7 symptômes d’un cancer du col de l’utérus

Dû à une infection sexuellement transmissible, le cancer de col de l’utérus ne présente à ses débuts aucun symptôme. Les premiers signes de la maladie ne se manifestent que lorsque celle-ci atteint un stade avancé. Ainsi, comme pour toutes les autres formes de cancer, le moyen le plus sûr d’augmenter ses chances de guérison est le dépistage précoce. Ce cas de figure nécessite de se soumettre régulièrement à un test de Pap. Responsable de plus de 1000 décès par an en France, il est indispensable de connaître les symptômes de la maladie afin de réagir dans les plus brefs délais.

En 2018, 1117 femmes ont perdu la vie des suites d’un cancer du col de l’utérus. A son origine, des virus sexuellement transmissibles, en particulier au tout début de la vie sexuelle, appelés papillomavirus humains. Bien que ces chiffres restent relativement importants, il est à noter que ces derniers ont connu une baisse notable depuis la dernière décennie du 20ème siècle, et se stabilisent d’année en année.

cancer col de luterus1

Source : Toplinemd

Pouvant être prévenu grâce à la vaccination et dépisté très rapidement en effectuant un frottis, la prévalence du cancer de l’utérus est donc en baisse dans les pays développés. Toutefois, si vous en ressentez les symptômes, c’est que la maladie a gagné du terrain et qu’il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Cancer du col de l’utérus : les symptômes

1. Des saignements anormaux

Si après avoir eu des rapports sexuels, entre vos menstruations ou après la ménopause, vous constatez des pertes de sang inhabituelles, cela peut être le signe d’un cancer du col de l’utérus.

2. Des pertes vaginales plus abondantes et nauséabondes

Vous remarquez des écoulements vaginaux avec des odeurs désagréables. Les pertes peuvent être brunes ou teintées de sang. Cela peut simplement être dû à une infection vaginale ou être le signe d’un cancer du col de l’utérus.

3. Des douleurs lors des rapports sexuels

Si vous ressentez des douleurs importantes lors de vos rapports sexuels, il est important de consulter au plus vite un gynécologue pour mettre en lumière l’origine de cet inconfort.

4. Des douleurs lancinantes au niveau de la région pelvienne ou le bas du dos

Si vous ressentez des douleurs au niveau de la région pelvienne, ou le bas du dos, et que celles-ci descendent le long de vos jambes, il est nécessaire de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

5. Une perte de poids subite

Si votre balance affiche des chiffres de plus en plus bas sans raison apparente, il est important de consulter afin de comprendre l’origine de cette perte de poids soudaine.

6. Une fatigue constante

Faiblesse, essoufflement, inconfort … Vous ressentez un manque d’énergie et vous vous sentez constamment fatigué. Autant de signes qui peuvent indiquer que vous souffrez peut-être d’cancer du col de l’utérus.

7. Une perte d’appétit

Plusieurs maladies peuvent être à l’origine d’une perte d’appétit, notamment le cancer du col de l’utérus. Il est donc important de consulter dans les plus brefs délais.

L’importance d’un dépistage précoce

Enfin, pour prévenir le cancer du col de l’utérus à un stade précoce, il est essentiel de procéder à des tests et à des examens afin d’établir un diagnostic adéquat :

  • Un test Pap (frottis Pap) qui consiste à effectuer un prélèvement de cellules situées à la surface du col de l’utérus
  • Un test de dépistage  du papillomavirus humain (VPH), une infection qui est à l’origine du cancer du col de l’utérus
  • Une coloscopie afin d’examiner la vulve, le vagin et le col de l’utérus
  • Une biopsie
  • Une analyse de sang
  • Une endoscopie afin de vérifier l’état de la vessie et l’urètre
  • Une radiographie pulmonaire pour détecter si les cellules cancéreuses ont atteint les poumons
  • Une IRM Imagerie par Résonance Magnétique pour analyser l’ensemble des organes dans le corps

Lire aussi 5 symptômes du cancer du col de l’utérus

Contenus sponsorisés