7 habitudes qui endommagent le vagin

Riche en veines, artères et vaisseaux sanguins, le vagin regroupe l’ensemble de l’appareil génital chez la femme. Responsable de plusieurs fonctions, il demeure tout de même une zone très sensible, et qui nécessite de bonnes habitudes d’hygiène pour rester en bonne santé. En effet, certains gestes qui paraissent sans danger peuvent nuire à votre vagin. Voici donc 7 habitudes à bannir de votre quotidien.

Le vagin est un organe interne qui se suffit à lui-même pour se nettoyer. Cependant, vos habitudes quotidiennes peuvent déséquilibrer votre flore vaginale, et par conséquent, vous causer des gênes, voire des infections. Il est donc essentiel de prendre conscience de ces habitudes, afin de les éviter, ou encore de les modifier. Passons-les en revue.

Se laver de manière excessive

Comme l’explique Dr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue, lorsque vous lavez votre vagin excessivement ou encore à plusieurs reprises dans la même journée, vous agressez vos muqueuses, ce qui peut fragiliser votre flore vaginale et augmenter le risque d’irritation et d’infection. À la fin de votre toilette, veillez à bien sécher cette zone. Aussi, lorsque vous vous essuyez, allez toujours de l’avant vers l’arrière, afin d’éviter de propager les germes se trouvant dans la partie anale dans le reste de votre zone génitale.

Porter des vêtements trop moulants

Le port de vêtement trop serrés favorise le frottement dans votre zone intime, ce qui pourra irriter votre peau et causer des sensations de brûlures. De plus, évitez les matières synthétiques dans vos sous-vêtements, car ces dernières ne sont pas absorbantes et favorisent l’humidité. Utilisez plutôt des sous-vêtements en coton.

Utiliser des savons non adaptés

Les savons classiques sont trop agressifs pour cette zone particulièrement sensible. Comme l’explique le magazine féminin Marie Claire, il est important d’opter pour des savons doux, non parfumés, sans colorants, et de préférence d’un pH se situant entre 4 et 8. Ceci dit, si vous souffrez d’une mycose, utilisez plutôt un savon à pH neutre pour empêcher le développement des bactéries.

Garder vos protections hygiéniques trop longtemps

Il est conseillé de changer ses protections périodiques toutes les 4 heures, cependant toutes les femmes ne le font pas. Cette pratique représente un danger pour l’équilibre de votre vagin, car elle peut entraîner un choc toxique comme l’explique le Figaro Santé. Veillez à utiliser des protections adaptées à votre flux et à les changer régulièrement.

Laver l’intérieur de votre vagin

Il faut radicalement bannir les douches vaginales. Le vagin s’auto-nettoie, et contrairement à ce que vous pouvez penser, cette action ne fera que détruire son équilibre naturel, notamment les lactobacilles qui selon le Dr Bohbot, sont essentielles pour lutter contre d’éventuelles infections. Ainsi, lavez uniquement et délicatement les parties externes de votre vagin.

Garder des sous-vêtements humides

Le port des sous-vêtements humides, ou encore des maillots de bain mouillés, favorise la propagation des bactéries. Veillez à garder cette zone bien sèche, en portant des vêtements propres et secs, ainsi qu’en vous essuyant correctement à la fin de votre douche ou encore après tout contact avec l’eau.

Utiliser un gant de toilette ou une fleur de douche dans cette zone

Les fleurs de douche ou encore les gants de toilette ou tout autre sorte d’éponges de bain, sont des nids à microbes. Il est donc préférable de faire sa toilette à l’aide de ses mains propres uniquement.

Quelques conseils supplémentaires

  • Adoptez un mode d’alimentation sain, car ce dernier impacte l’équilibre de votre flore vaginale
  • Arrêtez le tabac, car fumer augmente les risques d’infection dans votre corps
  • Favorisez les produits non parfumés car les substances utilisées pour aromatiser les produits peuvent irriter vos muqueuses et augmenter les chances d’infections
  • N’oubliez pas de faire votre toilette à la fin d’un rapport sexuel, afin d’éviter l’accumulation des germes dans cette zone et les infections urinaires
Contenus sponsorisés
Loading...
Close