7 raisons pour lesquelles vous avez des démangeaisons à l’entrejambe

Sommaire

Il n’est pas toujours facile de se gratter à cet endroit, raison pour laquelle les démangeaisons au niveau de l’entrecuisses sont tellement frustrantes. Elles peuvent être provoquées par quelque chose d’aussi simple que l’approche de vos règles ; mais, dans d’autres cas, elles peuvent être le symptôme d’un problème plus grave.

Quelles sont donc les raisons les plus courantes pour lesquelles votre entrecuisses vous démange ?
Ce petit guide vous aidera à comprendre pourquoi vous avez la sensation d’avoir des fourmis. Ceci dit, nous vous encourageons vivement à consulter votre gynécologue pour un diagnostic plus sûr.

Une vaginose bactérienne
La vaginose bactérienne est la raison la plus commune des démangeaisons vaginales. Elle est provoquée par un déséquilibre entre bonnes et mauvaises bactéries. Elle peut ressembler à une infection aux levures mais, dans ce dernier cas, vous constaterez en plus des pertes plus liquides et une odeur, affirme le docteur Laura Streicher, gynécologue à Chicago.

Une infection aux levures
Comme la vaginose bactérienne, l’infection aux levures résulte fréquemment d’un déséquilibre de la flore vaginale, affirme le docteur Wendy Askew, gynécologue-obstétricienne à San Antonio. Elle peut se produire par hasard ou suivant la prise d’un antibiotique, une relation sexuelle ou un changement de régime alimentaire (les diabétiques sont plus à risques). En plus des démangeaisons, vous pourriez aussi remarquer des pertes blanches, caillées ou épaisses. La bonne nouvelle est que lorsque vous commencez un traitement, l’infection disparaît quasiment du jour au lendemain.

Une dermatite de contact
Une irritation de la peau est causée par des allergies à certains produits, explique le professeur Brett Worly, du département d’obstétrique de l’Université d’Etat de l’Ohio. Cela peut venir de n’importe quoi, des parfums aux préservatifs, en passant par les additifs et les lubrifiants. En plus des démangeaisons, cela peut provoquer une rougeur, un gonflement et un épaississement de la peau. Cela peut aussi venir du rasage, ajoute le docteur Askew.

Donc, si vous vous savez sujette aux irritations vaginales, utilisez des produits d’hygiène, des lessives et des assouplissants pour le linge hypoallergéniques et évitez les produits chimiques, les savons et les lubrifiants agressifs, conseille le professeur Worly. Même le papier toilette coloré ou parfumé peut poser des problèmes. De plus, si vous êtes sensible, vous devez arrêter le rasage et la douche intime. Le vagin se nettoie lui-même rappelle le docteur Streicher.

Un eczéma ou un psoriasis
Les problèmes de peau d’origine génétique comme ces deux-là peuvent provoquer des rougeurs et des démangeaisons dans la zone génitale, ainsi qu’un aspect inégal ou d’éruption. Si l’on vous a diagnostiqué l’une de ces maladies, l’hydrocortisone et les bains aux flocons d’avoines peuvent atténuer l’inconfort, déclare le docteur Askew. Si vous ne percevez pas d’amélioration au bout d’une semaine, consultez un médecin qui vous prescrira un traitement.

Une maladie sexuellement transmissible (MST)
On ne devrait pas avoir à vous le répéter mais les relations sexuelles non protégées peuvent conduire à une MST. Et nombre de ces maladies peuvent provoquer des démangeaisons vaginales, comme la chlamydia, l’herpès, la trichomonase et la gonorrhée. Les morpions peuvent aussi s’accrocher aux poils pubiens.

Dans tous ces cas, précise le docteur Askew, les démangeaisons peuvent évoluer vers une douleur ou une sensation de brûlure. Si vos démangeaisons s’accompagnent d’autres symptômes habituels des MST, comme une sensation de brûlure en urinant, des pertes malodorantes, un gonflement des parties génitales ou une douleur pendant les rapports sexuels, allez faire des tests chez votre gynécologue qui vous prescrira un traitement en cas de besoin.

Du lichen scléreux
C’est un problème sérieux qui provoque des démangeaisons sur la vulve accompagnées de taches blanches, explique le docteur Streicher. Même si elle peut se déclencher sans raison, certains professionnels de santé pensent qu’elle peut être liée aux hormones ou à un système immunitaire hyperactif. Elle doit être diagnostiquée par un gynécologue qui vous prescrira un traitement.

Vos hormones
Chaque fois que votre équilibre hormonal change ou fluctue (comme pendant vos règles, une grossesse, la ménopause ou si vous prenez un contraceptif), vous pouvez ressentir des démangeaisons vaginales. La sécheresse est un autre indicateur du fait que vos hormones sont les responsables de vos soucis. Au cours de vos règles, les produits que vous utilisez (comme les tampons ou les serviettes hygiéniques) contiennent souvent des parfums et des colorants qui ajoutent à votre inconfort.

Si cela vous arrive fréquemment, envisagez d’essayer une coupe menstruelle ou des produits à base de coton organique, qui peuvent être moins irritants. Cependant, cela peut être difficile à cerner si votre moyen de contraception est la cause de vos démangeaisons. Quels que soient ces changements hormonaux, votre médecin peut vous prescrire une crème à usage local et vous pouvez demander à changer de pilule si le problème persiste.

Lire aussi Offrir des cadeaux fait du bien !

Contenus sponsorisés