x

9 choses qui se produisent dans le corps lorsque vous levez les jambes contre le mur

En plus d’étirer le dos, les hanches, les jambes et la nuque en douceur, cet exercice ne requiert aucun effort majeur et présente une myriade de bienfaits. En effet, cette position de yoga que l’on appelle aussi la technique du Viparita Karani consiste simplement à lever les jambes contre un mur pendant quelques minutes pour améliorer son bien-être.

Si vous souffrez de stress, de mal de dos, de douleurs articulaires, d’un mauvais retour veineux ou que vous souhaitez simplement vous détendre en fin de journée, surélever vos jambes peut s’avérer salutaire. Après le travail, devant votre télévision ou avant de vous coucher, profitez de quelques instants de détente pour bénéficier des avantages de cette posture de yoga. 

Quels sont les bienfaits de lever les jambes contre un mur ?

Il arrive parfois que les tensions et l’anxiété se répercutent sur le corps tout entier. Perte d’énergie ou de tonus, sentiment de léthargie et jambes lourdes peuvent également accompagner cet état de mal-être. Le yoga, une pratique aux nombreux bienfaits, est l’une des armes les plus efficaces pour soulager ces maux du quotidien. Mais ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est que cette discipline a aussi de nombreux atouts pour la santé physique. Découvrez tous les bienfaits du Viparita Karani pour le corps et l’esprit.

Lever les jambes contre un mur – Source : Manger méditerranéen

1. Combattre les jambes lourdes et les varices

Les douleurs de jambes peuvent avoir de multiples causes. Lorsque le mal est d’origine veineuse, cela se traduit par un mauvais retour du sang, ce qui favorise l’apparition de varices. Dilatées par la chaleur, les veines ont tendance à gonfler. En outre, le sang finit par stagner dans les jambes car le processus de pompe que l’on amorce au quotidien grâce à la marche est sujet à un dysfonctionnement. Un phénomène qui touche particulièrement les femmes et s’intensifie durant la journée. Pour y remédier, surélever ses jambes s’avère alors très utile, indique le Dr Michèle Cazaubon, médecin angiologue. Un procédé qui peut même être reproduit durant le sommeil puisque l’immobilité affecte la circulation sanguine. La solution ? surélever les pieds de 10 à 15 centimètres pour aider le sang à se diriger vers le cœur. 

2. Prévenir le gonflement des pieds

Dus à une mauvaise circulation sanguine et à la rétention d’eau, les pieds gonflés peuvent se transformer en véritable handicap dans la vie quotidienne. Pour y remédier, lever les jambes contre le mur peut s’avérer bénéfique pour faire remonter le sang qui stagne dans les veines des membres inférieurs. 

3. Favoriser un sommeil réparateur

Reconnu pour ses bienfaits en termes de bien-être et de relaxation, le yoga apaise l’esprit et permet de combattre les pensées parasites qui nuisent souvent à une bonne nuit de sommeil. Le corps profite également de la position du Viparita Karani car cela permet de détendre les muscles. Dans cette position, la tension diminue peu à peu et permet de se calmer pour bénéficier d’un sommeil réparateur

Cette technique favorise une meilleure circulation sanguine – Source:  Moving Tahiti

4. Alléger le stress et les tensions

Si vous êtes contrarié, en colère, nerveux ou stressé, essayez de lever vos jambes quelques minutes pour vous détendre. Selon Rachel Brathen, professeure de Yoga interrogée par le magazine Vogue, cette posture soulage les cervicales et les lombaires, en plus d’apaiser le système nerveux. Son avantage : elle ne requiert aucune action, ce qui permet de se relaxer dans une position passive sans avoir à réfléchir. “Prenez simplement conscience de votre respiration et laissez-vous porter”, conseille la spécialiste. Au bout de quelques minutes, vous vous sentirez plus serein. Afin de mieux profiter de ces effets, vous pouvez opter pour de la méditation ou écouter une musique relaxante.

5. Améliorer le processus de digestion

Cette posture peut améliorer le processus digestif, soulager les ballonnements et les crampes résultant d’un mauvais transit. Une étude parue dans le Journal of Physical Therapy Science révèle même que le yoga favoriserait une meilleure absorption des nutriments. Un avantage de taille pour optimiser ses apports en vitamines et minéraux.

