’affaissement de vos seins. 

Porter un soutien-gorge non adapté à vos seins

La fermeté de vos seins dépend aussi de la taille de votre soutien-gorge. Il est préférable que vous changiez de soutien-gorge souvent car certains composants peuvent s’étirer au fil du temps et ne plus bien tenir votre poitrine. Votre soutien-gorge ne doit pas être trop serré, ni trop relâché.