9 choses que les hommes devraient savoir sur le vagin

Les rapports sexuels peuvent être la clé de l’épanouissement d’un couple. Ça fait du bien, ça rend plus complice et surtout ça rapproche et resserre les liens. Cependant, ces moments d’intimité peuvent s’avérer être plus compliqués, vu la complexité du vagin. Alors pour avoir une intimité épanouie et des préliminaires dignes de ce nom, nous vous proposons une liste de 9 faits que les hommes doivent savoir sur le mystère de l’appareil productif féminin.

  1. Chaque vagin est différent

Comme chaque femme est différente, chaque vagin est dissemblable aussi. La couleur, la forme, l’odeur, tout varie dans la partie féminine de la femme, même si la fonction est la même. Alors ne soyez pas surpris quand c’est un peu différent de ce que vous avez pu voir auparavant.

  1. Il n’y a pas que le point G

Nous avons tous entendu parler du point G, une zone érogène du vagin qui, lorsque stimulée, peut entraîner une excitation sexuelle et un orgasme.

Mais avez-vous entendu parler du point A ? Également connu sous le nom de zone érogène du fornix antérieur, le point A se trouverait au plus profond du vagin, entre le col de l’utérus et la vessie.

Le point A est une découverte relativement nouvelle du chercheur malaisien Chua Chee Ann. Dans une étude, il a indiqué que 10 à 15 minutes de stimulation du point A, entraînerait des orgasmes instantanés et une lubrification vaginale chez 15% des femmes ayant signalé des douleurs et une sécheresse lors des rapports sexuels.

  1. Le clitoris a des milliers de nerfs

Bien que le clitoris ne se situe pas dans le vagin, nous ne pouvons tout simplement pas rater l’occasion de parler de cet incroyable organe génital féminin.

Le clitoris est considéré par beaucoup de femmes comme le nœud du plaisir sexuel, et ce n’est pas étonnant ! La pointe du clitoris contient à elle seule 8 000 terminaisons nerveuses, soit plus du double du nombre de terminaisons nerveuses du pénis, ce qui en fait la partie la plus sensible de la zone érogène de la femme.

Et comme si cela ne suffisait pas, des recherches ont montré que le clitoris peut augmenter de taille jusqu’à 300% pendant l’excitation sexuelle.

  1. Les sécrétions vaginales sont normales

Le liquide créé par les glandes situées à l’intérieur du vagin et du col utérin, emporte les cellules mortes et les bactéries qui aident à garder le vagin propre. Cela s’appelle des pertes vaginales.

La quantité des sécrétions dépend de chaque femme. L’exercice, les pilules contraceptives et le stress peuvent également entraîner un écoulement.

  1. Les préliminaires sont importants

Un homme peut avoir une érection juste en pensant au sexe. Mais pour la plupart des femmes, avoir envie ne suffit pas. Les préliminaires ont un but physique et émotionnel, en aidant à préparer le corps et l’esprit au sexe. Beaucoup de femmes doivent être embrassées, câlinées et caressées pour pouvoir lubrifier le vagin, ce qui rend les rapports sexuels plus confortables.

  1. Quand c’est sec c’est douloureux

La sécheresse vaginale peut être causée par les changements hormonaux, l’anxiété et plus encore. Alors Messieurs, sachez que les rapports sexuels peuvent être très douloureux pour la femme lorsqu’elle souffre de sécheresse vaginale. Mais ne vous inquiétez pas, c’est temporaire, et en attendant que ça passe, vous pouvez vous fier aux lubrifiants.

  1. Les seins changent de taille pendant les règles

Les seins peuvent subir des changements au cours d’un cycle menstruel. Ils deviennent tendres et très sensibles et semblent même changer un peu de taille et de forme. Soyez donc délicats messieurs !

  1. Les odeurs intimes, c’est normal…

Musqué, terreux, sucré, salé. Chaque femme a son parfum vaginal unique, un reflet de la chimie de son corps, de son niveau de transpiration, des aliments qu’elle mange régulièrement et d’autres facteurs. Même si vous n’êtes pas totalement à l’aise avec cela, sachez que c’est tout à fait normal. En revanche, contactez votre médecin lorsque l’odeur devient trop forte et gênante.

  1. Le vagin change après l’accouchement

Le vagin s’étire pendant la naissance afin de permettre au bébé de passer par le canal utérin et se relâche après l’accouchement. Une étude a révélé que les muscles du plancher pelvien impliqués lors de l’accouchement peuvent s’étirer trois fois plus que leur volume normal. En outre, des changements dans l’apparence de votre vulve et de votre ouverture vaginale peuvent survenir après la grossesse, mais ne sont que temporaires.

Aussi, les exercices de Kegel sont très pratiques pour resserrer les muscles vaginaux de la femme après l’accouchement et ,  son auto-efficacité sexuelle.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close