x

9 Aliments « sains » qui ne sont pas aussi bons que vous ne le croyez

À l’ère du tout bio et du 100% naturel, trier ce qui est bon pour notre santé de ce qui ne l’est pas est devenu une tâche des plus ardues.

En effet, certains aliments vendus dans le commerce pour produits bio ne sont pas forcément bons pour notre santé. Idem pour les produits étiquetés « 100% naturels », vendus en grande surface : ils ne le sont pas toujours, comme le confirment beaucoup de spécialistes de la santé. Et ce n’est pas tout : les produits sans matières grasses ou sans gluten sont loin d’être tous parfaits.

À titre d’exemple, voici quelques aliments qui ne vous font pas que du bien :

1- Le sirop d’agave
L’agave a la réputation d’être une alternative saine et naturelle contenant un faible indice glycémique. Un faible indice, oui, mais celui-ci est tout de même riche en fructose. De ce fait, nous ne nous rendons pas compte du sucre que notre corps est en train d’absorber.

Et ce n’est pas fini : le sirop d’agave stimule l’appétit, d’où les calories. Et qui dit calories, dit surpoids. En une phrase : ce sirop nous laisse sur notre faim au propre comme au figuré.

2- Le lait d’amande
Sa faible teneur en matières grasses (et donc en calories) fait de lui le lait préféré d’un grand nombre de personnes. Toutefois, tout le monde ne sait pas qu’il contient des stabilisants comme le carraghénane, qui peut causer une inflammation intestinale, mais aussi la gomme de guar, cet allergène éventuel.

Néanmoins, force est de constater que le lait d’amande fait à la maison ne contient pas ces éléments nocifs ; autant en profiter !

3- Le yaourt aromatisé
Bon nombre de spots publicitaires vantent les mérites du yaourt et le présentent comme étant un aliment 100% naturel, voire bio ou organique. Souvent, c’est le cas de le dire, mais pas quand il est garni de sucre et de friandises.

Il est plutôt recommandé de consommer du yaourt grec sans arômes, riche en protéines et pauvre en sucre.

Nutritionniste confirmée, Monica Reinagel précise que le yaourt aromatisé est tout de même susceptible de booster l’énergie du corps quand il est consommé avec un petit déjeuner équilibré.

Le yaourt parfumé contient beaucoup de sucre. Remplacez-le par un yaourt aux fruits. Il est meilleur qu’une coupe de glace au dessert.

4- Les chips de légumes
Qu’il s’agisse de chips de pommes de terre ou d’un autre légume, ces paquets qui font notre bonheur rivalisent de concurrence avec les mets les plus délicieux du monde. Cependant, détrompez-vous, les chips présents sur le marché ne sont pas tous à base de légumes à l’état naturel. Eh oui, cette chose que vous grignotez à cœur joie contient plus de farine de maïs que de légumes frits.

Autrement dit, faites vos chips chez vous, messieurs-dames !

5- Les aliments «sans matières grasses »
Ce ne sont pas les matières grasses qu’il faut mettre à l’index, mais le fait d’en abuser. En effet, même si vous évitez au maximum les matières grasses, vous risquez d’en consommer, inconsciemment en grignotant d’autres aliments sucrés, riches en glucides et protéines.

Ce qui vous mènera droit à la prise de poids.
Logique, les aliments auxquels on a retiré les matières grasses sont insipides. Partant de ce constat, les entreprises alimentaires n’hésitent pas à ajouter une bonne dose de sodium, de sucre et d’arômes artificiels à la quasi-totalité de leurs aliments, afin d’améliorer leur goût.

6- Collations sans gluten
Il y a quelques décennies de cela, le marché « sans gluten » était l’apanage des personnes souffrant de maladies cœliaques ou ayant une sensibilité à cette matière incriminée. Aujourd’hui, il s’est élargi et vise Monsieur Tout le Monde.

Selon le journal du Wall Street, pas moins du tiers de la population américaine s’est mise, ces dernières années à éviter le gluten dans les aliments, de peur d’attraper une quelconque maladie (Alzheimer, cancer,….).

De leur côté, les experts de la santé ont décidé de lever le voile sur ce marché juteux et affirment que les aliments sans gluten ne sont pas pour autant sains. Par exemple, de nombreux produits sans gluten ont un indice glycémique assez élevé. C’est le cas de le dire pour la farine de riz qui peut augmenter la glycémie et contribuer au gain de poids.

Mais si vous ne supportez pas le gluten pour une raison médicale, vous pouvez choisir des aliments entiers comme le quinoa, le sarrasin ou les noix comme substitut aux céréales.

7- Les repas congelés « naturels » ou hypocaloriques
Ceci est une nouvelle réalité du marché du «naturel ». Certains aliments à l’état pur se trouvent dans les rayons des produits congelés des supérettes et autres supermarchés. L’idée en est de vous faciliter la vie et de vous proposer des aliments sains. Mais il n’en est rien. En effet, ces produits alimentaires sont mis à l’index par des spécialistes de la nutrition à cause de leur haute teneur en sodium.

À titre informatif, le sodium qui sert à augmenter le niveau du goût empêche l’eau de pénétrer dans votre corps comme il se doit. Car cette matière étanche la soif et absorbe l’eau déjà présente dans votre corps. Autrement dit : bonjour la prise de poids.

En outre, ces aliments dits naturels contiennent d’autres produits chimiques artificiels sans parler de leur faible apport en éléments nutritifs.

8- Les collations de 100 calories
Des biscuits, des friandises croustillantes et des gaufrettes dont la valeur nutritive ne dépasse pas les 100 calories ? De prime abord, cela peut en séduire plus d’un. Mais, lorsqu’on s’interroge sur les ingrédients de ces produits alimentaires, on désenchante très vite. En effet, ces aliments sucrés sont riches en protéines et en fibres qui apportent une satisfaction éphémère, ce qui conduit ipso facto à la suralimentation.

En effet, bien que l’objectif de ces petits paquets soit de limiter les calories absorbées par jour, une étude récente a révélé que les consommateurs mangent doublement à chaque fois qu’ils tombent sur un petit paquet, justement.

9- Le granola
On ne va pas se mentir : le granola a un goût agréable parce qu’il contient assez de sucre et autant d’huile, ce qui explique son niveau de calories anormalement élevé.
Une tasse de granola peut contenir jusqu’à 600 calories, 18 g de protéines, 29 g de matières grasses, 65 g de glucides, 11 g de fibres et 24,5 g de sucre.

Des nutritionnistes de renom vont jusqu’à comparer cet aliment aux cookies. S’il vous est difficile de renoncer à un tel aliment, raisonnez-vous et réduisez votre consommation. Au pire, évitez les marques de granola qui contiennent d’autres matières dont vous ne soupçonnez même pas l’existence.

Ceci étant dit, vous savez ce qu’il vous reste à faire : privilégiez une alimentation saine et naturelle préparée par vos soins.

Contenus sponsorisés
Loading...