7 plantes efficaces pour soulager les maux de dents

Cela fait plusieurs milliers d'années que les indiens Choco vivent à l'est du Panama et en Colombie voisine. Mon travail m'a amené à collaborer avec eux de manière très étroite.

Dès 1960, des indiens Choco m’avaient parlé d’une plante du genre Piper, proche cousine du poivre noir, qu’ils utilisent comme remède pour soigner les maux de dents. Ils m’en donnèrent une branchette et quand j’y plantai les dents, ma bouche devint momentanément insensible.

Vous ne trouverez nulle part cette plante des indiens Choco. En revanche, il est probable qu’une autre plante tropicale, souvent utilisée pour soigner les maux de dents, soit présente au beau milieu de l’étagère à épices de votre cuisine. Il s’agit des clous de girofle, qui sont en réalité les fleurs encore en bouton d’un arbre tropical. L’huile essentielle de giroflier contient une grande quantité d’eugénol, un agent chimique anesthésique et antiseptique. Les clous de girofle contiennent 5 à 20 fois plus d’eugénol que diverses autres sources de cette substance citées dans les bases de données. De nombreux dentistes s’en servent d’ailleurs comme antalgique et anesthésique dentaire, surtout dans le traitement des canaux radiculaires. Sans doute est-il superflu de décrire les maux de dents. Il m’est arrivé assez souvent d’en souffrir. Aujourd’hui encore, j’ai une tendance stupide à remettre toujours à plus tard une visite chez le dentiste. Mais je ne suis pas le seul…

Selon les statistiques, environ 16 % des Français se font soigner pour des caries. Voilà qui représente chaque année plusieurs millions de maux de dents. Tout mal de dent rebelle doit être signalé à un dentiste. Fort heureusement, en attendant votre rendez-vous, un certain nombre de plantes bénéfiques pourront vous aider à soulager la douleur.

Les plantes au secours des maux de dents

La médecine dentaire connaît depuis longtemps l’utilisation des huiles essentielles de plantes pour soulager les maux de dents. Dès 1946, on pouvait lire dans une revue scientifique que les huiles essentielles de plantes « sont le principe actif essentiel entrant dans la composition de diverses préparations destinées à soulager les maux de dents. L’huile essentielle de giroflier et l’eugénol en sont incontestablement les principales… »

clous de girofle

Clous de girofle – Source : spm

Clous de girofle (Syzygium aromaticum).

L’huile essentielle de giroflier est un bon antiseptique et un excellent anesthésique local pour soigner les maux de dents. Un comité scientifique a relevé que sur 12 ingrédients entrant dans la composition de nombreux produits pharmaceutiques destinés à soigner les maux de dents, l’huile essentielle de giroflier était la seule à pouvoir être considérée comme sûre et efficace pour une utilisation à court terme ».

Vous pouvez acheter diverses préparations en vente libre à base d’huile essentielle de giroflier et les utiliser pour insensibiliser une dent douloureuse. L’huile doit être mise directement en contact avec la dent, sans être ingérée.

gingembre

Gingembre – Source : spm

Gingembre (Zingiber officinale).

Il semblerait qu’une compresse à base de cette épice forte puisse soulager les maux de dents. En ce qui me concerne, je rendrais une telle com presse plus forte encore en y ajoutant du piment rouge. Le gingembre et le piment rouge semblent avoir le même effet que les emplâtres à base de moutarde de nos grands-mères. Ils agissent comme révulsifs, c’est-à-dire que l’irritation superficielle provoquée par le gingembre ou le piment rouge contribue à atténuer la douleur.

Mélangez l’épice (ou les épices) de votre choix avec une quantité d’eau juste suffisante pour obtenir une pâte assez épaisse dans laquelle vous trempez ensuite un tampon de coton. Essayez ce dernier et appliquez-le directement sur la dent, sans le mettre en contact avec la gencive. Si vous ne supportez pas ce traitement plutôt draconien, rincez-vous la bouche et choisissez un autre remède.

poivrons rouges

Piment rouge – Source : spm

Piment rouge (Capsicum, diverses espèces).

En 1992, au moment même où le reste du monde célébrait le voyage de Christophe Colomb, je fêtais de mon côté l’introduction du piment rouge dans les autres pays du monde. C’est en effet grâce à une tribu indienne des Caraïbes que le célèbre navigateur avait découvert cette épice.

Quand on applique du piment rouge sur la peau, son principe actif, la capsaïcine, provoque momentanément une impression de brûlure, tout en inhibant l’action de substance P, l’agent chimique du corps qui transmet les signaux douloureux. De plus, le piment rouge est une assez bonne source de salicylates, des agents chimiques proches de l’aspirine qui peuvent soulager la douleur. Pas étonnant que cette plante soit un vieux remède populaire pour soigner les maux de dents. Pour soulager une dent douloureuse avec du piment rouge, faites une compresse à l’aide d’un tampon de coton, comme décrit ci-dessus à propos du gingembre.

arbre salix

Salix – Source : spm

Saule (Salix, diverses espèces).

