x

Voici comment savoir si vous allez vivre longtemps

Les visites chez le médecin sont une corvée. Soyons francs : personne n’a envie de monter sur une balance et de s’entendre dire ce qu’il doit améliorer ou quelles habitudes il doit changer pour augmenter son espérance de vie. Mais, ironiquement, les médecins ne vous parlent même pas d’une chose qui, pourtant, peut nous aider à avoir une vie plus longue et en meilleure santé. L’homocystéine est un acide aminé créé à partir d’un autre acide aminé appelé méthionine. C’est l’un des meilleurs marqueurs objectifs de votre santé et, plus important, du temps que vous allez vivre.

La méthionine est contenue dans de nombreux aliments riches en protéines, comme les œufs, le lait, le poisson, les yaourts ou les haricots secs. Quand votre corps convertit efficacement l’homocystéine, elle se transforme en deux substances appelées la S-adénosylmethionine (ou SAM) et le glutathion. Le glutathion est un antioxydant puissant et un agent détoxifiant qui aide à réduire le vieillissement, et la SAM prévient la dépression, l’arthrite et les dommages au foie. On le voit, ces deux éléments sont incroyablement importants pour avoir une vie longue et en bonne santé.

Nous connaissons tous quelqu’un qui fume deux paquets de cigarettes par jour et a du mal à monter les escaliers. Son médecin lui dit de réduire sa consommation et, bien sûr, d’arrêter de fumer. C’est un facteur de santé courant. Mais très peu de gens savent que leur niveau d’homocystéine est tout aussi important.

Pourquoi ? Parce que les médecins préfèrent suivre une méthode à laquelle ils sont habitués depuis des années. Sortir de leur zone de confort pour essayer quelque chose de nouveau n’est guère tentant. Ils utilisent le plus souvent un bilan lipidique pour identifier les risques de santé, après quoi ils vous prescrivent un traitement pour faire baisser votre taux de lipides le cas échéant, afin de réduire vos risques de crise cardiaque ou d’AVC.

De nombreux médecins ne sont tout simplement pas conscients qu’un niveau d’homocystéine élevé peut conduire à l’ostéoporose, la dépression et les maux de tête. Et, bien sûr, que tout cela peut être évité en faisant baisser ce niveau.

Les niveaux d’homocystéine :

Un niveau d’homocystéine sain se situe en-dessous de 6 unités. Seulement 10% de la population se maintient à ce niveau de risque très bas de maladie. Un niveau modéré se situe entre 6 et 8 unités : le risque de maladie est alors moyen. Un niveau à risque se situe de 9 à 20 unités et plus : le risque de maladie est alors très élevé.

Quand votre corps ne convertit pas efficacement l’homocystéine en SAM et glutathion, le niveau augmente et vous courez le risque de souffrir d’une crise cardiaque, d’un AVC, d’un cancer, de diabète, de problèmes liés à la thyroïde, de maladie de Parkinson, de maladie d’Alzheimer, de dépression, d’infertilité, de douleurs chroniques et de désordres digestifs.Rien que ça !

Contenus sponsorisés
Loading...