6 signes que le cancer du foie risque de se développer dans votre corps

L’idéal est bien sûr de traiter un cancer du foie le plus tôt possible, mais il s’agit d’une maladie sournoise. Souvent, il n’est pas détecté avant qu’il n’ait progressé au point d’atteindre un stade avancé, plus difficile à soigner. En prêtant soigneusement attention à votre corps, vous pourrez déceler des symptômes liés à un problème hépatique. Connaître ces symptômes et les risques associés à un cancer du foie pourrait vous aider à vous protéger d’un stade avancé du cancer.

Votre appétit diminue

Les patients souffrant d’un cancer du foie peuvent se sentir rassasiés de manière anormalement rapide. Ils ne sont plus capables de manger autant qu’avant et ne portent plus autant d’intérêt à la nourriture.

Vous souffrez de problèmes d’estomac

Un cancer du foie peut provoquer des douleurs au niveau de l’abdomen. Elles peuvent être particulièrement prononcées dans le côté supérieur droit, où se situe le foie. Le cancer du foie peut déranger ou gonfler votre estomac et causer des nausées et vomissements.

Vous perdez du poids

La perte de poids est souvent une bonne chose, mais lorsque vous en perdez beaucoup et sans même avoir essayé, ça devient préoccupant. Si vous perdez beaucoup de kilos sans avoir changé quoi que ce soit à votre alimentation ou à votre style de vie, il pourrait s’agir d’un effet secondaire d’un cancer du foie.

Votre peau et vos yeux jaunissent

Le foie a pour rôle de décomposer les vieux globules rouges. Si le foie a un problème, il ne peut pas fonctionner correctement. Des substances chimiques se développent dans votre corps, ce qui vous donne cette coloration jaunâtre, appelée jaunisse. La peau et le blanc des yeux peuvent alors être teintés de jaune.

Vos selles sont décolorées

Des selles très claires indiquent un problème de la bile. La bile est une substance produite par le foie, qui donne aux selles leur couleur naturelle. Des selles pâles indiquent que le foie ne produit pas de bile, ou que la bile est incapable de quitter le foie.

Vous rencontrez des problèmes d’hormones

Les tumeurs du foie peuvent sécréter des hormones qui provoquent d’autres problèmes dans le corps, comme un taux de cholestérol élevé, une augmentation du nombre de globules rouges et même de l’hypoglycémie. Ces hormones peuvent également affecter les organes génitaux des deux sexes.

Si vous ressentez certains de ces symptômes, vous devriez consulter le plus rapidement possible auprès un spécialiste, surtout si vous êtes à risque (antécédents familiaux).

Les facteurs de risque :

Une consommation d’alcool abusive : Si vous buvez ou buviez de trop grandes quantités d’alcool, votre foie a pu être endommagé, ce qui a pu mener à une croissance cellulaire anormale.

Les infections hépatiques : Les personnes ayant souffert d’hépatite B ou C sont plus enclines à développer un cancer du foie. Celles qui n’ont pas été vaccinées contre l’hépatite B sont également plus à risque d’en développer.

L’obésité : L’obésité morbide est liée à la stéatose hépatique non alcoolique. Cette maladie peut augmenter les risques de développer un cancer du foie. 

Le diabète : La plupart des personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent souffrir de stéatose hépatique non alcoolique, un grave précurseur du cancer.

Les aflatoxines : Une exposition à ces moisissures qui peuvent se développer dans le maïs et les cacahuètes, peut endommager le foie.

Votre médecin peut réaliser une série de tests afin de déterminer la présence d’un cancer ou d’un autre problème lié à votre foie. Une prise de sang peut déceler des complications quant à la fonction hépatique. Votre médecin peut obtenir des informations grâce à différentes technologies d’imagerie telles que l’imagerie par résonance magnétique et les ultrasons. Il peut également réaliser une biopsie. Dans ce cas, un morceau de tissu hépatique est retiré afin d’analyser les cellules de plus près à l’aide d’un microscope. Si un cancer est alors détecté, différents tests pourront permettre à votre médecin de connaître son stade et décider quel traitement utiliser.

Se soumettre à un dépistage du cancer du foie peut paraître effrayant, mais si vous êtes malade, il faut le faire. Pour pouvoir être traité correctement, le cancer doit être détecté assez tôt. Si vous présentez certains symptômes ou des facteurs de risque, prenez rendez-vous chez votre médecin.

Lire aussi À quoi ressemble un grain de beauté cancéreux ?

Contenus sponsorisés