x

7 raisons qui peuvent expliquer que votre caca est de couleur verte

L’alimentation contribue grandement à la bonne santé de notre organisme. Pour cette raison, le système digestif est d’une importance capitale. Capable de transformer la nourriture en nutriments et de nous débarrasser des déchets avant de les évacuer à travers les selles, un appareil digestif en bonne santé est indispensable. En outre, la matière fécale peut révéler bien des choses sur votre état de santé. Voici ce que cela signifie lorsque les selles sont de couleur verte.

On dit souvent que l’estomac est un second cerveau et à juste titre. Cela relève de la complexité de notre tube intestinal. De la bouche à l’anus, plusieurs organes entrent en jeu afin de digérer et de permettre l’absorption des nutriments. Au bout de ce système, les excrétions de matières fécales de consistance ou d’odeur anormales mais aussi la couleur des selles peuvent refléter notre état de santé.

Que se passe-t-il entre la bouche et l’anus ?

Se nourrir et aller à la selle, voilà deux actions qui semblent a priori être des plus simples. Pourtant, les deux cachent des mécanismes complexes et indispensables puisque le système digestif est un véritable moteur de l’organisme. Tout commence lors de l’ingestion d’un aliment par la bouche, lorsque la salive et la mastication entament le processus de digestion. Lorsqu’on avale, la nourriture passe par l’œsophage avant d’atterrir dans l’estomac.

Cette dernière est dégradée grâce aux sucs gastriques puis est envoyée vers l’intestin grêle. C’est ici que les nutriments utiles au corps sont absorbés et distribués à travers la circulation sanguine. Le reste, formé de résidus et d’eau, se dirige quant à lui vers le gros intestin ou descend au niveau du côlon. L’eau finit alors par passer dans le sang via les parois, pendant que les bactéries qui constituent la flore intestinale (ou microbiote) vont avoir pour rôle de se nourrir des déchets. Ceux qui ne sont pas digérés seront peu à peu évacués par les muscles du gros intestin. Ce qui finit par être non utilisé va donc s’entasser au bout de cet organe, au niveau du rectum, jusqu’à ce que l’anus se charge d’expulser les résidus.

Vous l’aurez compris, la nourriture entreprend un long voyage avant d’être évacuée. Plusieurs organes dont la vésicule biliaire, le pancréas et le foie interviennent dans le transit intestinal, une matière fécale anormale peut donc être le signe de problèmes très divers.

Des selles normales, ça ressemble à quoi ?

Il est toujours intéressant de savoir à quoi devraient ressembler les selles d’une personne en bonne santé. Ici, plusieurs facteurs sont à prendre en compte : D’abord, sachez que la fréquence est importante. Un individu en bonne santé se rend à la selle au minimum 3 fois par semaine, bien qu’il n’existe pas réellement de norme à ce sujet. L’expulsion quant à elle doit se faire sans douleurs à l’estomac et sans forcer, a contrario une expulsion difficile est souvent le signe d’une constipation et d’un problème digestif, indique le Dr Guy Scemama, gastro-entérologue. La couleur typique de selles d’un individu est marron brun, mais on verra toutefois que ce facteur peut facilement être impacté sans pour autant être le signe d’un problème de santé. Enfin, la forme elle aussi est importante : les selles doivent généralement ressembler à des saucisses de quelques centimètres de long.

caca

Selles de couleur verte – Source : Self

Pourquoi mes selles sont vertes ?

Si vous constatez que vos selles sont vertes, cela peut être dû à divers facteurs. Pour y voir plus clair, le magazine Self a interrogé plusieurs experts qui ont mis en avant 7 causes possibles pouvant justifier cette teinte particulière :

1. Des aliments spécifiques

Il est intéressant de noter que certains aliments peuvent altérer la couleur de vos selles. En effet, le Dr Nicole Shen, gastro-entérologue au NewYork-Presbyterian and Weill Cornell Medicine explique qu’une grande consommation de légumes à feuilles vertes comme les épinards ou les brocolis peut altérer l’apparence de vos matières fécales. En cause, leur teneur en chlorophylle, un pigment de plante responsable de leur couleur.  Il est important de noter que dans ce cas là, ces dernières sont tout à fait bénignes et sans danger. Pour vous assurer que cela est bien la cause de ces selles de couleur verte, le Dr Shen recommande d’arrêter de consommer ces aliments quelques jours pour vérifier si les excréments retrouvent leur couleur brune habituelle.

2. Une supplémentation en fer

Parfois, la couleur des selles peut varier en fonction de certaines supplémentations. Le fer notamment peut donner lieu à des selles vertes, indique le Dr Rudolph Bedford, gastro-entérologue, ce qui pourrait signifier que cet élément n’est pas absorbé correctement par l’organisme. Dans ce sens, il peut s’avérer judicieux de consulter un médecin pour vérifier si le dosage est correct.

3. Des virus, des parasites ou des bactéries

Certains agents pathogènes peuvent nuire à la santé intestinale et accélérer le transit. La salmonellose notamment compte des selles jaunâtres, noires ou vertes parmi ses symptômes, précise le magazine Femmes D’aujourd’hui. La salmonelle, bactérie à son origine, est d’ailleurs responsable de nombreuses intoxications alimentaires.

