9 Choses que vous ne savez pas sur le sperme

Des experts nous révèlent des faits inconnus à propos du sperme et taisent certaines rumeurs. Découvrez lesquels!

1- Il y a plus de sperme dans la première éjaculation
La première éjaculation contient la plus forte concentration de spermatozoïdes, affirme Harry Fish, urologue et conseillé certifié, MD et professeur clinique de médecine reproductive au Weill Medical College de l’Université Cornell.

2- Il colle plus longtemps que vous ne le pensez
Le sperme reste généralement dans votre corps pendant 48 heures après un rapport sexuel. Cependant, « il peut aussi y rester entre cinq et sept jours », dépendamment de la glaire cervicale, souligne Fisch. Fait intéressant : la glaire cervicale protège les spermatozoïdes et les aide à rester plus longtemps dans le corps pendant la période d’ovulation, soit lorsque vous êtes plus fertile.

3- Avoir beaucoup de relations sexuelles et se masturber souvent ne diminue pas la quantité de sperme
Les hommes ne disposent pas d’un nombre limité de spermatozoïdes, fait savoir l’endocrinologue de la reproduction, Carrie Wambach, MD du Southern California Reproductive Center in Los Angeles. Cela dit, une éjaculation fréquente peut faire diminuer le volume de spermatozoïdes, mais s’il a généralement une quantité de sperme normale, cela ne devrait pas avoir beaucoup d’impact, ajoute-t-elle.

4- La température peut faire diminuer la quantité de spermatozoïdes
Le sperme fluctue selon les saisons. « La quantité de sperme a tendance à être plus faible pendant les mois d’été et plus élevé pendant les mois d’hiver » parce que l’exposition à la chaleur diminue le nombre de spermatozoïdes, mentionne Fisch. Des gestes aussi anodins que poser un ordinateur sur ses genoux ou aussi évidents que se détendre dans un bain à remous ont pour effet de surchauffer les spermatozoïdes.

« Être dans un jacuzzi dont la température s’élève à 104 degrés et plus peut faire diminuer le nombre de spermatozoïdes de manière spectaculaire », prévient Fisch. En fait, cette diminution peut durer pendant des mois après une extrême surexposition aux hautes températures. « Je conseille d’ailleurs à mes patients de ne pas entrer dans des bains à remous s’ils essaient d’avoir des enfants », souligne-t-il.

5- Le goût du sperme ne dépend pas de l’alimentation
Le sperme contient du fructose (un sucre naturel), ce qui lui donne un goût légèrement sucré. Il n’a jamais eu d’étude déterminant un lien entre les aliments mangés par un homme et le goût de son sperme, affirme Fisch.

Toutefois, cette rumeur est poussée de l’avant par une tonne de preuves anecdotiques, ce qui semble être avantageux pour votre partenaire lorsqu’il vous demande de le goûter.

6- Il y a autant de sperme masculin que de sperme féminin
Le sperme est soit un chromosome X ou Y. Leurs chances de féconder l’ovule sont les mêmes, affirme Fisch. L’idée selon laquelle un type de chromosome serait plus élastique ou se rendrait plus rapidement que l’autre n’est qu’un mythe.

7- L’allergie au sperme est très rare
Nous avons tous entendu parler du fait que certaines femmes peuvent être allergiques au sperme et que cela causerait une inflammation ou des rougeurs, mais autant Fisch que Wambach affirment qu’il est très rare d’être allergique au sperme.

« Cela peut être dû à d’autres facteurs, telle qu’une infection vaginale », signale Fisch. Une étude a été faite sur une allergie aux noix du Brésil qui serait sexuellement transmissible, à la suite du cas d’une femme qui aurait eu une réaction allergique au sperme de son partenaire après qu’il ait mangé des noix du Brésil. De tels cas sont extrêmement rares. Après avoir vécu ce genre de cas inhabituel, si vous êtes diagnostiqué comme étant allergique, portez un préservatif afin de prévenir les irritations.

8- La création du sperme est élaborée
Il faut environ deux mois et demi au corps pour préparer tout le sperme expulsé lors d’une éjaculation moyenne. Il se crée d’abord dans les testicules, puis se déplace jusqu’à l’épididyme. Le sperme se déplace ensuite à travers le canal déférent et les sautes par le biais des vésicules séminales où il se mélange avec un fluide pour former le sperme. Enfin, la prostate ajoute un dernier petit liquide avant l’éjaculation.

9- L’état de santé affecte le sperme
« Le sperme peut être plus sain chez les hommes de moins de 40 ans », souligne Wambach. « Les spermatozoïdes seront certainement en meilleure santé chez les hommes qui évitent certaines choses, comme le tabagisme, une alimentation riche en graisses et les toxines environnementales », précise-t-il. Donc, si vous envisagez de fonder ou de développer votre famille, gardez cela à l’esprit.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close