8 photos pour trouver les positions qui étirent les muscles de votre choix

Que ce soit avant un exercice physique intense, après une séance de sport, le matin au réveil ou à n’importe quel moment, les étirements permettent de relaxer les muscles et contribuent à l’amélioration de la souplesse corporelle. Toutefois, il est essentiel de connaître les muscles que vous étirez en effectuant vos mouvements.

En effet, chaque muscle est étiré différemment en fonction de son emplacement. L’étirement étant une habitude essentielle qui peut également stimuler la circulation sanguine, en vous aidant à bouger vos articulations sans vous causer de blessures ou de douleurs. Voici une série de photos représentant des postures différentes, pour mieux comprendre comment relaxer les muscles les plus difficiles à étirer.  

Source : Lifehack
Source : Lifehack

1. Etirement du chameau

Ce mouvement travaille le grand muscle droit de l’abdomen et les obliques externes. Cet étirement est conseillé aux personnes qui ont déjà une bonne flexibilité, les débutants pouvant se faire mal. Pour effectuer cette pose, asseyez-vous sur vos genoux. Ensuite placez vos mains derrière, sur la plante de vos pieds, tout en poussant vos hanches vers l’avant. Relaxez-vous et n’exercez pas de pression sur votre colonne lombaire. Si vous souffrez de problème de cou, ne laissez pas votre tête tomber en arrière.

2. Large pli avant 

Cet étirement vous permettra d’étirer vos adducteurs. Pour commencer l’exercice, asseyez-vous par terre, les genoux pliés et maintenez votre colonne vertébrale droite. Lorsque vous sentez que vos muscles commencent à se relâcher, vous pouvez poser vos jambes tendues au sol, de part et d’autre de votre bassin. Petit à petit, courbez votre dos de manière à toucher vos pieds avec vos mains. Tirez sur vos pieds légèrement pendant quelques secondes pour étirer vos mollets, puis relâchez tout. 

Source : Lifehack

3. Etirement de la grenouille

Les muscles principaux qui seront étirés durant cet exercice sont encore une fois les adducteurs. C’est un mouvement qui va vous permettre d’effectuer une extension profonde de l’aine qui exercera une petite pression sur vos genoux. Pour commencer, vous devez vous positionner sur une surface douce. Mettez-vous en position sur vos mains et vos genoux, ensuite écartez vos genoux doucement, jusqu’à ce que vous atteignez votre limite. Poussez vos hanches vers l’avant puis vers l’arrière afin de varier l’intensité de l’étirement. 

4. Fente latérale large

Ce mouvement est une autre variation des deux précédentes, permettant encore une fois d’étirer vos adducteurs. Commencez par vous tenir debout, les jambes écartées, puis posez vos mains sur votre pied droit, en pliant votre genou, tout en gardant la jambe gauche aussi droite que possible. Répétez l’opération, en inversant les côtés. 

Source : Lifehack

5. Étirement du papillon

Cet exercice vous permettra d’étirer la totalité de vos adducteurs en même temps. Asseyez-vous sur le sol, puis collez la plante de vos pieds. Ecartez vos jambes au maximum en faisant en sorte que vos genoux touchent le sol. Plus vous rapprocherez vos pieds de votre corps plus les muscles de l’aine seront étirés. Si vous éloignez vos pieds de votre corps et que vous arrondissez légèrement votre buste, ce sont les muscles de votre dos qui seront étirés.

6. Étirement de l’avant-bras

Cet étirement vous permettra de relaxer les muscles de vos avant-bras. Tout d’abord, effectuez une rotation de votre épaule vers le bas, puis vers le dos.  Ensuite, levez votre bras vers l’avant en le gardant droit. Faites pivoter votre poignet, puis exercez une légère pression sur le dos de de votre main afin d’exercer une pression sur le muscle de votre avant-bras. Répétez l’opération sur l’autre bras.

Source : Lifehack

7. Flexion latérale du cou

Ce mouvement va vous permettre d’étirer le muscle de votre cou appelé muscle sterno-cléido-mastoïdien. Pour ceci, essayez d’étirer votre cou le maximum possible en essayant de poser votre oreille sur l’épaule du même côté, sans pour autant écraser votre colonne cervicale. Faites le mouvement des deux côtés de votre cou. 

8. Rotation et étirement du cou 

Ce mouvement vous permettra d’étirer le même muscle d’une manière différente. Dans un premier temps, faites des mouvements rotatifs avec votre cou en gardant votre menton légèrement surélevé. Ensuite, afin de maximiser l’étirement, baissez la tête vers le côté gauche et exercez une légère pression sur celle-ci à l’aide de la main correspondante. Maintenez cette position quelques secondes puis relâchez pour reproduire le même mouvement du côté opposé.

Lire aussi 11 étirements pour soulager la tension du cou et des épaules

Contenus sponsorisés