8 choses que la dépression fait à votre corps

En théorie, la dépression est l’une des maladies mentales les plus courantes dans le monde. Mais ses effets peuvent aller au-delà des émotions et de la santé mentale d'une personne car la dépression a également un impact sur la santé physique. En France, environ une personne sur cinq a souffert ou souffrira de dépression au cours de sa vie. Elle se sentira angoissée, aura des changements d’humeur, de la difficulté à se concentrer, des troubles de sommeil et des douleurs inexpliquées.

Voici 8 effets de la dépression sur le corps humain :

Insomnie

La relation entre le sommeil et la maladie dépressive est complexe – la dépression peut causer des problèmes de sommeil et ces derniers peuvent causer ou contribuer à des troubles dépressifs. Pour certaines personnes, les symptômes de la dépression se manifestent avant l’apparition des problèmes de sommeil. Pour d’autres, ces derniers apparaissent en premier.

Dans une étude réalisée en Europe sur 18 980 personnes, les personnes souffrant de dépression risqueraient cinq fois plus de souffrir de troubles respiratoires du sommeil (l’apnée obstructive du sommeil (AOS) serait la forme la plus courante de troubles respiratoires du sommeil).

Prise ou perte de poids

La dépression s’accompagne la plupart du temps d’une altération au niveau de l’appétit. Quelques-uns auront plus envie de manger et d’autres verront leur appétit diminuer en raison d’une absence de plaisir en général.

Maux de tête

Il existe des preuves solides établissant un lien entre la migraine et une variété de troubles psychiatriques et comorbidités somatiques (maladies qui accompagnent souvent une autre), allant d’un accident vasculaire cérébral au trouble anxieux. Uneétude réalisée en 2009 a montré que 11% des participants souffrant de migraines avaient également un ou plusieurs types de troubles de l’humeur, allant de la dépression majeure aux crises de panique.

Manque de concentration

La dépression peut avoir un effet direct sur la structure de votre cerveau. Selon le Dr Mercola, partisan de la médecine alternative, « les épisodes dépressifs récurrents réduisent la taille de l’hippocampe, une zone du cerveau impliquée dans la formation des émotions et de la mémoire ; un hippocampe plus petit équivaut à une perte de fonction émotionnelle et comportementale, et par conséquent, un manque de concentration ».

Mal de dos

Une étude australienne a conclu que jusqu’à 61 200 cas de douleurs au bas du dos en Australie pouvaient être attribués, du moins en partie, à la dépression. En outre, non seulement les personnes souffrant de dépression étaient plus susceptibles d’avoir mal au dos, mais plus la dépression était grave, plus les douleurs au dos étaient fortes.

Système immunitaire affaibli

Bien que le stress ne puisse à lui seul nous faire attraper un rhume ou une grippe, il affaiblit la capacité du système immunitaire à réagir contre les envahisseurs, l’inhibant ainsi et rendant notre organisme plus vulnérable aux infections et la récupération plus lente.

Troubles digestifs

Des chercheurs de la Harvard Medical School suggèrent que des maux d’estomac tels que des crampes, des ballonnements et des nausées peuvent être un signe de mauvaise santé mentale. La dépression peut enflammer le système digestif, avec une douleur facilement confondue avec la maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou le syndrome du côlon irritable.

Selon le National Institute of Mental Health la dépression réduit la durée de vie d’une personne de 14 à 32 ans en moyenne, mais pas seulement à cause du suicide. Outre ces facteurs, les recherches émergentes mettent en lumière les liens qui unissent santé physique et mentale, en particulier l’impact négatif de la dépression sur la santé cardiovasculaire d’une personne.

Addictions

De nombreuses personnes dépressives ont recours à la drogue ou à l’alcool pour se soulager ou pour endormir leurs penséesnoires. Lorsqu’un individu souffre à la fois de dépression et d’une dépendance, on parle de double diagnostic.

Comment vaincre la dépression ?

1.       Fixez des objectifs

Lorsque vous êtes déprimé voire dépressif, vous avez constamment l’impression que vous ne pouvez rien accomplir. Pour vous motiver, fixez-vous des objectifs quotidiens. Commencez très petit, fixez un petit objectif et soyez en mesure de le respecter. Au fur et à mesure, fixez d’autres objectifs plus ambitieux. Occuper l’esprit est l’un des meilleurs moyens pour vaincre la dépression.

2.       Faites de l’exercice

L’activité physique stimule temporairement les substances chimiques du bien-être appelées endorphines. Elle peut également avoir des avantages sur le long terme pour les personnes souffrant de dépression et semble encourager le cerveau à se reconnecter de manière positive.

3.       Défiez les pensées négatives

Dans votre lutte contre la dépression, une grande partie du travail est mentale – changez votre façon de penser. Lorsque voussouffrez de dépression, vous sautez aux pires conclusions possibles. Cela nécessite de la pratique, mais avec le temps, vous pourrez vaincre ces pensées négatives avant qu’elles ne deviennent incontrôlables.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close