x

7 ingrédients nocifs contenus dans la bière

Les boissons alcoolisées à base de levure, d’orge et d’eau ont toujours été parmi les plus populaires. Mais depuis l’époque de l’Égypte ancienne, la bière a subi plusieurs modifications tant au niveau de sa conservation que de sa qualité.

En tant que boisson alcoolisée (entre 3 et 13%), la bière est soumise aux normes actuelles de l’industrie agroalimentaire. La boisson se compose aujourd’hui des ingrédients de base de la bière, mais aussi d’autres substances pas vraiment propices à la santé…

D’ailleurs, certaines publicités vantent les propriétés des ingrédients de quelques bières pour mieux les vendre. Elles omettent de parler des additifs qu’elles contiennent et que les producteurs utilisent en raison de leur bas coût. Voici la liste de ces produits nocifs que les producteurs de bière utilisent de manière illégale :

Le glutamate monosodique (MSG) :

Il améliore la saveur et est utilisé depuis longtemps dans l’industrie alimentaire. Les produits qui en contiennent sont marqués du symbole E621. Il est dangereux pour les cellules, le cerveau, et favorise le développement des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Le glutamate monosodique est responsable de maux de tête, d’arythmie, d’hyperactivité et d’éruptions cutanées.

Le propylène glycol :

C’est un composé chimique peu coûteux à produire. Il est incolore, visqueux, et hygroscopique (il absorbe l’humidité de l’air). Ce produit est nocif pour les cellules du cœur, les reins et d’autres organes internes. Cet additif peut provoquer des dermatites de contact et des anomalies du foie. Il peut également inhiber la croissance des cellules de la peau, endommager les membranes cellulaires, causer des éruptions cutanées, assécher la peau et l’endommager.

Le propylène glycol est ajouté à la bière afin de lui donner son mousseux. Son symbole est E900-E910, on peut le retrouver dans des boissons gazeuses, des bonbons, des pâtisseries, des céréales, des cosmétiques… Il est utilisé dans de nombreux produits comme substitut au sucre.

EDTA ou éthylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique :

C’est un antioxydant qui sert à la régulation de l’acidité. Son symbole est E385. Cet additif peut affecter le métabolisme, provoquer des allergies cutanées et affecter le développement de la reproduction.

La couleur caramel :

Il existe quatre dérivés pour cette couleur et des études ont montré que cette substance est nocive. La couleur caramel stimule le développement des molécules qui peuvent causer le cancer. De nombreuses expériences faites sur des animaux ont prouvé que cet additif peut causer le cancer du poumon, la leucémie et un dysfonctionnement de la thyroïde.

Autres couleurs :

Le colorant alimentaire rouge 40 et le jaune 5 et 6, sont les additifs les plus répandus. Ils sont censés être interdits à cause des maladies provoquées chez les animaux de laboratoire. Certains de ces additifs peuvent même causer le cancer. Pourtant, ils sont toujours utilisés dans la production alimentaire.

Des insectes pour donner de la couleur :

Les industriels en agroalimentaire utilisent des insectes pour apporter de la couleur à leurs produits. Starbucks et Danone le font pour colorer café, yaourts et boissons diverses, ce qui a choqué bon nombre de consommateurs. Cet additif peut causer de nombreuses allergies, voire un choc anaphylactique pouvant engager le pronostic vital.

Le monostéarate de glycéryle :

Ce produit est connu sous le nom de GMS. Cette molécule organique est utilisée comme un émulsifiant. C’est un simulateur d’huile, de cire et un solvant. Ce produit est utilisé dans l’industrie pharmaceutique, cosmétique et dans les produits de soins capillaires. Il est toxique pour de beaucoup organes et interdit dans de nombreux pays. Des recherches ont été faites sur les animaux. Elles ont démontré que des éléments de la famille des glycérides pouvaient bloquer leur croissance, augmenter la taille de leur foie et de leurs reins, réduire la taille des organes reproducteurs mâles et causer des troubles utérins. Chez l’homme, cet additif peut parfois causer une gêne gastrique.

Contenus sponsorisés
Loading...