90% des cancers du sein pourraient être évités si tout le monde faisait ces 12 choses

90% des cancers du sein pourraient être évités si tout le monde faisait ces 12 choses


cancers du sein

Le cancer du sein est le diagnostic le plus redouté par la femme. On a recensé 58 968 nouveaux cas de cancer du sein en France en 2017. Moins de 10% des cancers en général sont liés à des facteurs génétiques ; 90% sont cependant, dépendants des facteurs environnementaux.

Selon de récentes recherches, le risque du cancer peut être réduit en évitant certaines substances chimiques, contenues dans les produits de la vie quotidienne. De ce fait, de nombreuses mesures préventives sont à prendre en considération. Ainsi, Selon Julia G. Brody, scientifique et auteur de l’étude du Silent Spring Institute, soutenue entre autres, par la National Science Foundation et la  National Institutes of Health, une réduction à  l’exposition aux produits chimiques pourrait sauver la vie de nombreuses femmes.

Produits chimiques hautement toxiques

  • Le méthyl eugénol, contenu dans les pesticides, les produits de consommation et les aliments transformés. 
  • Retardateurs de flamme : Produits ignifuges, résines polyester, polymères plastiques et mousses rigides de polyuréthane. 
  • Acrylamide : retrouvée dans les frites, la fumée de tabac, les produits de consommation.
  • Amines aromatiques : Polyuréthane, pesticides, colorants azoïques.
  • Benzène : contenu dans l’essence des voitures, la fumée de tabac, décapants adhésifs, peintures, produits d’étanchéité, produits de finition, carburants et huiles de moteur.
  • Solvants organiques halogénés : que l’on retrouve dans le nettoyage à sec, l’aérosol propulseur, le fumigeant de sol, le traitement des aliments, les additifs pour l’essence et les décapants de peinture et de taches.
  • Éthylène (EtO) et oxyde de propylène (PO) 
  • 1,3-Butadiène, contenu dans la fumée de cigarette, les gaz d’échappement des automobiles, les vapeurs d’essence et les émissions des installations industrielles.
  • Amines hétérocycliques, contenus dans la viande cuite à haute température.
  • Hormones endogènes et pharmaceutiques 
  • Produits pharmaceutiques non hormonaux qui ont une activité hormonale.
  • MX : L’un des centaines de sous-produits génotoxiques de la désinfection de l’eau potable.
  • Acide perfluorooctanoïque PFOA, contenu dans le revêtement antiadhésif et antitache sur les tapis, meubles, 
  • Nitro-PAHs : Pollution de l’air.
  • HAP : Fumée de tabac, pollution de l’air et aliments carbonisés.
  • Ochratoxine A (mycotoxine naturelle) : Céréales et porc qui peuvent en être contaminés
  • Styrène : Aliments qui ont été en contact avec le polystyrène.

Autres produits coupables

Les parabènes utilisés comme conservateurs dans les antisuforifiques et de nombreux produits cosmétiques ont une activité oestrogénique dans les cellules cancéreuses du sein humain. De même le chlorure d’aluminium, engendre des transformations moléculaires dans les cellules cancéreuses. 

Les 12 conseils de prévention contre le cancer du sein

Selon l’American Institute of Cancer Research, environ 75 à 90 % des cancers du sein pourraient être évités en appliquant un mode vie plus sain.

1. Eviter le sucre et le fructose ainsi que les aliments transformés, les aliments à base de céréales. 

2. Limiter les protéines et augmenter les graisses saines : privilégier les œufs biologiques, les avocats et l’huile de noix de coco. 

3. Consommer de la vitamine A naturelle à partir d’aliments comme le jaune d’œuf biologique, le beurre cru, le foie de bœuf ou de poulet. 

4. L’iode est un oligo-élément essentiel à la synthèse des hormones, et sa carence peut contribuer au développement du cancer du sein. 

5. Nourrir la flore intestinale : introduire dans votre alimentation des probiotiques soit en supplément soit par des aliments naturellement fermentés. 

6. Évitez les OGM, comme les aliments génétiquement modifiés, traités avec des herbicides comme le Roundup (glyphosate) et privilégiez les aliments frais, biologiques. 

7. Évitez de carboniser vos viandes 

8. Ecartez  les produits à base de soja non fermenté. 

9. Consommez des jus de légumes verts biologiques tous les jours. 

10. Privilégiez les légumes verts, les herbes et les épices dans votre régime alimentaire. 

11. Consommez du curcuma, considéré comme un ingrédient puissant dans la prévention des métastases du cancer du sein. 

12. Évitez de boire de l’alcool.

Autres méthodes de prévention

  • Optimiser la vitamine D dans le corps, capable de déclencher l’apoptose (mort cellulaire) des cellules cancéreuses. 
  • Eviter le surpoids : l’excès de  graisse produit de l’œstrogène, qui peut alimenter le cancer du sein.
  • Éviter les xénoestrogènes qui sont des produits chimiques synthétiques qui imitent les oestrogènes naturels. On en trouve dans les produits laitiers commerciaux, les plastiques comme le bisphénol A (BPA), les phtalates et les parabènes et les produits chimiques utilisés dans les matériaux antiadhésifs.
  • Maintenir l’allaitement maternel au moins  jusqu’à six mois.
  • Évitez le soutien-gorge à armatures. 
  • Évitez autant que possible les champs électromagnétiques. 
  • Dormir suffisamment 
  • Eviter le stress

Vu le nombre de risques chimiques existants et examinés ci-dessus, Le plus important est de purifier notre vie avec une alimentation saine, des exercices physiques réguliers, de choisir des vêtements ou meubles fabriqués avec des produits naturels, de privilégier des produits de nettoyage et des cosmétiques naturels comme le bicarbonate de soude ou le vinaigre.