7 choses que les personnes égoïstes font toujours

Littéralement, un individu égoïste est défini comme étant une personne qui ne recherche que son intérêt, son plaisir et sa satisfaction personnelle. D’ailleurs, l’égoïsme fait partie du caractère du narcissique qui ne fait que se soucier de son apparence. Il est de ce fait difficile de jongler avec la personnalité d’un être égoïste autocentré et ne portant aucune marque d’attention aux autres. Mais il est possible d’en guérir. Voyons comment y arriver avec Doctissimo.

L’égoïsme trouve son origine dans le latin « ego » qui signifie « moi » ou encore « je », et traduit le penchant pour une personne à ne se préoccuper que d’elle-même sans se soucier des sentiments ni des blessures qu’elle pourra infliger aux autres.

Que ce soit en amour, en amitié ou dans le cercle professionnel, elle se permet d’écraser son entourage de sa suffisance pour arriver à son objectif et d’utiliser les autres comme un objet pour briller, en solo bien sûr.

Une relation avec une personne égoïste n’est pas sans complication puisqu’il n’est pas toujours facile de détecter son égoïsme, se faisant souvent passer pour une personne sympathique et facile à vivre tout en cachant son côté sombre.

Le monde de l’égoïste

On reconnait donc une personne égoïste lorsqu’elle estime qu’elle mérite tout. Elle pense que le succès devra lui être attribué quelle que soit la manière entreprise pour y arriver. Elle n’hésitera pas à dévaloriser les autres ou se débarrasser de tout ce qui pourrait entraver son chemin pour réussir.

De plus, la sensibilité n’est pas son point fort et souvent essayera de manipuler ceux qui s’ouvrent à elle émotionnellement. Selon Timothy J. Legg, psychologue, une personne manipulatrice tentera toujours de faire culpabiliser la personne contrariée.

Par ailleurs, la personne égoïste soutient mordicus que les personnes qui l’entourent tentent toujours de dévaloriser son travail et son potentiel à travers des critiques qu’elle estime non fondées. Même si elle est constructive, la critique reçue n’est pas acceptée et est automatiquement rejetée.

Susan Krauss, professeur de sciences psychologiques à l’Université du Massachusetts, explique que l’égocentrisme peut amener à faire des suppositions inexactes sur les pensées et les ressentis des autres. Une autre caractéristique de la personne égoïste est qu’elle a du mal à partager et à donner.

Faire preuve d’empathie et de générosité ne fait pas partie de son tempérament. Et quand bien même, elle donne ou partage, elle exigera toujours quelque chose en échange.

Ses objectifs seront ses priorités et les passera avant ceux des autres comme le souligne Art Markman, professeur de psychologie à l’Université du Texas. Et pour cela, elle aura toujours besoin des autres pour arriver à ses fins.

Sarah Newman  explique dans PsychCentral, « Les personnes égoïstes ont besoin d’autres personnes et c’est pourquoi elles violent toujours les limites ».

Par ailleurs, lorsqu’elles sont face à une personne qui émet un avis divergent, elles s’enfermeront et ne s’engageront pas dans la discussion. Elles n’essayeront pas d’élargir leurs horizons et de grandir en se nourrissant des opinions des autres.

Comment aider un égoïste à s’ouvrir aux autres ?

L’égoïste est généralement enfermé dans un cercle dont il ne peut sortir. Il refuse de voir et d’écouter ce qui ne l’intéresse pas ou ce qui ne le concerne pas. Narcissique sur les bords, il a tendance à trop s’aimer et n’accorde que peu d’amour et d’attention aux autres. Aussi pour guérir de l’égoïsme, ces conseils seront utiles :

1-  Commencer par donner, même des petites choses, notamment à quelqu’un qui soit capable de gratitude et d’empathie ;
2-  Pratiquer un sport d’équipe qui exige un contact et une ouverture aux autres ;
3-  Se faire accompagner psychologiquement par un psychothérapeute afin de pouvoir mettre en avant ses propres valeurs et celles de son entourage environnant.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close