6 techniques d’ancrage pour diminuer le stress

Le stress est l’un des pires ennemis de la santé. Il bloque l’intelligence naturelle de notre organisme et nous rend ainsi très fragiles face à toutes les maladies. Mais comment faire pour s’en sortir ? Comment chasser cette anxiété et retrouver le calme intérieur ? Voici des techniques d’ancrage à essayer et à adopter.

stress

Stress – Source : spm

Comment le stress affecte t-il notre santé ?

Le stress affecte notre santé à travers la dynamique hormonale. Se sentir tendu signifie, dans l’organisme, la production de certaines hormones qui accélèrent le rythme cardiaque par exemple, et qui se traduisent par cette sensation de muscles tendus, parfois de spasmes, irritabilité, manque de concentration, etc. La production d’hormones comme l’adrénaline ou le cortisol peut-être bénéfique pendant une courte période, afin d’avoir l’énergie nécessaire pour entreprendre une action donnée.

Mais quand on se sent tendu à longueur de journée, et sans raison particulière, cela devient très néfaste pour notre santé. Quand l’organisme est dans cet état de tension, il néglige la fonction immunitaire. On baisse la garde en quelques sortes pour fournir un maximum d’énergie pour l’action, et comme dans une guerre, on devient plus vulnérable face aux attaques extérieures. Il est très important de comprendre cela pour ne pas succomber aux idées négatives qui nous mettent en état d’anxiété et de tension continue.

Des techniques d’ancrage

D’abord il faut comprendre ce que veut dire le fait d’être bien ancré. La meilleure image pour le comprendre c’est celle d’un arbre. Observez un arbre et remarquez à quel point le tronc vous donne cette impression de solidité et de stabilité, grâce à son ancrage dans le sol, à travers les multiples racines que vous ne voyez pourtant pas.

Grâce à ce tronc bien solide, l’arbre va « grandir », développer de multiples branches et feuilles beaucoup plus souples que le tronc. Pour un être humain, il est essentiel d’avoir cet ancrage intérieur, qui se manifeste par un calme et une stabilité psychologique, pour pouvoir se lancer dans la vie sociale ou professionnelle, avoir des activités et produire de la valeur ajoutée pour soi et autour de soi. Ce serait comme les branches portant les feuilles, les fleurs, et les fruits. Voici des exercices pratiques.

position de larbre

Posture de l’arbre – Source : spm

La posture de l’arbre

Il est bien normal de commencer par le célèbre exercice de yoga appelé posture de l’arbre. Il s’agit tout simplement d’élever progressivement les bras bien tendus, vers le ciel, ensuite de lever légèrement le pied droit ou gauche pour imiter la posture de l’arbre et se tenir en équilibre sur un seul pied. On se sent ainsi bien ancré dans le sol, élancé dans le ciel.

Ce petit exercice est un rituel -de quelques minutes- à adopter. Idéalement le matin avant de sortir de chez vous, au milieu de la journée (deux ou trois fois dès que vous vous sentez fatigué ou tendu), et surtout le soir de retour chez vous. Là vous pouvez prendre le temps de faire d’autres exercices, des étirements, la position de l’enfant ou du chat, qui renforceront votre ancrage. De nombreux tutoriels existent sur internet pour vous aider. Et c’est très efficace, dès les premiers jours, vous allez le constater de vous-même.

Jardinage

Jardiner, que ce soit dans un potager ou en plantant quelques graines en pots dans votre appartement vous apportera un bel ancrage.

Vous allez prendre plaisir à regarder pousser les graines et honorer le travail qu’accomplit la nature à transformer n’importe quelle graine en plante magnifique. Le travail de la terre permet de renforcer la confiance intrinsèque qu’il faut avoir dans la vie, en tant que processus intelligent.

Cuisine

Faire la cuisine est une autre activité manuelle qui, comme le jardinage, permet de focaliser l’esprit sur les tâches manuelles ; mais également de prendre contact avec les ingrédients.

Les aliments que l’on va transformer pour obtenir de beaux plats bien délicieux, nous permettent d’exercer cette magie de la cuisine. Une magie accessible à tous, et qui représente une nourriture spirituelle, bien plus qu’une nourriture organique.

meditation

Méditation – Source : spm

Pause méditation

Il y a de nombreux livres sur la méditation, mais l’application pratique n’est pas du tout évidente. Pour renforcer votre ancrage, on vous invite à consacrer juste une dizaine de minutes, chaque jour, à l’observation du coucher du soleil. Il faut le faire quotidiennement dans la mesure du possible, et si vous ratez ce moment ou qu’il ya beaucoup de nuages, optez pour l’observation de nuages pendant la journée tout simplement. L’idée est de focaliser votre esprit sur l’observation et ainsi diminuer le flot de pensées automatiques. Vous allez ressentir une stabilité et un calme intérieur indescriptibles. Il faut passer à la pratique pour comprendre.

Marcher pieds nus dans le sable

Marcher pieds nus dans le sable sur la plage, ou dans la forêt pour les plus courageux, est un exercice d’ancrage très connu. Il renforce le contact physique avec les éléments de la nature.

Les adeptes de la sylvothérapie vont plus loin… ils n’hésitent pas à enlacer un arbre, l’entourer de ses bras, s’adosser à lui, lui parler, prendre conscience de ses racines, laisser ses pieds s’enfoncer et s’entremêler aux racines de l’arbre, etc. L’essentiel c’est de renouer le contact vital avec la Nature, que ce soit à travers des petites balades ou de longues randonnées, selon vos capacités physiques.

Exercice de visualisation de l’ancrage

Fermez les yeux et concentrezvous sur la plante de vos pieds. De chacun de vos pieds, faites pousser des racines et laissez-les s’enfoncer profondément dans le sol. Puis visualisez vos racines s’étendre, devenir de plus en plus grosses, de plus en plus nombreuses, de plus en plus profondes… Elles s’étendent maintenant à toute votre ville, tout votre département…

Avec une profonde inspiration, laissez venir à vous tous les nutriments de la Terre récupérés par vos racines, toute cette énergie nourricière fournie par notre mère la Terre, puis laissez cette énergie remonter doucement dans vos racines, la plante de vos pieds, vos pieds, vos chevilles, vos mollets, vos genoux, vos cuisses, votre bassin, votre ventre, votre colonne vertébrale, votre poitrine, votre cou et votre nuque, toute votre tête.

Exercice tiré du livre Ancrage Énergétique de Mary Laure Teyssedre aux éditions Jouvence.

Comment savoir si je suis bien ancré ?

Être bien ancré se traduit par un sentiment de sécurité, c’est une « nourriture » spirituelle qui donne le sentiment d’être rassasié. On développe alors une confiance intrinsèque dans la vie, en plus de la confiance en soi, et surtout le sentiment d’être à sa place.

Lire aussi Huiles essentielles : comment les utiliser pour gérer le stress à tout âge ?

Contenus sponsorisés