8 raisons pour lesquelles vous souffrez de constipation et comment guérir !

Quand il s’agit des affaires liées à la selle, peu de personnes osent les aborder, préférant garder pour eux leur souffrance. Mais quand il est question de constipation, on est plus disposé à en parler afin d’essayer de trouver un moyen ou une astuce pour s’en débarrasser. Douloureuse et gênante, elle peut arriver à n’importe qui, à n’importe quel moment de sa vie. Découvrons donc ses causes et les moyens de la traiter.

Qu’est-ce que la constipation ?

La constipation est un trouble digestif assez fréquent, qui touche plus les femmes que les hommes et les personnes de plus de 60 ans y sont encore plus sensibles. Elle se manifeste par différents symptômes notamment :

  • Un transit intestinal ralenti,
  • Des ballonnements,
  • Une évacuation difficile,
  • Une sensation d’évacuation incomplète,
  • Des selles trop dures,
  • Une sensation de blocage.

Dans certains cas, la constipation peut devenir chronique et durer des mois.

Quelles sont les causes de la constipation et les moyens de s’en débarrasser ?

1 – Un changement de routine :

Quand une personne voyage, beaucoup de changements s’opèrent dans sa routine quotidienne : le rythme de vie, les horaires de sommeil et même les habitudes alimentaires. Or, tous ces chamboulements impactent le fonctionnement de l’organisme et augmentent les risques de souffrir de constipation.
Pour éviter cela, essayez de préserver un minimum de votre routine habituelle, en dormant le même nombre d’heures, en mangeant la même quantité d’aliments et en veillant à pratiquer votre activité physique quotidienne.

2 – Un faible taux de potassium

Si vous souffrez de constipation après la consommation d’aliments salés ou suite à une longue période de transpiration, ceci serait dû à la baisse de votre taux de potassium. Ce dernier étant responsable de la motilité intestinale, son épuisement par la transpiration et le sodium, ralentit cette dernière et empêche l’évacuation normale des selles.
Pour rétablir votre taux de potassium et aider à l’avancement des selles, mangez une banane, des pommes de terre cuites ou du melon.

3 – La prise d’antalgiques

Les antalgiques sont la grâce salvatrice des patients qui souffrent de douleurs chroniques. Mais leurs effets secondaires ne sont pas à négliger. Les antalgiques opioïdes, par exemple, ont tendance à ralentir la motilité intestinale, causant ainsi la constipation.
Pour y remédier, il est conseillé de manger des aliments qui stimulent les intestins tels que les pruneaux, le pissenlit, ou des compléments en magnésium.

4 – Le manque d’exercices physiques

La sédentarité est la source de plusieurs de nos maux, y compris les troubles digestifs. Pour les éliminer et prévenir leur réapparition, veillez à maintenir une activité physique modérée, à raison d’au moins 30 minutes de marche par jour, pour accélérer le processus de digestion et stimuler le transit intestinal.

5 – Le stress

Nous savons tous que le stress augmente le taux de cortisol dans le corps, responsable de la surproduction de graisses et de la prise de poids. Or, les méfaits d’un rythme de vie stressant ne s’arrêtent pas là ! Le stress est également responsable des troubles de la digestion et du ralentissement du mouvement intestinal.
Essayez donc d’éviter les situations stressantes, et pratiquez des activités relaxantes telles que le yoga ou la méditation.

6 – La déshydratation

Le manque d’eau dans l’organisme entrave le bon fonctionnement de ce dernier et favorise le phénomène de rétention d’eau. Mais en plus, la déshydratation provoque un assèchement et un durcissement des selles, ce qui rend difficiles leur passage dans les intestins.
N’oubliez donc pas de boire la quantité recommandée d’eau et qui est d’au moins 1.5 litre par jour.

7 – Les régimes faibles en lipides

Un régime faible en lipides peut donner des résultats assez satisfaisants quant à la perte de poids, mais si vous souffrez de constipation depuis que vous vous y êtes mis, il est peut-être temps d’y renoncer. Un manque de lipides impacte la fonction de la glande thyroïde qui devient paresseuse, donnant ainsi lieu à une constipation chronique.
Pensez donc à réintégrer progressivement les lipides dans votre régime alimentaire afin de rétablir le bon fonctionnement de la thyroïde et de stimuler la motilité de l’intestin.

8 – Des intolérances alimentaires

Une intolérance à certains aliments, tels que le gluten ou le lactose, peut aussi être à l’origine de constipation chez certaines personnes alors qu’elle peut provoquer des diarrhées chez d’autres.
Il faut donc faire attention à ce que vous mangez et comment votre corps y réagit pour déterminer exactement, quel est le coupable et l’éliminer de votre régime alimentaire.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close