x

Les signes annonciateurs d’une crise cardiaque

Le cœur nécessite un apport constant de sang riche en oxygène pour le nourrir, et ce sont les artères coronaires qui fournissent au cœur cet apport sanguin vital. Si vous avez une maladie coronarienne, ces artères deviennent étroites et le sang ne peut circuler aussi bien qu'il le devrait. Dans ce cas, le corps envoie plusieurs signaux auxquels il faudra faire attention pour éviter une attaque cardiaque. Voici donc 6 symptômes que vous risquez probablement d’avoir une crise cardiaque dans un mois, ne les négligez surtout pas !

Chaque année en France 200.000 personnes présentent un syndrome de menace de crise cardiaque. Appelée aussi infarctus, la crise cardiaque cause environ 130 décès par jour dont 30 % des victimes ont moins de 55 ans. Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) affirme qu’il y a de nombreux facteurs de risque d’un infarctus notamment la consommation excessive d’alcool, le manque ou absence d’activité physique, la mauvaise alimentation, l’hypertension artérielle, l’obésité et le diabète.

Que se passe-t-il pendant une crise cardiaque ?

Les artères s’obstruent à cause de matière grasse, calcium, protéines et cellules inflammatoires qui s’y accumulent pour former des plaques de différentes tailles. Les dépôts de plaque sont durs à l’extérieur et mous à l’intérieur. Lorsque la plaque est dure, l’enveloppe extérieure se fissure (rupture de la plaque), les plaquettes (particules en forme de disque dans le sang qui favorisent la coagulation) viennent dans la région et des caillots sanguins se forment autour de la plaque. Si un caillot de sang bloque totalement l’artère, le muscle cardiaque devient  alors privé d’oxygène. En peu de temps, la mort des cellules du muscle cardiaque se produit, causant des dommages permanents. Ceci est une crise cardiaque !

Voici donc les symptômes d’une crise cardiaque :

Parce qu’environ la moitié des crises cardiaques se produisent en dehors d’un hôpital, la détection précoce est très importante pour la survie. Selon les chiffres publiés par l’association Tous Ouverts au Massage Cardiaque, le taux de survie en France est de 2% tandis qu’il s’élève à 20% dans les pays anglo-saxons et scandinaves. Cela est principalement dû à la population qui est assez informée des symptômes et des gestes qui peuvent sauver d’une attaque cardiaque.

Dans ce qui suit, vous allez découvrir la liste des signes précurseurs d’une crise cardiaque :

Douleurs thoraciques : Certaines personnes ressentent une pression dans la poitrine, une sensation de brûlure ou de pincement. Ces symptômes peuvent se manifester au cours d’une activité physique ou pendant que vous vous détendez. Si vous les remarquez, communiquez immédiatement avec un médecin. Vous devez également savoir que vous pourriez avoir une crise cardiaque sans ressentir d’inconfort dans votre poitrine.

Fatigue excessive : Un avertissement qu’une crise cardiaque arrive est une sensation soudaine de fatigue sans raison. Votre cœur doit travailler plus fort parce que vos artères commencent à se fermer, et c’est pourquoi vous vous sentez épuisé.

Symptômes de grippe prolongés : Si vous avez des symptômes de grippe qui ne disparaissent pas, cela signifie que votre corps envoie des signes d’insuffisance cardiaque. Votre cœur s’efforce de fournir du sang au corps, et le sang peut s’écouler dans les poumons. Ainsi le corps peut se manifester à travers la fièvre, les maux de tête, les maux de gorge ou les courbatures.

Gonflement des membres inférieurs : Le cœur s’efforce de pomper le sang, de sorte que les veines peuvent commencer à gonfler, ce qui provoque un gonflement des jambes, des chevilles et des pieds. Vous devriez également prêter attention à la couleur de vos lèvres. La couleur bleue de vos lèvres signifie qu’il faut appeler un médecin immédiatement.

Vertiges : Si vous vous sentez constamment étourdi, cela signifie que votre circulation sanguine est limitée par un cœur affaibli et que votre cerveau ne reçoit peut-être pas la quantité d’oxygène dont il a besoin. Vous devriez parler à votre spécialiste dès que possible.

Essoufflement : L’essoufflement est un autre signe d’une crise cardiaque imminente. Les poumons et le cœur fonctionnent ensemble, donc si le cœur commence à mal fonctionner, les poumons ne reçoivent pas la quantité d’oxygène dont ils ont besoin. Cette situation doit être traitée immédiatement.

Ces symptômes peuvent vous avertir jusqu’à un mois à l’avance, en effet il est important de les reconnaître. N’hésitez donc pas à en parler avec votre médecin dès qu’un de ces symptômes apparait ou tout autre changement inhabituel dans votre corps.

Contenus sponsorisés
Loading...