x

6 signes que vous avez été élevé par une mère toxique

Une relation mère-enfant toxique est capable de nous influencer profondément et ce, même dans notre vie en tant qu’adulte si ses répercussions sont ignorées et pas traitées de façon adaptée. Mais pour y parvenir, il faut tout d’abord reconnaître ces signes distinctifs.

1 – Vous êtes porteur d’émotions négatives en permanence

Ces émotions négatives sont bien souvent un mélange de peur, d’anxiété, de rejet et d’effroi. Et vous avez du mal à comprendre ce que ressentent vos amis et collègues qui vivent très bien leur relation avec leur mère.
Si vous excusez le comportement de votre mère, vous serez alors capable d’éliminer vos émotions négatives et assumerez une partie des reproches. Vous pourriez, par exemple, dire : « je n’étais pas un enfant facile à vivre », « j’aurais pu faire plus pour l’aider », « elle avait tant de soucis à régler », « ma mère est ainsi » ou encore « elle faisait de son mieux. »
N’oubliez cependant pas que ces phrases ne sont positives que si elles viennent de quelqu’un qui finit par se rendre compte de la réalité des choses. Dans le cas contraire, elles sont contreproductives, puisqu’elles ne serviront qu’à rejeter les faits et à ignorer votre traumatisme interne. 

2 – Vous réagissez aux conflits avec soumission ou agressivité

Un comportement parental toxique amène systématiquement l’enfant à envisager des méthodes de résolutions des confits qui sont tout sauf fonctionnelles dans le but de se confronter à l’autorité parentale hostile.
Si votre mère a brisé votre esprit, vous réagirez toujours par soumission. Même adulte, vous éviterez toujours les conflits et refuserez de vous défendre ou de le faire pour les autres même en cas de nécessité.
Si votre mère a pendant des années blessé votre cœur, c’est que vous avez fini par développer une passivité et que vous avez appris à enfermer et à transformer la douleur en agressivité. Et plus tard dans votre vie, vous risquerez souvent de vous déchaîner avec ou sans provocation.

3 – Vous êtes en quête perpétuelle d’affection

Une mère toxique apprend toujours à son enfant que l’amour maternel est conditionnel et pense bien faire en le privant d’affection. Par conséquent, il grandira en recherchant le moindre signe d’affection un peu partout, ou bien, il se repliera sur lui-même afin de ne pas être une source de dérangement pour les autres car il croira dur comme fer que l’affection est une chose rare et conditionnelle.
Du coup, une fois adulte, l’individu, même en trouvant de l’affection éprouvera sans arrêt cette peur de la perdre, ce qui provoquera inévitablement des sautes d’humeur et des changements de comportement subits capables de nuire à une relation. Vous pourriez même devenir très réservé lorsqu’il s’agit de parler de vos émotions.

4 – Vous enchaînez les relations de codépendance 

La parentalité codépendante donne des enfants émotionnellement codépendants. Plus tard, ces derniers deviendront des partenaires passifs ou dominants, selon la personnalité et la force de caractère de chacun d’eux.
En tant que partenaire passif, vous avez l’impression que vous avez besoin de votre conjoint pour vivre et exigez de votre partenaire de prouver son amour de la même façon. Vous vous sentez mal aimé et rejeté dès qu’il ne peut pas faire ce à quoi vous vous attendiez.
Dans le cas d’un partenaire dominant, la dépendance de l’autre à votre égard vous procure un sentiment de sécurité. Vous avez souvent tendance à vouloir contrôler certains éléments concernant le monde extérieur. Sachant que votre bien-être émotionnel dépendra essentiellement de combien les autres ont besoin de vous. Si votre conjoint exprime un quelconque désir d’indépendance, vous éprouvez de la peur, de l’insécurité et du rejet.

5 – Vous critiquez tout le monde, surtout vous-même

Une mère au comportement toxique noie son enfant de critiques et ce, peu importe le moment ou la gravité de la situation. 
Selon les psychologues, nous développons tous en devenant adultes, une voix intérieure. Il paraîtrait que cette voix intérieure serait, pour certains, celle de l’un de leurs parents. 
Vous vous montrez du coup très dur envers vous-même et verrez toujours le succès comme une condition de laquelle dépend votre estime de soi. Les échecs quant à eux, déclenchent une réelle crise émotionnelle à l’intérieur de vous-même. Vous aurez même tendance à faire preuve de ce perfectionnisme oppressant envers les autres.

6 – Vous avez constamment besoin de validation

Une faible estime de soi est l’une des conséquences directes d’une enfance passée auprès d’une mère toxique. L’enfant en question souffrira pendant longtemps d’un sentiment d’inutilité et recherchera toujours l’approbation d’autrui à travers :

  1. La reconnaissance de ses bons comportements ou de ses exploits
  2. L’assurance qu’il est aimé

Une telle condition fait que vous vivez vos rapports aux autres dans la plus grande insécurité puisque vous vous sentez indigne, sans valeur et essayez du coup en permanence de leur donner une raison de continuer à vous aimer. Vous n’hésiterez pas non plus à surveiller de près les membres de votre famille et vos amis pour vous assurer que l’amour qu’ils vous portent n’a pas diminué.

Contenus sponsorisés
Loading...