9 signes que votre foie est surchargé de toxines et vous fait grossir

Pour se protéger des maladies et des agressions extérieures, le corps dispose d'un organe de filtrage et de détoxification conséquent, à savoir le foie. Pouvant peser jusqu'à 1,5 kilos chez l'adulte, ce dernier s'impose non seulement par son volume considérable mais aussi par ses fonctions essentielles à l'organisme. Epuration, stockage ou synthèse, il opère sur tous les fronts pour nous assurer une bonne santé. Mais qu'arrive-t-il donc lorsque le foie ne peut plus assurer son rôle correctement?

Bien que le corps humain soit généralement conditionné pour mener à bien ses fonctions, il n’en demeure pas moins imperméable aux répercussions d’une mauvaise hygiène de vie. Concernant le foie, l’organe peut rapidement subir une surcharge de toxines si les mauvais gestes santé sont redondants. Malheureusement, nombre d’entre nous considèrent ses fonctions comme acquises tandis qu’en réalité, ces dernières peuvent facilement baisser en qualité si nous n’en prenons pas soin.

La Mayo Clinic révèle quelques signes important qui devraient nous mettre la puce à l’oreille concernant la santé de notre foie. En voici 9 auxquels il est indispensable de prêter attention:

  1. Une fatigue chronique

L’un des nombreux rôles du foie consiste à approvisionner le corps en énergie, en alimentant les réserves de glycogène en glucose. S’il est incapable de fonctionner correctement en raison d’une présence trop importante de toxines, l’organisme se retrouve privé d’énergie et devient donc sujet à une fatigue chronique et à un sentiment de léthargie.

  1. Jaunissement de la peau

Ce symptôme affecte la peau mais aussi le blanc des yeux qui peut se teinter d’une couleur jaune. Cette affection est due à un excès de bilirubine dans le sang, un pigment généralement recyclé par le foie pour produire les sucs digestifs. Si ce dernier ne fonctionne pas correctement, la bilirubine atteint des taux anormalement élevés dans l’organisme.

  1. Démangeaisons

Les démangeaisons sont essentiellement dues à un problème d’évacuation des sels biliaires. Comme l’explique le Pr Patrick Hillon, gastro-entérologue au CHU de Dijon au Figaro, lorsque ces derniers sont dans l’incapacité de remplir leurs fonctions, l’organisme se retrouve surchargé de substances qu’il aurait dû éliminer. Ces dernières donnent alors lieu à des démangeaisons généralisées.

  1. Perte d’appétit

Dans des cas de problèmes hépatiques sévères, les symptômes peuvent se manifester à travers une réduction de l’appétit ou une perte de poids inexpliquée.

  1. Urine foncée et selles trop claires

A l’instar de la peau, l’urine et les selles peuvent également changer de couleur en raison d’un excès de bilirubine dans le sang. On parle alors d’ictère (jaunissement) qui est une conséquence de l’hyperbilirubinémie, se traduisant par des urines de couleur sombre et des selles très claires.

  1. Douleurs abdominales

Les douleurs abdominales concernent généralement les organes du système digestif. En cas de problème lié au foie, il est possible de ressentir des douleurs du côté supérieur droit de l’abdomen. Si celles-ci sont persistantes, il est impératif de consulter un avis médical.

  1. Jambes ou chevilles enflées

L’oedème des jambes et des chevilles se produit lorsque le foie ne parvient plus à créer certaines protéines du sang telles que l’albumine qui prévient l’accumulation d’eau dans les tissus. Les fluides se retrouvent alors concentrés dans la partie inférieure du corps, entraînant un gonflement des membres.

  1. Peau qui a du mal à cicatriser

En cas de maladie hépatique, le foie a plus de mal à synthétiser certaines protéines responsables de la coagulation sanguine, un processus indispensable au bon fonctionnement du système vasculaire. Dans ce cas de figure, la personne atteinte est susceptible de souffrir d’ecchymoses ou de saignements importants.

  1. Nausées et vomissements

Si le foie est incapable d’éliminer les toxines présentes dans le corps, ce dernier se retrouve surchargé de déchets à l’origine de problèmes métaboliques et digestifs. Après un repas trop riche en graisses, une consommation excessive d’alcool ou une exposition à des produits chimiques, des vomissements alimentaires ou bilieux peuvent se produire, généralement accompagnés de céphalées persistantes.

Les bons gestes à adopter

Pour préserver la santé de votre foie, certaines habitudes s’avèrent essentielles. Selon le Pr Gabriel Perlemuter, chef du service d’hépato-gastro-entérologie à l’hôpital Antoine-Béclère, il est impératif d’éviter les facteurs connus pour entraîner des conséquences désastreuses pour le foie, notamment la consommation excessive d’alcool, la prise irréfléchie de médicaments et une alimentation trop riche en sucres.

L’idéal serait de consommer régulièrement des aliments favorisant la santé du foie, à savoir les fruits et les légumes verts. D’après le Pr Perlemuter, le radis, le curcumin ou encore l’artichaut seraient particulièrement recommandés. En revanche, les glucides et la viande ne doivent pas être consommés en excès.

En cas de doute sur un symptôme, n’oubliez pas qu’un avis médical est indispensable.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close