8 symptômes du cancer du sein

La majeure partie des cancers du sein sont découverts par les femmes lors des activités quotidiennes, en prenant une douche par exemple. Il faut veiller à bien connaître l’apparence et la sensation de vos seins. Il convient d’être tout aussi attentif aux signes et symptômes du cancer du sein, telles qu’une grosseur, pouvant aider à détecter la maladie tant qu’elle est plus facile à traiter. L’institut du Sein Henri Hartmann éclaire sur les différents signes à surveiller.

Il ne faut aucunement ignorer les signes, même si vos seins ne vous font pas spécialement mal. Notez aussi que ces changements ne sont pas spécialement spécifiques au cancer du sein et peuvent de ce fait être liés à d’autres pathologies (comme les changements hormonaux). C’est pour cela qu’il est recommandé de recourir à un professionnel de santé.

La texture de la peau a changé

Voici un des premiers signes du cancer du sein. Si l’apparence du derme est modifiée au niveau de votre poitrine, cela peut vous interpeller. En effet, la maladie peut entraîner une inflammation des cellules de l’épiderme, indique l’Institut du Sein Henri Hartman.

Cela peut se manifester par une sécheresse cutanée soudaine et localisée, des démangeaisons, des rougeurs, des desquamations ou même un épaississement de la peau. 

La maladie de Paget peut également être corrélée à l’altération de l’aspect de la peau. C’est une forme rare du cancer qui atteint la peau du mamelon ou de l’aréole.

palpersein
Palper son sein peut aider à détecter une « boule » ou une masse – Source : Viral Life 

La modification des ganglions lymphatiques

Les ganglions liés au cancer du sein se localisent sous l’aisselle et sont généralement de petite taille, ronds et indolores. Mais au cas où ces ganglions enflent ou/et deviennent douloureux, il peut s’agir d’une infection virale ou bactérienne, comme il peut s’agir d’un cancer du sein.

Si c’est un cancer, les ganglions servent à stocker les cellules cancéreuses et peuvent réagir à cela de manière assez douloureuse. Dans des cas plus exceptionnels, les ganglions qui se trouvent au niveau de la clavicule peuvent manifester une réaction au cancer du sein.

Les seins gonflent et des masses se forment

Si à la palpation du sein, vous détectez une masse, cela s’avère être l’un des symptômes les plus connus. Des fois elle peut être visible. Il est donc conseillé de s’examiner avec régularité afin de guetter l’apparition de ces masses ou « boules » qui pourraient laisser supposer un cancer.

Il est toutefois à préciser que cela n’est pas systématiquement lié à un cancer, en ce qu’elles peuvent aussi concerner des pathologies telles que les kystes, les abcès, les troubles hormonaux et bien d’autres. Aussi, sachez que certains cancers peuvent être causés par une mauvaise alimentation.

Des écoulements mammaires anormaux

Ce symptôme est généralement lié à d’autres pathologies mais devrait tout de même vous motiver à effectuer des examens de dépistage du cancer du sein. Afin d’éloigner tout risque de tumeur, d’infection ou de pathologies hormonales, il est de bon jugement de consulter un spécialiste.

Comme ces sécrétions anormales ne sont pas typiques de la maladie, elles peuvent se manifester sous forme de différentes teintes et textures. Il est également important de préciser que ces écoulements peuvent n’avoir aucun rapport avec le cancer du sein. Notamment dans le cas des femmes qui allaitent, celles qui prennent la pilule contraceptive, qui suivent un traitement médical ou bien ayant des troubles de la thyroïde.

Des rougeurs et/ou des décolorations du sein

La décoloration de la peau peut s’expliquer par la modification des cellules de l’épiderme. En dehors d’incidents de l’ordre du choc ou du traumatisme, une teinte rouge ou violette peut être perçue comme anormale.

Une rétraction cutanée

Ce symptôme peut être corrélé à un type de cancer extrêmement agressif, à savoir le cancer du sein inflammatoire. Il se représente par un petit creux qui s’apparente sur la peau telle une ride, une fossette ou une peau d’orange.

Ce phénomène est provoqué par un amas de lymphe et peut également mener à un gonflement anormal du sein ou d’une partie de celui-ci.

specialiste 1024x538 1
Bien que ces symptômes puissent concerner d’autres pathologies, il faut consulter un spécialiste– Source : Viral Life

Le mamelon ou le sein font mal

Ce peut être des douleurs, des gênes ou des sensations de brûlure au niveau de votre poitrine. Il convient de consulter rapidement un professionnel de la santé, que les sensations soient anormales, douloureuses ou indolores. Ainsi, ce dernier pourra identifier la cause de ces symptômes.

Une rétraction ou une inversion du mamelon

Le mamelon peut se rétracter vers l’intérieur ou même s’inverser. Cette réaction peut être un signe avant-coureur du cancer du sein, capable de changer l’apparence du mamelon.

Dans un autre registre de prévention, 40% des cas de cancer du sein pourraient être évités si les femmes se tenaient à un certain nombre d’habitudes.

Lire aussi Boire du lait de vache augmente-t-il le risque de cancer du sein ?

Contenus sponsorisés