7 raisons pour lesquelles vous devez laisser votre pubis tranquille !

Dès qu’on atteint l’âge de la puberté, notre corps commence à changer et à se transformer. Chez les femmes, ces changements commencent par l’apparition de poils au niveau du pubis, puis la croissance des seins, les premières règles et ainsi de suite. Même si nous passons toutes par le même processus, chacune de nous est différente : certaines ont une pilosité plus abondante que d’autres, une poitrine plus ou moins volumineuse… et nous ne sommes pas toutes satisfaites des résultats !

Quand il s’agit des poils pubiens, nous pensons toutes que moins de poils il y a, mieux c’est ! D’un point de vue esthétique mais aussi hygiénique, c’est la raison pour laquelle nous essayons de nous en débarrasser par tous les moyens.

En lisant cet article, vous réfléchirez à deux fois avant de toucher à vos poils pubiens. Que vous le saviez déjà ou pas, enlever les poils pubiens, que ce soit au rasoir ou à la cire, est le pire supplice que vous pouvez infliger à vos parties intimes. Explications.

  1. Si vous êtes en surpoids, une épilation à la cire peut engendrer de graves complications !

Selon des études récentes, 80% des femmes ont eu, au moins une fois dans leur vie, des complications dues à l’épilation des poils pubiens. Une de ces études a examiné 333 femmes âgées entre 16 et 40 ans et les résultats n’étaient pas en faveur de l’épilation. Ils ont révélé que les femmes en surpoids étaient 2 fois plus exposées à des complications suite à l’épilation ou au rasage de leur pubis, avec un risque 3 fois plus accru si elles enlevaient la totalité des poils.

  1. Un rasage complet peut causer des infections virales

Dans le journal LA Times, deux dermatologues français et un chercheur en santé mondiale de l’Université d’Emory (USA) ont insinué que la tendance actuelle consistant à enlever les poils pubiens pourrait être la cause principale de l’augmentation du taux de contamination par le virus molluscum catagiosum durant les dix dernières années. Sexuellement transmissible, une infection par ce virus se traduit par une excroissance de la peau qui forme un groupe de quelques perles de couleur chair ou blanche, mesurant 2 à 5mm de diamètre.

  1. Si vous avez une maladie auto-immune, votre risque de tomber malade est accru !

Enlever les poils pubiens peut représenter une sérieuse menace pour certaines personnes. Selon Oxford Journals, les personnes souffrant de maladies auto-immunes sont plus susceptibles d’attraper une infection après l’épilation de cette zone sensible. D’ailleurs, c’était le cas pour une jeune australienne qui n’avait pas traité correctement son diabète de type I et qui a été contaminée par les streptocoques pyogènes (bactéries) (ou streptocoques du groupe A) et par le virus de l’Herpès Simplex, après des complications survenues suite à une épilation brésilienne.

  1. La science dit : n’enlevez vos poils pubiens que si vous désirez attraper une IST !

Avoir un rapport sexuel juste après avoir enlevé vos poils pubiens augmente le risque de développer une infection, que vous soyez homme ou femme. Le Journal of Cutaneous Medicine and Surgery recommande d’attendre au minimum une journée après votre séance de rasage ou d’épilation, pour avoir des rapports sexuels.

  1. Attention au risque de brûlure !

Si vous optez pour l’épilation, vous avez probablement déjà remarqué à quel point la cire peut être chaude. Déjà que l’épilation est assez douloureuse en elle-même, vous brûler relèverait de la torture. Faites attention à la température de la cire qui doit être supportable pour éviter les complications, sachant que le mieux serait de délaisser complètement cette pratique compliquée et douloureuse.

  1. Vous pouvez vous arracher la peau, ce n’est pas un mythe !

C’est un accident dont personne n’est à l’abri. Cependant, le risque est plus accru chez les personnes qui souffrent d’eczéma ou de psoriasis, ou qui ont la peau sensible. Si vous êtes sous traitement d’anticoagulants, vous devez vraiment chercher une autre alternative, sinon vous allez absolument vous arracher la peau. Malheureusement, même si vous ne faites partie d’aucune des catégories citées ci-dessus, le risque est toujours présent. Pourquoi donc vous exposer inutilement au danger ?

  1. Avec le rasage, les démangeaisons font rage !

Tout le monde le sait, mais au cas où vous l’aurez oublié, nous allons vous rafraîchir un peu la mémoire ! Le rasage peut causer une sensation de brûlure et des démangeaisons qui deviennent très gênantes surtout quand les poils recommencent à pousser dans les un à deux jours qui suivent l’opération. Il n’est pas uniquement question du rasage à sec, car même un rasage à l’eau tiède et avec des quantités généreuses de mousse ou de lotion irrite votre peau et cause des démangeaisons.

Les poils pubiens poussent bien pour une raison : ils permettent d’empêcher les saletés et les poussières de pénétrer dans le vagin. D’ailleurs, on dit aussi qu’ils jouent un rôle important au niveau de l’attirance sexuelle grâce à leur fonction qui consiste à retenir les phéromones. De plus, le look au naturel est en train de faire un retour en force, vous ne désirez quand même pas être en décalage avec les dernières tendances, n’est-ce pas ?

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close