8 raisons importantes pour lesquelles vous devez arrêter l’épilation du maillot

8 raisons importantes pour lesquelles vous devez arrêter l’épilation du maillot


8 raisons importantes pour lesquelles vous devez arrêter l’épilation du maillot

Bien qu’à l’époque,, la mode était au naturel, aujourd’hui, chaque partie du corps se doit d’être sans poils. Alors, pour lutter contre les effets de Dame Nature et être bien vues par la société, de nombreuses femmes optent pour l’épilation intégrale du corps et du maillot, par le biais de la cire, du rasoir, du laser ou encore de la crème dépilatoire.

Mais, toutes ces techniques d’épilation ne sont pas anodines. D’ailleurs, voici 8 raisons qui prouvent que vous devriez opter pour le naturel : 

  1. Les risques d’infections

Les poils pubiens ont un rôle bien spécifique, dont celui d’agir comme barrière contre les maladies et les infections. En effet, en absorbant l’humidité, ces derniers évitent de créer un environnement propice à la prolifération des bactéries. Mais dès lors qu’ils sont épilés, ils ne peuvent plus jouer ce rôle de protecteur. Par ailleurs, les microlésions engendrées par l’épilation au rasoir sont les portes d’entrées des germes à l’origine des infections. 

  1. Les irritations

L’épilation est généralement douloureuse mais surtout irritante pour la peau. En effet, une fois les poils retirés, la peau des parties intimes entre directement en contact avec les sous-vêtements. De plus, lors des rapports sexuels, le frottement provoqué par le va-et-vient du partenaire irrite davantage cette zone si elle est dépourvue de poils pubiens. 

  1. La température du corps

S’épiler le maillot, c’est perturber la capacité du corps à gérer sa température. En effet, les poils pubiens permettent au corps de déceler les écarts de température, d’absorber la transpiration et donc de réguler notre température corporelle. 

  1. Les risques de maladies sexuellement transmissibles 

Au même titre que s’épiler les parties intimes augmente les risques d’infections, cette pratique accroît aussi les risques de développer une maladie sexuellement transmissible. Les microlésions laissées par le rasoir et le manque de pilosité pubienne comme barrière protectrice en sont les principales causes. 

  1. Les poils incarnés 

Les poils repoussent parfois de manière anarchique chez certaines personnes. En effet, au lieu de sortir correctement de la peau, le poil continue à pousser de manière sous-cutanée car il n’arrive pas à repasser correctement la barrière cutanée. La cause ? L’épilation, peu importe la technique. Effectivement, le simple fait d’aller dans le sens contraire de la pousse du poil pour l’enlever contrarie la repousse correcte du poil et l’épilation, de manière générale, épaissit la peau. 

  1. L’aspect de la peau

S’épiler c’est prendre le risque de modifier l’aspect de sa peau, d’autant plus dans les zones sensibles comme le maillot. En effet, l’épilation du maillot augmente les irritations, le desséchement et l’épaississement de la peau. Cela s’explique par le fait que nous arrachons le poil ainsi que la glande sébacée qui favorise l’hydratation de la peau. 

  1. L’attirance sexuelle 

L’un des rôles de la pilosité pubienne est d’entretenir l’attirance sexuelle. Effectivement, les poils pubiens participent à la sensibilité et à la communication sexuelle grâce à leur impact sur la lubrification et à leur émission de phéromones. Il serait donc dommage de se passer de cette arme de séduction ! 

  1. Les risques de brûlures

L’une des techniques d’épilation les plus populaires est l’épilation à la cire. Pourtant, cette pratique peut être à l’origine de brûlures à cause de la température de la cire. D’ailleurs, elle est contre-indiquée chez les personnes souffrant de troubles respiratoires et circulatoires à cause de la température mais aussi du coup sec provoqué au moment d’enlever la bande de cire. 

En conclusion, gardez vos poils afin de préserver votre santé ! 


Loading...

Les + lus