7 signes que vous avez bien trouvé votre âme sœur, selon des couples mariés depuis plus de 30 ans

« C’est lui, c’est le bon !… Enfin, je l’espère… » Au temps des unions éphémères qui se soldent une fois sur trois par un divorce, on ne peut se permettre de certitudes en amour. Qui serait mieux placé qu’un couple marié depuis plus de 30 ans pour vous prodiguer des conseils en amour ? Ces couples vous révèlent les ingrédients qui ont constitué dans leur cas la recette du grand amour sur le long terme.

Vous vous aimez d’un amour inconditionnel

« Après 39 ans de mariage, on file le parfait amour, mon conjoint continue à faire ressortir le meilleur de moi-même, il m’inspire toujours autant, me fait évoluer et rire comme personne d’autre. Quand il y a de l’amour, la présence de l’autre est vitale, elle vous redonne la pêche et vous fait pousser des ailes. Mon rêve c’était de parcourir le monde et j’ai découvert en mon conjoint les mêmes aspirations. Ce fut le déclic. Après tant d’années de mariage, on éprouve toujours du plaisir à sillonner le monde, jamais l’un sans l’autre. Nous avons adopté une fillette de 8 ans puis nous lui avons donné un petit frère, nous avons monté des business fructueux ensemble, nous avons brassé de l’argent, fait le tour du monde. Et on est toujours aussi inséparables. »

Vous partagez les mêmes valeurs et visions de la vie 

« Avec Julien, nous partageons depuis nos années universitaires les mêmes valeurs sur les questions humanitaires. Je suis tombée sous le charme de cet homme si affectueux avec les enfants, j’ai tout de suite su qu’il ferait un papa admirable. Peu importe qu’il ne soit pas aussi pointilleux que moi sur certains détails ou qu’il soit pathologiquement désordonné. On a tendance à trop chercher la perfection, et on en oublie l’essentiel : être sur la même longueur d’onde et avoir des terreaux communs. »

Vous nagez dans le bonheur 

« Si c’était à refaire, j’épouserai le même homme. C’est le parfait romantique, plein d’attention, qui a toujours su entretenir l’euphorie des débuts et cultiver notre amour au quotidien même après 43 ans de mariage. Il est toujours aussi patient quand je m’éternise à faire les vitrines, il aime me surprendre en m’achetant des petits présents et me les glisser dans les endroits les plus inattendus, il sait combien j’aime ça. Après toutes ces années de vie commune, on s’adore toujours autant ! »

Ce qui ne se ressemble pas peut s’assembler 

« Nous sommes assez différents, mon mari et moi, mais nous assumons nos travers. Si nous sommes bien ensemble, c’est parce que nous nous aimons en globalité. Mon mari est réservé et a eu une éducation très stricte. Je suis italienne et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas toujours la dolce vita. Nous avons vite compris que ça ne servait à rien de vouloir à tout prix faire entrer l’autre dans un moule qui n’est pas fait pour lui. C’est juste illusoire et vain. Il n’y a que l’amour qui tienne. »

Vous vous vouez un culte 

« C’était le coup de foudre instantané. Je savais que j’étais tombée sur la perle rare. On s’est mariés 10 mois après notre première rencontre. Si notre relation dure, c’est en grande partie parce que mon mari est béat d’admiration devant moi. Il a cette aura réconfortante. Il est et continue d’être mon plus grand fan, il me supporte et croit en mes projets professionnels. Au moindre doute, il est là pour me redonner confiance en moi et me tirer vers le haut. »

Vous vous supportez dans vos passions les plus démesurées

« Quand j’ai fait la rencontre de ma femme, j’étais parachutiste. Le genre de type à aller plus vite, plus haut, plus loin et jamais en manque de stimuli déclencheurs. Mon côté casse-cou et aventurier n’a jamais rebuté ma femme pour autant. J’ai même réussi à l’initier à certaines activités de l’extrême, elle qui était aux antipodes de mon univers. Si elle ne m’accompagne pas durant mes aventures à la Indiana Jones, elle me supporte quoiqu’il advienne. Elle comprend que je sois un rebelle qui vive de grand air et de poussées d’adrénaline, rien que pour ça je l’aime éperdument. »

Vous avez l’impression de vous connaître depuis toujours

« J’ai rencontré mon âme sœur de manière inattendue et imprévue, une soirée où je broyais du noir, suite à une rupture houleuse, je voulais noyer mon chagrin dans un bar et c’est là que mon actuel mari m’a abordée. Je n’avais pas l’habitude de parler à des étrangers ni à me faire accoster par eux. Mais ce soir-là, tous mes bons principes avaient disparu. Nous avons fini à la même table, buvant et discutant. J’avais l’impression de parler avec un ami de longue date, j’ai même accepté sans sourciller que ce parfait inconnu me raccompagne chez moi. Une petite voix me disait fonce, je me suis fiée à mon intuition et je ne l’ai jamais regretté. »

Lire aussi 6 choses que cet homme de 96 ans nous enseigne sur l’amour

Contenus sponsorisés