8 symptômes de carence en vitamine B12 chez les femmes

Notre corps a besoin d’un certain nombre de nutriments pour rester en équilibre, être capable de fonctionner correctement et surtout résister aux différentes maladies qui ont tendance à le guetter. Aujourd’hui nous vous parlerons de la vitamine B12 dont le manque peut affecter sensiblement le corps d’une femme comme expliqué par nos confrères de WebMd

Il s’agit là d’une vitamine importante pour le bon fonctionnement du corps humain et son insuffisance peut engendrer des conséquences sur la santé.

La vitamine B12, qu’est-ce que c’est ?

C’est une vitamine qui fait partie du groupe B et qui joue un rôle important dans la composition du sang ainsi que la synthèse de l’ADN et l’ARN, la façon dont le métabolisme gère les glucides, les protéines ainsi que les lipides. Mais la liste ne s’arrête pas là, car cette vitamine est aussi indispensable pour le bon fonctionnement de notre système nerveux.

Il s’avère d’ailleurs que les risques de cette carence augmentent sensiblement chez les femmes au-delà de la quarantaine. Ainsi, une hypovitaminose à ce niveau-ci amène son lot de symptômes inquiétants affectant plusieurs parties du corps à la fois. En voici quelques-uns.

1- Pâleur de la peau

Si vous voulez prendre connaissance d’un symptôme frappant chez les personnes manquant de vitamine B12, la peau pâle en est un. Le fait est que cette pâleur vient à la suite d’une anémie, qui à son tour résulte d’un dysfonctionnement dans la formation des globules rouges.

2- Manifestation de l’ostéoporose

Nous parlons-là d’une affection qui touche particulièrement la densité osseuse et qui, de ce fait, fragilise les os de la personne, ce qui rend cette dernière bien plus exposée aux fractures qu’auparavant. Cela s’explique par le fait qu’un manque de vitamine B12 a des retombées directes sur les cellules osseuses, appelées « ostéoblastes ».

3- Fatigue permanente

Si vous avez l’impression d’être fréquemment épuisée, sachez qu’il serait temps de faire un test sanguin, pour la simple  raison que la fatigue chronique fait partie des indicateurs de la présence d’une anémie, laquelle est justement une conséquence de la même carence.

4- Des problèmes gastro-intestinaux

Il s’agit-là d’un signe qui ne trompe pas, il est même très récurrent chez les femmes manquant de vitamine B12. Les troubles du tube digestif comme la diarrhée, la constipation et même la dyspepsie sont des manifestations conventionnelles d’une hypovitaminose en vitamine B12.

5- Myélose funiculaire

Lorsque la carence n’est pas traitée, des complications assez dangereuses peuvent survenir, sous forme de lésions du système nerveux par exemple. Un tel trouble donne souvent lieu à des engourdissements, à une diminution de la sensibilité, des engourdissements ainsi qu’à une réduction des réflexes tendineux.

6- Retombées psychologiques

Dans le cas où la personne souffre d’une forme plus aiguë de carence en vitamine B12, certains changements s’opèrent au niveau de l’état psychologique de la patiente :

–  Sautes d’humeur
–  Apathie
–  Tendance à la dépression
–  Somnolence
–  Irritabilité accrue

7- La tachycardie

Lorsque les différents tissus et organes du corps humain manquent d’oxygène, le système cardiovasculaire réagit dans le but de compenser cette insuffisance avec des battements rapides.

8- Fragilisation du système immunitaire

La vitamine B12 doit absolument être présente pour que les leucocytes (globules blancs) puissent agir normalement, à défaut de quoi les défenses du corps s’en trouvent affaiblies et les différentes menaces infectieuses et virales auront bien plus de chances de faire mouche.

Le but derrière ces informations est que vous ayez quelques éléments susceptibles de vous alerter sur un éventuel problème de santé. La priorité doit donc toujours être de consulter votre médecin et de faire tous les examens nécessaires afin de déterminer la source de vos carences avant qu’elles ne mutent en d’autres problèmes plus graves !

Prévenir la carence en vitamine B12

Pour prévenir une carence en vitamine B12, il est important de consommer une quantité suffisante de viande, de volaille, de fruits de mer, de produits laitiers et d’œufs. Il est possible également de recourir aux suppléments alimentaires qui en contiennent. Dans ce dernier cas, il serait judicieux de demander l’avis de votre médecin afin qu’il vous prescrive la dose dont vous avez besoin au quotidien.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close