Quand j’ai mal aux dents, il m’arrive parfois de mâcher quelques morceaux d’écorce de saule avant de mettre cet emplâtre improvisé sur la dent douloureuse, ce qui a pour effet d’endormir momentanément la douleur. L’écorce de saule contient de la salicine, dont la composition chimique rappelle celle de l’aspirine. Elle possède un grand pouvoir analgésique. Vous pouvez également boire une tisane réalisée à partir de cette plante ou la prendre sous forme de teinture pour atténuer la douleur. (Si vous êtes allergique à l’aspirine, toutefois, sans doute vaut-il mieux éviter d’avoir recours aux plantes qui lui ressemblent.)

tea a la camomille

Tisane – Source : spm

Clavalier d’Amérique (Zanthoxylum americanum).

Le nom anglais de cette plante – toothache tree (arbre aux maux de dents) – rappelle qu’il est un ancien remède populaire pour soigner les maux de dents. Je vous suggère d’en mâcher l’écorce ou de préparer une tisane à base d’écorce ou de baies de clavalier. Vous ne trouverez pas cette plante dans la nature, mais éventuellement sous forme séchée dans une boutique spécialisée.

plante rhubarbe

Rhubarbe – Source : spm

Rhubarbe (Rheum officinale).

En Chine, où cette plante s’appelle da huang, la racine de rhubarbe est utilisée pour soigner les maux de dents Dans ce but, les Chinois préparent un remède en faisant d’abord frire la racine, puis en la laissant macérer dans l’alcool de manière à obtenir une teinture. Ensuite, à l’aide d’un tampon de coton, ils appliquent cette dernière sur la dent douloureuse pendant cinq minutes.

C’est le remède que je choisirais si j’étais dans l’impossibilité de me procurer les plantes plus efficaces déjà mentionnées plus haut. La rhubarbe contient au moins six substances chimiques complexes analgésiques.

graines de sesame

Sésame – Source : spm

Sésame (Sesamum indicum).

Ce remède traditionnel chinois pour soigner les maux de dents, qui remonte au IV siècle de notre ère, m’a été révélé par un professeur de pharmacognosie (l’étude des médicaments d’origine naturelle) : faites bouillir des graines de sésame (pour une part) avec de l’eau (pour deux parts), jusqu’à ce qu’il ne reste plus que la moitié du liquide. La décoction ainsi obtenue, quand on l’applique directement sur la dent, est extrêmement efficace pour soulager les maux de dents et la gingivite. Il n’y a rien d’étonnant à cela, car le sésame contient au moins sept substances complexes dotées d’un pouvoir antalgique.

Sagesse de la jungle

Revenons à cette plante apparentée au poivre dont les indiens Choco se servent pour insensibiliser la douleur provoquée par les maux de dents. Il m’est arrivé des années plus tard de retrouver cette plante, lors d’un séjour au Pérou. Mon guide m’a montré la plante en répétant qu’elle soulageait les maux de dents. Après en avoir arraché un plant avec ses racines, il a gratté ces dernières pour en ôter la terre puis il m’a invité à croquer. Comme la première fois, cette plante a instantanément rendu ma bouche insensible.

Les fruits et racines de certaines espèces de plantes de la famille du poivre sont une source connue de substances anesthésiques complexes. Même le poivre noir en contient une certaine quantité.

Les peuples qui vivent depuis des milliers d’années dans les forêts tropicales du monde entier connaissent des plantes extraordinairement efficaces pour soulager les maux de dents. C’est d’ailleurs là ce qui m’a amené à rédiger ce livre : démontrer que les remèdes populaires traditionnels possèdent une valeur scientifique incontestable. Les sceptiques du monde scientifique m’objecteront que de tels « remèdes de bonne femme » ne sauraient rivaliser avec des expériences scientifiques mises en place selon un protocole précis. En revanche, la science repose sur une observation attentive, et c’est précisément ce que font les ethnies traditionnelles depuis la nuit des temps : observer l’univers qui les entoure et en faire un bon usage empirique.

De manière générale, les ethnies traditionnelles ont réussi à sélectionner les remèdes bénéfiques en rejetant ceux qui n’offraient aucun avantage, identifiant ainsi au cours des siècles ce que nous qualifions aujourd’hui de « remèdes empiriques traditionnels ». La plupart d’entre eux reposent sur des milliers d’années d’expérience pratique, et rares sont ceux qui provoquent des effets indésirables.

Voilà bien là une chose que nous ne saurions affirmer de notre arsenal pharmaceutique moderne, dont seule une poignée de produits est connue depuis plus d’une centaine d’années. Trop souvent, les remèdes de synthèse finissent par se révéler dangereux, témoin la grande quantité de produits pharmaceutiques retirés de la vente en raison de leurs effets indésirables.

Lire aussi 5 plantes pour soigner le sécheresse buccale

Contenus sponsorisés