8 raisons pour lesquelles le sexe peut être douloureux


8 raisons pour lesquelles le sexe peut être douloureux

Les relations sexuelles sont généralement source de plaisir mais il arrive que certaines femmes ressentent des douleurs durant l’acte qui les empêchent de profiter pleinement de cet instant charnel avec leurs partenaires. Si le sexe est douloureux, les raisons sont aussi bien physiques que psychiques.

Les rapports sexuels ne sont pas censés être douloureux pour les femmes, elles doivent pouvoir profiter pleinement de ce moment et laisser parler leur désir. Cependant, il arrive que cet acte se transforme en cauchemar pour certaines d’entre elles. 

Faire l’amour doit être un moment de plaisir pour les deux partenaires, si ce n’est pas le cas pour la femme celle-ci doit demander conseil à son médecin car le corps est en train d’envoyer un message pour dire que quelque-chose ne va pas. Voici une liste non exhaustive des raisons susceptibles de causer ces douleurs.

Manque de lubrification

Un manque d’excitation peut entraîner une très faible lubrification et un grand nombre de femmes sont concernées par ce problème. La sécheresse vaginale touche essentiellement les femmes en phase de ménopause mais également les jeunes femmes qui subissent des déséquilibres notamment à cause de la pilule, du stress, des hormones et du manque de libido. Pour y remédier, il est possible d’avoir recours à du gel lubrifiant respectueux de la paroi vaginale.

Manque d’excitation

La plupart des femmes ont besoin d’être excitées avant de passer à l’étape pénétration, mais certains hommes ont tendance à sauter cette phase importante. Sans préliminaires et caresses, les femmes ne sont pas assez excitées et ne sont pas psychologiquement prêtes à passer à l’acte. Un manque d’envie peut créer un blocage et rendre la tâche laborieuse. 

Une pénétration rapide ou profonde

Même si une femme est suffisamment lubrifiée et excitée, elle peut ressentir une certaine douleur si l’homme la pénètre de manière trop brusque. La paroi vaginale se détend et s’ouvre progressivement durant la phase des préliminaires dans le but de se préparer à une pénétration lente et en douceur. Pour éviter d’avoir mal, il est recommandé de guider votre partenaire afin que la pénétration se fasse selon votre rythme.

Un terrain allergique

De nombreuses femmes ressentent des brûlures et des démangeaisons lorsqu’elles essaient de nouveaux produits du type détergent, gels douche ou shampoings. Certains lubrifiants vaginaux peuvent également causer des réactions allergiques, tout comme le latex des préservatifs et certains sex toys. Il faut donc bien veiller à utiliser des produits de bonne qualité respectueux du pH de la peau.

Les infections vaginales

Les mycoses vaginales, les bactéries et les infections sexuellement transmissibles (IST) du type chlamydia, gonorrhée et herpès génital peuvent provoquer des douleurs au niveau des parties génitales. Il est conseillé de consulter un médecin au plus vite afin qu’il vous prescrive le traitement adéquat. Sans oublier d’en informer votre partenaire afin qu’il fasse les examens nécessaires au cas où il serait porteur du virus.

Le vaginisme

On parle de vaginisme lorsque les muscles qui entourent la paroi vaginale se resserrent, ce qui rend l’acte sexuel douloureux voire impossible. Cela peut être provoqué par des troubles physiques et psychologiques. D’un point de vue physique, il peut s’agir d’infections urinaires, d’IST, de psoriasis ou de ménopause. Quant au volet psychologique, cela peut être lié à un rejet de l’acte sexuel (convictions morales ou religieuses) ou à un traumatisme sexuel ou émotionnel. En demandant conseil à une personne spécialisée (psychologue ou sexologue), il est possible de détendre les parois vaginales doucement mais sûrement.

Le vestibule vulvaire

Il s’agit d’une affection qui provoque des brûlures douloureuses au niveau du vestibule de la vulve, c’est-à-dire l’entrée des organes génitaux externes de la femme et qui touche 15% des femmes en âge de procréer. Les femmes qui en souffrent ont deux fois plus de risques de ressentir des douleurs. Pour y remédier, il faut exécuter certains exercices ciblés, être suivie par un médecin spécialisé et parfois subir une intervention chirurgicale.

Des tensions dans le couple

Il arrive que certaines femmes ressentent de la douleur durant un rapport sexuel lorsqu’il y a des tensions au sein du couple. Le plaisir de la femme étant relié au psychisme, grand nombre d’entre elles ont du mal à se laisser aller lorsque leur moral n’est pas au beau fixe. Il est recommandé d’avoir recours à la thérapie de couple pour trouver une solution à ce problème.