8 Choses que vous ne savez pas sur les fraises


Une consommation hebdomadaire de fraises produit des bienfaits étonnants sur votre santé. En effet, les fraises aident à prévenir plusieurs maladies.

1-Les fraises diminuent le risque d’avoir une crise cardiaque
Des chercheurs ont examiné quels sont les effets d’une consommation de fraises sur la santé cardiovasculaire auprès de plus de 93 000 sujets. D’après l’analyse des données s’étalant sur une période de 14 ans, les femmes qui mangent trois portions hebdomadaires de fraises réduisent de 33 % leur risque de contracter une crise cardiaque comparativement à celles qui consomment des fraises une fois par mois ou moins.

D’autre part, une analyse de données de plus de 34 489 femmes ménopausées dont l’étude s’étale sur une période de 16 ans souligne que la consommation de fraises réduit significativement les risques de décéder en raison d’une maladie cardiovasculaire.

2- Les fraises réduisent l’hypertension
Les chercheurs ont également mesuré les avantages de consommer des fraises sur la santé cardiovasculaire. Ils ont constaté que des apports plus élevés de fraises (16-22 mg / jour, comparativement à 5-7 mg / jour) réduisent de 8 % le risque d’hypertension chez les femmes.

3- Les fraises réduisent l’inflammation et la présence de la protéine C réactive (CRP)
Des chercheurs ont demandé à 38 176 femmes américaines exerçant dans le domaine de la santé si elles mangeaient des fraises fraîches, congelées ou en conserve soit jamais, moins d’une portion par mois ou jusqu’à six portions et plus par jour. L’étude suivie sur une période de 11 ans révèle que les risques de contracter des maladies cardiovasculaires sont plus faibles chez les femmes qui consomment plus de fraises.

L’étude dévoile par ailleurs que les niveaux de CRP sont significativement réduits chez les femmes consommant seulement deux portions ou plus de fraises par semaine. Un niveau de CRP élevé est fortement associé à l’inflammation. En effet, il s’agit d’un facteur à haut risque d’avoir une maladie cardiovasculaire.

4- Les fraises réduisent le risque d’avoir un cancer
Une étude de cinq ans effectuée auprès d’une population âgée mentionne qu’une consommation plus élevée de fraises fraîches ainsi que d’autres fruits et légumes réduit significativement le risque d’être atteint d’un cancer. Les chercheurs attribuent cela à la forte teneur en caroténoïdes de ces fruits et légumes dont les effets sont anti-cancérigènes.

D’après une autre étude effectuée sur cinq ans, mangez plus d’aliments dont le sous-groupe botanique est le Rosaceae, tels que les fraises, produit un effet protecteur contre l’œsophage carcinome épidermoïde. Cette même étude rapporte que consommer plus d’aliments du sous-groupe botanique Rosaceae, y compris les fraises, réduit le risque d’avoir un cancer du cou en plus de diminuer les maux de tête.

Des études ont montré que les fraises peuvent même inverser le cancer de l’œsophage lorsqu’il est à un stade précoce.

5- Les fraises réduisent le cholestérol oxydé
Selon des études, les fraises augmentent la capacité antioxydante du plasma, ce qui aide à réduire le cholestérol LDL oxydé. D’après des essais, les fraises fraîches, congelées ou lyophilisées réduisent le stress oxydatif associé au syndrome métabolique ou à la consommation de repas riches en matières grasses.

6- Les fraises réduisent le cholestérol LDL et augmentent le cholestérol HDL
La fibre, les phytostérols et les polyphénols contenus dans les fraises réduisent le taux stérique et le cholestérol LDL. D’autre part, il augmente les lipoprotéines de haute densité (cholestérol HDL).

7- Les fraises aident à contrôler les niveaux de glycémie
Les polyphénols contenus dans les fraises réduisent le taux de glucose lorsque ce fruit est consommé après un repas.

8-Les fraises aident à inverser les maladies neurodégénératives liées à l’âge
Des chercheurs ont constaté que les extraits de fraises inversent de manière significative les signes de déficiences neuronales liées à l’âge.