9 signes que vous êtes trop gentil et que les gens vous prennent pour un con

9 signes que vous êtes trop gentil et que les gens vous prennent pour un con


signes que vous êtes trop gentil et que les gens vous prennent pour un con

C'est très bien d'être gentil. Mais lorsque vous mettez constamment les besoins des autres avant les vôtres, attendez-vous à être utilisé et que les autres profitent de votre gentillesse. Voulez-vous savoir si vous êtes trop gentil ? Voici les signes qui montrent que vous l’êtes et que les gens vous prennent pour un con !

1. « NON » n’existe pas dans votre vocabulaire

Peu importe de quoi il s’agit, vous n’arrivez pas à dire non à des requêtes, des demandes ou des ordres. Lorsque vous dites non, vous vous sentez coupable et vous changez souvent d’avis juste pour faire plaisir aux autres et faire ce qu’ils attendent de vous.

Ce que vous pouvez faire : Dites NON. C’est vraiment très simple. Même si la culpabilité vous envahit, ne l’écoutez pas. Dire non ne signifie pas que vous êtes une personne égoïste, cela ne vous rend pas méchant ou ingrat.

2. Faire plaisir aux autres avant vous-même est votre devise

Vous n’acceptez pas que quelqu’un ne soit pas d’accord avec vous. Inconsciemment, vous allez faire tout ce que vous pouvez pour plaire aux autres.

Votre amie vous raconte ses problèmes mais vous savez qu’elle est responsable de sa propre misère. Cependant, vous ne lui dites pas ce que vous pensez de peur de l’offenser.

Ce que vous pouvez faire : Passez du temps seul pour réfléchir à vos valeurs et aux choses qui comptent le plus pour vous. Peu importe que les autres soient d’accord ou non, une personne mature respectera les différences.

3. Vous dites des choses que vous ne pensez pas

Même si vous ne le dites pas, vous voyez toujours la vie d’une certaine manière propre à vous. Mais lorsque les gens expriment une opinion différente, vous risquez de retenir votre opinion et ainsi dire autre chose que ce que vous pensez vraiment.

Ce que vous pouvez faire : Donnez-vous la chance de croire vraiment en vos principes sans avoir à les changer juste pour plaire aux autres.

4. Vous ne savez pas ce que les limites signifient

Il est très facile pour vous de laisser les gens vous envahir et occuper votre espace, votre temps, influencer votrehumeur, vos émotions et même vos opinions et vos pensées. Les gens s’attendent à ce que vous soyez toujours disponibles pour répondre à leurs besoins.

Ce que vous pouvez faire : Connaitre vos propres besoins et désirs. Cela signifie vos besoins fondamentaux non négociables tels que le repos, la nourriture, le temps seul, les loisirs, la santé, etc.

5. Vous avez une relation d’amour-haine avec « Pardon »

Vous n’aimez pas le dire, mais vous vous retrouvez à le dire toute la journée. Même si quelqu’un vous cause du tort c’est vous qui présentez vos excuses. C’est presque comme si vous vous excusiez pour votre existence et pourrespirer l’air que vous pensez ne pas mériter.

Ce que vous pouvez faire : Comprenez que vous n’avez pas à être désolé d’avoir des opinions, à les exprimer, ou de prendre soin de vos besoins d’abord. Si une personne vous fait du tort, c’est à elle de s’excuser et non à vous.

6. Culpabilité : votre amie de toujours

Vous êtes en retard ? Vous vous sentez coupable. Votre ami passe une mauvaise journée, vous vous sentez coupable. Vous confondez beaucoup les sentiments des autres avec les vôtres.

Ce que vous pouvez faire : Apprenez à reconnaître vos sentiments de ceux des autres. Ne confondez pas vos sentiments authentiques avec ceux des autres ou avec ce qu’ils vous font ressentir, c’est-à-dire la culpabilité.

7. Vous préférez faire l’autruche que d’être en désaccord

Les confrontations ou les disputes vous effraient. Donc vous avez peur des désaccords avec les autres. Cela pourrait provenir de votre conviction que tout est noir ou blanc.

Ce que vous pouvez faire : Ne prenez jamais les différends personnellement. Il est tout à fait normal d’être en désaccord avec certaines personnes, mais ce n’est pas pour autant que cela mènera à un conflit violent.

8. Vous dites toujours « OUI » et vous le regrettez plus tard

Les personnes gentilles sont souvent submergées de travail ou de tâches qu’elles n’aiment pas. Elles ressentent souvent du ressentiment et parfois, elles ne se sentent pas appréciées.

Ce que vous pouvez faire : Pour une journée, ne faites que les choses qui vous font du bien. Si vous devez travailler, alors ne faites que ce qui est attendu de vous, sans tâches supplémentaires. Si vous le faites souvent, vous allez commencer à vous libérer des attentes des autres.

9. Seul votre miroir vous voit énervé

Quand quelque chose ne va pas, vous préférez passer à autre chose que de vous concentrer sur l’injustice que vous avez subie. Lorsque vous êtes énervé, personne ne le sait, à part votre miroir.

Ce que vous pouvez faire : Plus vous vous opposez à un traitement injuste, moins de personnes auront le courage de le faire. Cela vous donne le courage de vous défendre et de ne jamais laisser les gens vous marcher dessus.


Loading...