7 plantes qui luttent contre la calvitie

Génétiquement programmée, la calvitie est imprévisible. Parfois tous les hommes d'une même famille deviennent chauves, parfois seulement quelques-uns. Pourtant, à partir de 45 ans, nombreux sont les hommes qui présentent une calvitie marquée. De nombreuses femmes perdent également quelques cheveux, mais c'est presque toujours beaucoup moins grave. Un article écrit en collaboration avec André Maurin, Naturopathe. 

Les plantes au secours de la calvitie

Je ne saurais bien évidemment vous promettre que mes suggestions à base de plantes vont vous donner une épaisse et abondante tignasse, mais ces solutions naturelles valent certainement un essai.

serenoa

Serenoa Repens – Source : spm

Serenoa Repens ou palmier serenoa (Serenoa repens)

C’est le remède que je choisirais de préférence à tous les autres, mais vous opterez peut-être pour une stratégie mixte faisant également appel à un médicament contre la calvitie à base de minoxidil (Alopexy ou Regaine) ou de finastéride (Chibro-Proscar). Il est certain que la biochimie renforce l’action du palmier serenoa. Nous savons que la DHT tue les follicules pileux, et cette plante inhibe la formation de la DHT. S’il s’avérait que le palmier serenoa contribuait à prévenir la calvitie, on pourrait vraiment parler alors de plante spécifique pour Monsieur, puisque divers travaux scientifiques ont montré qu’il aide également à prévenir l’hypertrophie de la prostate.

reglisse-1

Réglisse – Source : spm

Réglisse (Glycyrrbiza glabra)

La réglisse contient une substance complexe qui prévient la conversion de testostérone en DHT. Pour obtenir un shampooing anti calvitie, ajoutez de la réglisse à votre shampooing préféré avant de prendre votre douche.

romarin

Romarin – Source : spm

Romarin (Rosmarinus officinalis)

Pendant des siècles, sinon des millénaires, tant les hommes que les femmes se sont massé le cuir chevelu avec du romarin macéré dans de l’huile d’olive afin de conserver une chevelure saine et abondante. De nombreux naturopathes suggèrent de le faire chaque soir avec un mélange d’huile de romarin (pour une part) et d’huile d’amande (pour deux parts).

carthame

Carthame – Source : spm

Carthame (Carthamus tinctorius)

En phytothérapie chinoise, le carthame est considéré comme un vasodilatateur, une substance qui provoque une dilatation des vaisseaux sanguins. Apparemment, il aide également les vaisseaux sanguins du cuir chevelu, et les médecins chinois sont persuadés que le carthame aide les nutriments à parvenir aux follicules pileux. Vous pouvez vous masser le crâne à l’aide d’huile de carthame ou moudre quelques cuillerées à soupe de graines entières et ajouter cette poudre à un shampooing à base de plantes.

ortie-1

Ortie – Source : spm

Ortie (Urtica dioica)

La teinture de feuilles d’orties pourrait contribuer à prévenir la calvitie chez les personnes qui perdent leurs cheveux. Je n’ai connaissance d’aucune autre étude qui le confirme, mais vous pouvez tout de même essayer.

Cette utilisation de l’ortie pour les problèmes de calvitie est peut-être un vestige de la Doctrine des signatures, selon laquelle l’apparence d’une plante était censée indiquer sa valeur médicinale. Comme l’ortie est une plante poilue, elle serait donc utile pour les problèmes liés aux cheveux.

Il est possible toutefois que nous découvrions de nouvelles raisons pour recommander cette plante en cas de calvitie. Plus les chercheurs étudient les orties et plus ils découvrent d’utilisations. Le fait de prendre chaque jour une ou deux cuillerées à café de teinture d’ortie – ou une ou deux tasses de tisane d’ortie – ne saurait faire de mal à personne, bien au contraire.

prêle

Prêle – Source : spm

Prêle (Equisetum diverses, espèces)

Deux minéraux, le sélénium et le silicium, contribuent à stimuler la circulation vers le cuir chevelu, et, par conséquent, maintiennent le cheveu en bonne santé, selon les médecins naturopathes. Ces deux minéraux sont présents en abondance dans la prêle. Pour ma part, je ferais un essai en ajoutant une ou deux cuillerées de café de prêle séchées à mes tisanes. Il est cependant préférable d’obtenir l’avis d’un spécialiste avant d’utiliser cette plante.

sésame

Sésame – Source : spm

Sésame (Sesamum indicum)

Les graines de sésame sont un autre traitement chinois pour la calvitie. Vous améliorerez le goût de la plupart des aliments en y ajoutant des graines de sésame grillées. Tant mieux si ce supplément de sésame vous aide à conserver votre chevelure.

Lire aussi L’astuce naturelle et magique pour stopper la chute de cheveux

Contenus sponsorisés