À 95 ans, une mamie italienne, guérit du Covid-19

L’Italie, pays européen le plus durement touché par le coronavirus, vient de dresser un bilan dramatique des dernières 24 heures, dépassant ainsi le cap des 6000 décès, selon un comptage AFP. Alors que la baisse des cas infectés par le Covid-19 laissait entrevoir le bout du tunnel pendant deux jours, ces chiffres semblent de nouveau mettre le pays à genoux. Dans ce paysage qui ne cesse de comptabiliser les morts, la guérison d’une femme de 95 ans à Modène donne aux italiens une lueur d’espoir. Et pour cause, elle serait la première à guérir de cette maladie infectieuse dans la région. Selon le journal local Gazetta di Modena, elle est une fierté pour l’hôpital qui l’a soignée.

alma corsini

Une patiente italienne de 95 ans devient le symbole de l’espoir dans ce pays devenu l’épicentre de la pandémie du coronavirus. Originaire de Modène, celle-ci a été hospitalisée depuis plusieurs semaines, et son état se serait nettement amélioré. La presse locale donne l’information également relayée par nos confrères de Ouest-France que la dame pourrait rentrer chez elle à l’issue de la stabilisation de son état.

corps medical hospitalier

Pandémie et surmortalité des personnes âgées

Nos confrères de BFM TV avaient dressé la liste des individus les plus fragiles en cas de contamination grave du Covid-19, et les personnes âgées se retrouvent au centre des inquiétudes.

vieille dame italienne

En France, le président Emmanuel Macron avait appelé à “limiter les contacts au maximum” avec ces personnes vulnérables. Pour preuve, des chiffres alarmants : 93% des décès concernaient des personnes ayant plus de 65 ans selon Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Première guérison dans la province de Modène

Du côté de l’Italie, si les mauvaises nouvelles se succèdent, celle de la guérison de Alma Clara Corsini, redonne une lueur d’espoir. En effet, alors que la région de Fanano, à Modène n’a encore enregistré aucune guérison, cette femme de 95 ans devient la première à éliminer les signes de gravité de l’infection et à se faire déclarer guérie par l’hôpital Pavullo Nel Frignano qui l’a soignée, sans même avoir eu recours à un quelconque traitement antiviral. Les propos de cette nonagénaire sont plein de gratitude envers l’équipe médicale : « Je vais à peu près bien. Ils se sont bien occupés de moi, et d’ici peu ils me renverront à la maison ».

modene

Des patients à surveiller

Le journal local rapporte que la patiente nonagénaire est désormais « la fierté du personnel hospitalier », et son cas n’est pas une exception. En effet, un homme de 97 ans, originaire de Mantoue a été autorisé à rentrer chez lui après une hospitalisation qui a duré 2 semaines. Le site belge 7sur7, rapporte qu’il doit sa guérison à un traitement antiviral expérimental réservé en temps normal au virus d’Ebola.

ambulanciers

Néanmoins, il serait très utile de ne pas “baisser la garde” selon Davide Ferrari, directeur du service de santé publique de Modène.  Il déclare au média local La Repubblica : “Nous devons continuer à respecter scrupuleusement les règles parce que ces comportements sont la garantie de la non-propagation du virus.”.

D’autres cas de guérison

Le cas d’Alma n’est pas isolé, car les bonnes nouvelles fusent en provenance d’autres pays aussi. En Iran par exemple, une femme de 103 ans, aurait guéri du coronavirus selon Le Figaro. En effet, la patiente originaire de la ville de Semnan en Iran, aurait pu regagner son domicile, complètement rétablie, après son hospitalisation.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close