6 signes que vous pourriez avoir un cancer de l’estomac

6 signes que vous pourriez avoir un cancer de l’estomac


6 signes que vous pourriez avoir un cancer de l’estomac

En France, le cancer de l’estomac touche près de 9 000 personnes tous les ans, se situant ainsi au 5ème rang des cancers. Environ 66% des patients concernés sont des hommes. Quelles sont les causes et les symptômes de cette pathologie ? Quels en sont les moyens de prévention ?

L’estomac est un organe creux situé entre l’œsophage et le duodénum. Il participe à la digestion par l’intermédiaire des sucs gastriques. Dans 9 cas sur 10, le cancer de l’estomac est un adénocarcinome, c’est-à-dire qu’il se développe à partir des cellules glandulaires situées sur la paroi de l’estomac. Par ailleurs, 80 % des cancers gastriques ont pour origine une infection bactérienne impliquant l’Helicobacter pylori. Présente chez environ 50% de la population, cette bactérie se révèle cancérogène lorsqu’elle se propage dans la muqueuse de l’estomac et ne provoque le développement d’un cancer de l’estomac que dans moins de 1 % des cas.

Les autres facteurs de risque du cancer gastrique sont un mauvais régime alimentaire (généralement lié à un excès de sel), le tabagisme et les antécédents familiaux.

Quels sont les symptômes du cancer de l’estomac ?

· Brûlures d’estomac

· Difficulté à digérer

· Perte d’appétit

· Anémie

· Fatigue

· Sensation d’inconfort au niveau de l’abdomen

· Nausée et vomissements

· Saignements

Le cancer de l’estomac se développe de manière silencieuse en présentant peu de symptômes au début de la maladie.  Ainsi si vous reconnaissez ces signaux d’alerte, passez un examen de santé et consultez sans plus tarder un spécialiste de la gastroentérologie.

Quels sont les moyens de prévention ?

Arrêter le tabac

Le tabagisme est reconnu comme l’un des principaux facteurs de risque du cancer de l’estomac. Certaines études ont même démontré que l’exposition à la fumée secondaire fait aussi augmenter le risque.

Il est donc fortement recommandé d’arrêter de fumer. Vous pouvez vous rendre à un centre d’arrêt du tabac près de chez vous ou consulter un médecin pour vous y aider.

Adopter un régime alimentaire sain

Les médecins recommandent un régime alimentaire sain à base de produits naturels. Mangez principalement des fruits et des légumes issus de l’agriculture biologique et idéalement des végétaux de saison. Évitez les aliments transformés autant que possible et limitez votre consommation de sel. Il est également déconseillé de consommer de la viande rouge en grande quantité (bœuf, porc, mouton, chèvre et charcuterie). Il faudra limiter sa consommation à 2 fois par semaine.

Limitez votre consommation d’alcool

En 1998, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a prouvé les liens de causalité entre la consommation d’alcool et le cancer chez l’homme. Il est donc fortement conseillé de réduire, voire d’arrêter sa consommation d’alcool.

Recette naturelle au curcuma, à l’huile d’olive et au poivre noir pour ralentir la taille des cellules cancéreuses

Le curcuma est un antioxydant puissant dont les bienfaits sont multiples. Il est notamment reconnu pour réduire la taille des cellules cancéreuses. Pour une meilleure efficacité, nous conseillons de créer votre propre mélange à base de curcuma à consommer au quotidien.

Attention, le curcuma est déconseillé aux personnes ayant des troubles de la vésicule biliaire. Nous recommandons d’en consommer avec précaution en association avec certains médicaments car il pourrait influencer leurs effets. Étant un puissant fluidifiant sanguin, il est déconseillé aux femmes enceintes et est à éviter en cas d’opération ou de traitement avec des substances anticoagulantes. En outre, il est préférable de ne pas en consommer si vous êtes sujet aux bouffées de chaleur en raison de ses propriétés réchauffantes.

Voici une recette à base de curcuma, d’huile d’olive et de poivre noir, idéale en prévention du cancer 

Ingrédients

· Une pincée de poivre noir

· ½ cuillère à soupe d’huile d’olive

· ½ cuillère à thé de curcuma

Préparation

Mélangez les ingrédients dans un bol puis ajoutez ce mélange à vos soupes, salades ou autres plats. Évitez de réchauffer ce mélange ou de le consommer tard dans la soirée.

Attention, le poivre noir est déconseillé en cas d’ulcère, de gastrite ou d’hémorroïdes car il irrite les muqueuses.


Loading...