9 Choses que vous ne savez pas à propos des rêves

Préparez-vous à être surpris par tout ce que vous ne savez pas à propos des rêves.

1-Vous rêvez beaucoup
Une personne moyenne fera plus de 100 000 rêves dans sa vie, soit environ une douzaine par nuit. Le fait est que vous vous rappelez de très peu d’entre eux. La plupart des gens se rappellent d’un ou deux rêves par nuit, mais certaines personnes se souviennent jamais d’un seul rêve, alors que d’autres peuvent se souvenir d’une quinzaine de rêves par nuit, explique la spécialiste du sommeil, Isabelle Arnulf, Ph. D., MD et professeure de neurologie à l’Université Pierre-et-Marie Curie à Paris.

2- Les rêves peuvent vous aider à apprendre
Jusqu’à 86 % de ce qui se passe dans vos rêves a ses racines dans les évènements qui se sont produits au cours de la journée, qu’ils soient banaux ou qu’ils soient soit responsables d’un changement dans votre vie, mentionne Arnulf. Par exemple, si vous avez assisté à une conférence ce jour-là, il se peut que vous ayez l’opportunité d’étudier davantage le sujet de celle-ci pendant que vous rêvez.

3- Votre cycle peut avoir une influence sur vos rêves
D’après une étude publiée dans le Journal of Sex Research, les femmes font plus de rêves sexuels pendant l’ovulation. Cela est probablement dû à leur envie amplifiée de procréer pendant cette période-là.

4- Les cauchemars peuvent être de bons présages
Êtes-vous inquiet pendant votre sommeil ? Cela peut être une bonne chose. D’après une étude d’Arnulf publiée dans Consciousness and Cognition, les étudiants qui rêvent d’un échec la veille d’un examen important obtiennent de meilleurs résultats. Si vous avez travaillé dur pour vous préparer à un examen important, que vous êtes stressé pour un entretien ou pour une présentation, vos rêves reflèteront ce fait, mais l’équipe d’Arnulf croit que le cauchemar peut apporter un avantage cognitif.

5- Vous pouvez rêver pendant un sommeil léger
Vous avez probablement entendu dire que vous rêviez seulement lors d’un mouvement oculaire rapide (MOR) pendant votre sommeil. Les chercheurs savent maintenant que ce n’est pas le cas. Les rêves se produisent tout au long de la période de sommeil, souligne la professeure. Par contre, le contenu de vos rêves change selon votre phase de sommeil. Ils sont plus émotifs, visuels, complexes et agressifs pendant le sommeil paradoxal (qui se produit le plus souvent tard dans la nuit), alors que les rêves dérangeants, du genre : rêver que vous avez arraché vos sourcils, se produisent dans les stades de sommeil léger.

6- Les femmes aussi ont des rêves érotiques
Les hommes n’ont pas le monopole des rêves érotiques. En fait, environ 4 % des rêves sexuels que font les femmes et les hommes peuvent entraîner un orgasme à part entière, selon une recherche de l’Université de Montréal.

7- Vous vous souvenez de la plupart des rêves hors la loi
« Rêver d’un évènement que vous n’avez jamais ou rarement vécu, tels qu’un vol ou être nu en public, arrive à tout le monde », indique Arnulf. « Vous vous en rappelez d’ailleurs plus facilement, bien qu’ils représentent moins d’1 % du total de vos rêves », précise-t-elle.

8-Vous réveiller pendant la nuit vous aide à vous souvenir de vos rêves
Plus vous vous réveillez pendant la nuit, plus vous êtes susceptibles de vous rappeler de vos rêves », soutient Arnulf. Avez-vous déjà entendu dire que manger un plat consistant avant d’aller dormir vous faisait rêver plus ? Cela fait seulement en sorte que vous vous réveillez plus souvent.

9- Les longs rêves peuvent être épiques
Alors qu’un rêve peut durer qu’une seule seconde, il peut aussi durer près d’une heure, incluant les longs scénarios et les différentes scènes. Les chercheurs les nomment « rêves épiques ».

Contenus sponsorisés
Loading...
Close