x

5 astuces pour favoriser la repousse des cheveux

S’il est normal de perdre jusqu’à 100 cheveux par jour, toute chute supplémentaire devient alarmante. Réagissez avant qu’il ne soit trop tard ! Voici les meilleures astuces naturelles pour contrer ce phénomène.

La raison la plus fréquente de la chute de cheveux est l’augmentation de l’hormone androgène, appelée aussi DiHydroTestostérone (DHT). Cette hormone est également responsable de la calvitie chez les hommes et de la croissance des poils du visage chez la femme. La garder sous contrôle est essentiel pour la prévention et l’inversion de la chute de cheveux. Si vous ne savez pas comment gérer ce problème esthétique, cet article est pour vous ! Vous y trouverez des informations cruciales concernant le régime alimentaire et les changements d’habitudes à adopter pour retrouver des cheveux longs, épais et en pleine santé.

Les 6 secrets pour arrêter la chute de cheveux

Les ingrédients naturels que nous allons vous présenter ci-dessous ont la capacité de bloquer la production de l’hormone DHT, ce qui permettra à vos cheveux de repousser plus épais et plus résistants.

1. Le Saw Palmetto

Cette plante d’origine nord-américaine est très riche en acides gras (laurique et oléique), en polysaccharides et en phytostérols. Elle est utilisée dans le traitement de plusieurs troubles urinaires, maladies de peau, déficience de la glande thyroïdienne, hyperplasie (élargissement) de la prostate, et même impuissance sexuelle.

Il a aussi été scientifiquement prouvé que le saw palmeto est capable de prévenir la conversion de testostérone en DHT et d’empêcher ce dernier de se lier aux récepteurs des androgènes. Cette plante contribue également à réactiver les follicules pileux, à apaiser le cuir chevelu et empêcher son irritation, à renforcer les cheveux et à les rendre plus brillants.

Elle est disponible sous forme d’extrait d’huile à utiliser sur les cheveux au moins 1 à 2 heures avant de les laver. Il est préférable de la réchauffer au bain-marie avant son utilisation et de la laisser agir toute la nuit pour des effets décuplés.

Vous pouvez aussi trouver le saw palmeto sous forme de comprimés. Le dosage est comme suit : 160 mg à prendre 2 fois par jour, soit un total de 320 mg. Il est disponible en parapharmacies et en vente en ligne.

2. Les plantes adaptogènes

Une plante adaptogène est une plante qui permet au corps de lutter contre les effets du stress en stimulant les défenses naturelles de l’organisme et en procurant un effet de bien-être et d’énergie. L’Ashwagandha (Ginseng Indien) et le Rhodiola sont des exemples de ces plantes adaptogènes qui réduisent le taux de cortisol (hormone de stress) et permettent d’arrêter et d’inverser la perte des cheveux. Leur effet a été prouvé par plusieurs études scientifiques. La quantité conseillée est de 500 mg par jour, pendant maximum 2 semaines, et si vous désirez renouveler la cure, faites une pause de 6 semaines. Elles sont présentes sur le marché sous leur forme naturelle ou en ampoules.

Toutefois, ces plantes sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants.

3. L’huile de graines de citrouille

Riche en zinc et très tolérée par l’organisme, l’huile de graines de citrouille permet de réactiver les follicules pileux, d’arrêter la chute et d’accélérer la croissance des cheveux. Ceci a été prouvé par une étude faite à l’Université Nationale de Puan en Corée. 76 hommes ont été suivis. 44% du groupe qui avait pris de l’huile de graines de citrouille (40 mg par jour) ont vu une amélioration de la croissance de leurs cheveux contre 7% dans le groupe qui a pris un placebo.

La dose recommandée est de 100 à 150 mg par jour, sous forme d’extrait ou 1 cuillère à soupe d’huile.

4. Les vitamines du complexe B

La Biotine (vitamine B8) permet d’épaissir les cheveux naturellement en les nourrissant et la vitamine B5 (l’acide pantothénique) stimule les glandes surrénales.

5. Le zinc

Il booste le système immunitaire et répare les troubles intestinaux, ce qui permet d’éliminer les toxines plus efficacement. Le zinc participe aussi à la synthèse des protéines et surtout à celle du collagène, responsable de la force et de la beauté des cheveux et de la peau.

6. Les acides gras oméga-3 (huile de poisson)

Les acides gras et surtout les oméga-3 contenus dans l’huile de poisson, à condition qu’elle soit de bonne qualité, permettent de réduire les inflammations et de réguler la production des hormones.

Dernier conseil : le sucre nourrit les bactéries néfastes et cause l’augmentation du niveau d’estrogène et de DHT, ce qui provoque la perte des cheveux.

Contenus sponsorisés
Loading...