9 habitudes courantes qui endommagent vos reins

9 habitudes courantes qui endommagent vos reins


Tout comme le foie, les reins contribuent à filtrer le sang et le purifier, mais ont bien d’autres fonctions tout aussi importantes. Ce sont donc des organes vitaux, et parfois, nous ne les protégeons pas assez. En effet, sans nous en rendre compte, certains gestes nuisent directement ou indirectement à nos reins. Voici les 9 habitudes à éviter !

Les reins ont pour principale fonction de filtrer le sang et éliminer les déchets, mais pas que ! Ils sont aussi chargés de maintenir l’équilibre hydrique et des minéraux dans le corps, ainsi que de produire des hormones indispensables à certains mécanismes de l’organisme. En prendre soin est donc primordial pour maintenir une bonne santé globale. Pour cela, évitez ces 9 habitudes très courantes :

1 – Manger beaucoup de sel

Le sel ou sodium est indispensable au bon fonctionnement de notre corps, mais quand il est consommé de manière excessive, il peut gravement nuire à la santé. Ce condiment utilisé très fréquemment en cuisine peut en effet réduire les fonctions rénales, selon les résultats d’une étude réalisée par l’Université de Delaware, ce qui aura des répercussions sur tout l’équilibre de l’organisme.

Par ailleurs, une consommation importante de sel est aussi liée à un risque plus élevé d’hypertension, une maladie qui, à long terme, peut conduire à l’insuffisance rénale.

Modérez donc votre consommation en remplaçant le sel par des épices, et privilégiez toujours le sel de mer naturel ou le sel d’Himalaya. Fini le sel raffiné !

2 – Le manque d’hydratation

Les reins reçoivent 600 ml d’eau chaque minute, et en filtrent 20%. Ils absorbent 99% de la quantité épurée, alors que le reste (1%), va constituer l’urine (1,5 à 2 litres). Voilà pourquoi il est toujours conseillé de boire entre 1,5 et 2 litres par jour ! Cela permet non seulement de maintenir un bon équilibre hydrique, mais aussi d’éviter l’accumulation des substances cristallisantes, qui peuvent conduire à la formation des calculs rénaux.

3 – Se retenir d’uriner

Beaucoup de personnes sont obligées de se retenir d’uriner, en raison de la nature de leur travail (enseignants, caissiers…), alors que d’autres le font par choix !
Retenir l’urine peut représenter un véritable risque pour la santé. Cela peut provoquer des infections urinaires causées par les bactéries contenues dans l’urine et qui sont restées trop longtemps dans la vessie. Cette habitude peut aussi causer des calculs rénaux ou des cystites qui, non traités, peuvent évoluer en pyélonéphrite, une inflammation rénale plus grave.

4 – Le manque de vitamines et minéraux

Les vitamines et minéraux sont indispensables au bon fonctionnement de tout notre corps et peuvent également aider à prévenir certaines maladies, notamment rénales.
En effet, la vitamine B6 et le magnésium sont très bénéfiques à la fonction rénale. Ils permettent de maintenir la solubilité des cristaux d’oxalates et de calcium, ce qui aide à réduire les risques de formation de calculs rénaux.

5 – Manger beaucoup de sucre

Le diabète est la première cause de l’insuffisance rénale. Ainsi, contrôler régulièrement son taux de sucre sanguin et limiter ses apports en sucre est très important pour prévenir les deux maladies et préserver ses reins.

6 – Consommer beaucoup de viandes rouges

Manger beaucoup de viandes rouges rime avec un volume de déchets plus important à éliminer. En effet, des quantités importantes de viandes rouges nécessitent plus d’efforts par les reins pour être évacués, ce qui peut causer, à long terme, des lésions ou un dysfonctionnement.

7 – Le manque de sommeil

Une bonne nuit de sommeil est indispensable à notre organisme, puisque c’est à ce moment que le corps se repose pour s’apprêter à affronter une nouvelle journée. C’est aussi durant le sommeil que le corps essaye de réparer les dégâts causés à ses tissus et cellules, y compris des reins. Dormir 7 à 9h permet non seulement de préserver votre santé mais aussi de protéger vos reins !

8 – Boire beaucoup de café et/ou d’alcool

Tout comme le sel, le café et l’alcool peuvent augmenter la pression artérielle et causer de l’hypertension. Rappelons que cette maladie est l’une des principales causes de l’insuffisance rénale, à côté du diabète.

En outre, d’après une étude publiée dans le Journal of Urology, la consommation de caféine peut augmenter légèrement les risques de formation de calculs d’oxalate et de calcium dans les reins.

9 – Consommer beaucoup d’analgésiques

Aujourd’hui, les médicaments analgésiques sont utilisés pour atténuer tout type de douleurs, même les plus mineures ! Seulement, ces derniers peuvent être dangereux pour la santé en usage prolongé. Les anti-inflammatoires, notamment, sont très nuisibles pour les reins. Pour soulager la douleur, ces médicaments inhibent la fonction de deux enzymes, COX-1 et COX-2. La première permet la synthèse des prostaglandines, produites dans les reins et à l’origine de la perfusion du rein. Ainsi, en empêchant l’action de cette enzyme, cela provoque une limitation de la perfusion du rein, pouvant conduire à une insuffisance rénale.