Comme l’explique le Dr Christian Bredin, gastro-entérologue, les selles vertes peuvent apparaître lorsque le transit colique est accéléré, notamment si la personne souffre d’une diarrhée motrice ou de gastro-entérite. Dans ce cas de figure, la bile, qui est un liquide sécrété par la vésicule biliaire, n’a pas assez de temps pour être dégradée, ce qui donne lieu à des pigments biliaires orangés, jaunes, verts ou verdâtres.

4. Le syndrome de l’intestin irritable

Cette condition se décline sous plusieurs types, dont le syndrome de l’intestin irritable avec constipation (SII-C) ou avec diarrhée (SII-D). Lorsqu’une personne en souffre, elle peut être sujette à des douleurs abdominales, des flatulences ou du mucus dans les selles. De manière générale, si ce trouble accélère le transit, il est possible d’observer des matières fécales de couleur verte. Ces dernières doivent pousser à la consultation si elles se produisent de manière trop fréquente.

5. Certains médicaments

Leurs mécanismes d’action sont peu clairs. Mais d’après le Dr Shen, certains médicaments peuvent avoir un léger impact sur notre digestion et de ce fait, donner lieu à l’apparition de pigments verdâtres dans les selles. Plusieurs antibiotiques peuvent également affecter la flore intestinale (microbiote) ce qui mène parfois à une diarrhée de couleur verte, ajoute son confrère du Massachusetts General Hospital, le Dr Braden Kuo.

6. Une ablation de la vésicule biliaire

Après une ablation de la vésicule biliaire, une personne peut avoir des selles verdâtres. D’après le Dr Bedford, cela s’explique par l’absence de cet organe creux chargé de contenir la bile, ce qui pousse ce fluide à se retrouver en partie dans les excréments. Pour autant, le médecin indique que ce symptôme n’est pas forcément préoccupant car le corps a besoin de temps pour se réadapter. En cas de doute ou si cela persiste, la consultation d’un avis médical est conseillée.

7. La maladie de Crohn

Selon le National Institute of Diabetes and Digestive Kidney Diseases, la maladie de Crohn entraîne des irritations dans le système digestif. La diarrhée est l’un de ses symptômes les plus importants, et peut être dotée d’une couleur verte en raison de la bile non digérée, explique le Dr Shen. D’autres symptômes peuvent accompagner cette pathologie tels qu’une douleur rectale, une envie pressante de se rendre à la selle, des saignements, une perte de poids ou encore des crampes abdominales.

caca

Caca vert – Mindbodygreen

Quand faut-il s’inquiéter ?

La couleur à elle seule n’est pas déterminante quant aux troubles intestinaux et doit être examinée en parallèle d’autres facteurs. Si vous souffrez d’une gastro-entérite, que vos selles sont vertes et que vous avez des crampes d’estomac, des nausées ou même des vomissements, consulter un gastro-entérologue est alors indispensable. D’autres signes touchant vos selles peuvent aussi vous alerter, tels que des selles noires ou rouges vives. En effet, si ces dernières peuvent aussi résulter de causes bénignes, il est possible que cette coloration soit due à la présence de sang dans les selles. Là encore, il est nécessaire d’être attentif aux différents symptômes dont vous souffrez : Douleurs abdominales, diarrhées aiguës, vomissements ou encore ballonnements doivent vous alerter et vous inciter à consulter un professionnel de santé. Seul un examen plus approfondi peut mettre le doigt sur une cause bactérienne, infectieuse ou parasitaire ou même certaines intolérances comme le gluten ou le lactose.

Qu’en est-il des selles de bébé ?

Pour bébé aussi, la forme, la consistance ou la couleur des selles peuvent varier à mesure qu’il grandit. Il est important de savoir que pour un nourrisson qui vient de naître, il est normal que les selles soient vertes, explique le Dr Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre. En effet, celles-ci contiennent du méconium, une substance sécrétée par le tube digestif du bébé à partir du 4ème mois de grossesse. Par la suite, la couleur vire progressivement vers le jaune moutarde.

Avant de diversifier leur nourriture, le lait est le principal aliment des nourrissons. S’ils sont nourris au sein et au lait maternel, les selles sont généralement jaunes. Pour les bébés nourris au biberon avec du lait infantile, les selles auront tendance à être plutôt verdâtres ou de couleur brune. Enfin, lorsque l’on introduit des aliments solides, les matières fécales peuvent changer de teinte. Elles peuvent être orange si le bébé mange une grande quantité de carottes par exemple, ou plutôt violacées s’il se nourrit beaucoup de betteraves. Mais en règle générale, les selles adoptent une teinte brune.

Comment améliorer la santé de son système digestif ?

Si vous cherchez à améliorer votre système digestif, il est important de noter qu’une alimentation saine et variée est d’une importance capitale, en parallèle d’une hydratation suffisante. Privilégiez les aliments riches en fibres tels que les fruits et les légumes. Enfin, il est aussi conseillé de pratiquer une activité physique, d’éviter l’alcool et le tabac.

Contenus sponsorisés
Loading...