6. Soulager les douleurs musculaires

Indispensables pour marcher, sauter ou courir, les muscles ischio-jambiers et les mollets peuvent être contractés ou sujets à des douleurs en cas de sédentarité accrue ou si l’échauffement est insuffisant durant l’exercice physique. Lorsque cela se produit, il est même possible de souffrir d’un mal de dos en raison du manque de souplessedes zones postérieures. Maintenir une posture où les jambes sont appuyées contre un support permet alors de les étirer doucement pour favoriser la détente. 

7. Améliorer la flexibilité

Les exercices de yoga sont des alliés indispensables pour améliorer la flexibilité et la mobilité du corps. Cela permet également d’étirer les muscles pour être à même de réaliser des exercices plus intenses. En outre, une personne dotée d’un bon tonus musculaire et d’une bonne flexibilité est moins susceptible de souffrir de douleurs dorsales pouvant résulter de mauvaises postures.

8. Assurer une meilleure oxygénation des cellules

Lorsqu’on se positionne sur une surface plate avec les jambes surélevées, la circulation du sang dans le corps s’améliore. En effet, l’apport en oxygène augmente vers le système lymphatique grâce au retour veineux favorisé par cette posture de demi-chandelle. Physiquement, un sentiment d’allégement dans le bas du corps se manifeste, accompagné d’une relaxation intense. Le fait d’être en position inversée facilite également l’évacuation de l’air intestinal au fur et à mesure que l’on adopte un souffle profond. 

9. Améliorer la respiration

Recommandés pour se recentrer, combattre la fatigue et solliciter les organes internes, les exercices de yoga vont de pair avec une respiration plus contrôlée. Le Viparita Karani notamment permet de retrouver une respiration sereine. En étendant les bras sur le sol, on ouvre la poitrine, ce qui bénéficie au système respiratoire. La cage thoracique se retrouve également élargie, ce qui ouvre les poumons et la région du cœur sur le plan énergétique. 

Comment adopter la posture du Viparita Karani ?

Viparita Karani qui se traduit par “action inversée” en sanskrit est une position privilégiant une pose statique. Il faut avoir le dos bien droit sur le sol, la colonne vertébrale et les épaules alignées. Une fois en position de départ, vous devez placer vos jambes tendues sur le mur en reposant confortablement le bassin sur votre support. Les cuisses doivent également s’appuyer sur le mur, en veillant à ce que les chevilles se touchent. L’idéal est d’avoir les bras tendus de chaque côté pour ouvrir la poitrine, mais il est également possible de les placer le long des côtes. Une fois que vous êtes en position de Viparita Karani, il ne vous reste plus qu’à fermer les yeux et à respirer profondément. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez aussi combiner cette posture à un exercice relaxant. Pour ce faire, fermez les yeux et tentez de les faire tourner dans le sens des aiguilles d’une montre pendant quelques secondes, puis dans le sens inverse.

Invitez les nœuds de tension à disparaître en vous focalisant sur chaque membre de votre corps. Renoncez à vos inquiétudes en laissant votre cerveau se concentrer sur les sensations ressenties. Lorsque vous sentez que votre corps a récupéré, fléchissez doucement les genoux en les ramenant lentement vers votre poitrine, épaules détendues. Prêtez attention à votre souffle, en veillant à ce qu’il reste régulier. 

Soulagez les tensions en appuyant les jambes contre un mur – Source : Runner’s world

Si vous maintenez la position pendant quelques minutes, les tensions de la région pelvienne seront soulagées. C’est aussi un très bon moyen de détendre la douleur du nerf sciatique. Il est possible de ressentir quelques picotements dans les pieds et les jambes, surtout si vous maintenez la position assez longtemps. Si cela se produit, pliez simplement les jambes en ramenant les genoux vers la poitrine, puis reprenez votre position initiale. Vous pouvez également secouer vos jambes pour stimuler la circulation sanguine si vous avez l’impression qu’elles sont engourdies. 

Mises en garde : Si la posture du Viparita Karani présente plusieurs bienfaits, elle reste déconseillée aux personnes souffrant de conditions médicales telles qu’un glaucome, une hernie discale ou une hypertension. Les femmes enceintes et les personnes qui suivent un traitement particulier doivent toujours demander l’avis d’un spécialiste avant d’essayer ces exercices. En cas de douleur inhabituelle lors de leur pratique, cessez immédiatement et consultez votre médecin traitant. 

Contenus sponsorisés
Loading...