8 symptômes étranges que vous avez eu un AVC silencieux et qu’un autre pourra bientôt suivre

Un accident cardiovasculaire cérébral ou AVC est un arrêt de la circulation sanguine qui affecte une région du cerveau. Cette rupture se fait par une obstruction d’un vaisseau sanguin. L’AVC est considéré comme une urgence médicale extrême car le patient risque des dommages irréparables voire la mort si ce dernier n’est pas pris en charge rapidement. Cependant il arrive qu’un AVC ne soit pas aussi violent et qu’il ne présente pas de symptômes classiques immédiatement, c’est ce qu’on appelle un AVC « silencieux ». Il est néanmoins impératif de savoir le reconnaître car celui-ci peut entraîner un second AVC potentiellement mortel.

Un accident cardiovasculaire cérébrale peut toucher des personnes de tout âge. Toutefois, il faut savoir que ce dernier n’arrive pas sans prévenir dans la plupart des cas. Il arrive que certains AVC soient précédés de ce que l’onappelle des AVC « silencieux », il est primordial de pouvoir en reconnaître les signes.

L’AVC silencieux, l’AVC auquel on ne prête pas attention

L’AVC silencieux est un trouble qui survient en provoquant des « lésions silencieuses » à la personne atteinte. Celui-ci augmente drastiquement les risques d’un réel AVC qui peut s’avérer quant à lui potentiellement mortel.

C’est une étude qui a questionné des patients ayant eu des AVC par le passé et qui révèle une information importante : L’AVC « silencieux » ne l’est pas tant que ça. La vérité est tout autre : les gens ne sont pas assez informés pour reconnaître les signes d’un trouble qui pourrait leur être mortel. Il faut donc être extrêmement vigilent concernant ces symptômes.

Les signes d’un AVC silencieux

Il existe plusieurs symptômes qui peuvent survenir parfois des semaines avant un AVC. Créant des lésions progressives dans le cerveau. Voici les 10 signes d’un AVC silencieux :

1. Fatigue et faiblesse soudaine

Si vous sentez une fatigue et une faiblesse soudaine, sans avoir fait d’effort particulier, cela peut être le signe d’un AVC silencieux.

2. Difficulté à reprendre son souffle

Dans la même lignée que le signe précédent, si vous perdez votre souffle après un effort léger comme monter quelques marches et que vous avez du mal à reprendre votre souffle, cela peut être dû à un AVC silencieux.

3. Troubles de la vision

Si vous êtes victime d’AVC silencieux, l’un des symptômes les plus courant est un trouble de la vision, il n’est donc pas rare de voir « flou » et de souffrir d’une vision brumeuse et d’une perception déformée.

4. Perte d’équilibre

Si vous perdez l’équilibre sans aucune raison apparente, cela peut également être le signe d’un AVC silencieux.

5. Paralysie partielle

Il n’est pas rare lors d’un AVC qu’un hémisphère du cerveau se retrouve totalement privé d’oxygène. Si c’est l’hémisphère droit du cerveau qui est touché, il y aura alors une paralysie de votre côté gauche. Le même principe s’applique lorsque c’est le côté opposé qui est atteint. Cette paralysie peut être totale ou partielle. Ceci est un signe majeur d’AVC, il est donc nécessaire de consulter un médecin dans les plus brefs délais si vous présentez ce symptôme.

6. Maux de tête intenses

Les maux de tête peuvent être causés par des raisons diverses. Néanmoins les maux de tête ou les migraines causés par un AVC sont généralement d’une extrême intensité.

7. Confusion

Il n’est pas rare lors d’un AVC que le patient atteint puisse avoir du mal à comprendre lorsqu’on lui parle. Cela peut être soudain et sans aucune raison apparente.

8. Difficulté à parler

De même que le précédent signe, les personnes atteintes d’un AVC peuvent avoir des difficultés à présenter clairement leurs pensées.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces signes, il est nécessaire consulter immédiatement un médecin, lui seul pourra déterminer l’origine de vos symptômes.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close