x

8 causes du gain de poids

Les causes d’un gain de poids peuvent être surprenantes. Une prise de poids peut être considérable à la suite d’un changement dans votre vie ou en raison d’un mode de vie malsain. Toutefois, prendre de la masse corporelle peut s’avérer dangereux pour votre santé. Soyez donc vigilent.

1- Le stress et la dépression
Certaines personnes déprimées gagneront des livres en plus. Cela est dû au fait que la majorité des gens considère la nourriture comme quelque chose de réconfortant. D’autre part, une souffrance physique ou émotionnelle traumatisante entraînera un gain de poids et persistera si vous vivez dans un environnement stressant.

Cela est dû au fait que l’hormone du stress, le cortisol, est secrétée, ce qui augmente par conséquent votre appétit. Ce phénomène se produit également auprès des personnes qui subissent un stress au travail. Par ailleurs, le fait d’être inactif n’aide en rien à freiner un gain de poids.

Il est important de comprendre ce qui cause votre stress avant de vous retrouver avec le syndrome de Cushing. En obtenant un traitement, vous serez en mesure de lutter efficacement contre la prise de poids. Une bataille gagnée dans l’esprit se reflètera également sur votre corps. Il existe différents types de stress menant au gain de poids. Parfois, il ne vous faut que des vacances pour recharger vos batteries afin de pouvoir ensuite être en mesure de traiter ces pressions.

2- Le manque de sommeil
Le manque de sommeil déclenche une réaction de stress au sein de la physiologie de l’organisme se traduisant par le stockage d’une graisse active. A titre d’exemple, les insomniaques ont tendance à grignoter plus pendant la nuit afin de tuer le temps. D’autre part, le manque de sommeil peut causer des changements dans les niveaux d’hormones, augmentant ainsi l’appétit et la faim. Cela peut faire en sorte que vous ne vous sentirez pas rassasié après avoir mangé.

3- Les médicaments
Certains médicaments tels que les antidépresseurs peuvent avoir pour effet négatif de faire prendre du poids, dépendamment du dosage et de l’individu. Ces médicaments effectuent de légères modifications dans le métabolisme du corps. S’ils ont pour effet d’augmenter l’appétit, il est fort possible que cela vous conduise à une augmentation notable de votre poids en l’espace d’un seul mois. Si vos médicaments causent un gain de poids, consultez votre médecin.

4- Utilisation de stéroïdes
Prendre des stéroïdes entraînera certainement un gain de poids. Ce n’est pourtant pas l’effet désiré lorsque vous prenez des stéroïdes anti-inflammatoires tels que le prednisome. Cela est toutefois dû à une augmentation de l’appétit et à une rétention d’eau. Le gain de poids dépend habituellement de la dose du médicament et de la durée de sa consommation.

Prendre des stéroïdes pour le lupus, l’arthrite et l’asthme peut malheureusement entraîner le syndrome de Cushing, une condition dans laquelle une personne est fortement exposée au cortisol. Etant donné que cette hormone augmente l’appétit, le gain de poids se produira de manière évidente autour du cou et du visage.

5- Les problèmes de santé
Certaines conditions de santé entraînent un gain de poids. C’est le cas des personnes atteintes du diabète. Puisque l’insuline n’est pas produite de manière optimale, le sucre peut devenir une graisse incontrôlable. L’hypothyroïdie est une autre cause sous-jacente à ce gain de poids. Dans ce cas, le corps a un taux métabolique inférieur à la moyenne puisque l’hormone thyroïdienne est produite en quantité insuffisante. La prise de poids devient donc facile, car un nombre insuffisant de calories est brûlé par jour. La fasciite plantaire peut également entraîner un gain de poids non intentionnel en raison de votre état qui peut vous forcer à faire moins d’exercices.

6- Déséquilibre hormonal
Le déséquilibre hormonal peut être dû à la prise de médicaments ou être le résultat d’une dépression post-natale. La ménopause est également causée par un déséquilibre hormonal. Les femmes cessent de produire de l’œstrogène après la ménopause. De la graisse commence donc à s’accumuler autour de leur abdomen. Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un autre problème hormonal, particulièrement présent chez les femmes en âge de procréer. Dans leur cas, elles sont malheureusement résistantes à l’insuline, ce qui les conduit à un gain de poids.

Ce sont toutefois des effets qui peuvent être inversés ou retardés s’ils sont identifiés et acceptés. L’hormonothérapie peut être demandée dans les cas extrêmes. Il est cependant facile de savoir sur quoi porter le blâme : les hormones ou le régime alimentaire.

7- La vieillesse
Le vieillissement peut provoquer des changements dans votre mode de vie étant donné que votre métabolisme sera inévitablement plus lent. Vous ferez moins d’exercices, par exemple. Vous brûlerez donc moins de calories, soit une cinquantaine plutôt qu’une vingtaine.

8- Un manque de nutriments essentiels et un intestin lent
Des quantités insuffisantes de vitamine D, de fer ou de magnésium peuvent affecter votre métabolisme ou réduire votre niveau d’énergie de sorte que vous trouverez difficile de prendre des mesures adéquates afin d’avoir un style de vie sain. Lorsque vous vous sentez faible, vous êtes du genre à consommer des bonbons ou des glucides simples afin d’augmenter votre niveau d’énergie. Cela produit des mouvements d’intestin lents qui peuvent compromettre votre système digestif et conduire à un excès de poids.

Contenus sponsorisés
Loading...