6 règles simples pour faire une detox pour nettoyer son organisme après les fêtes

TROP, C'EST TROP ! APRÈS AUTANT D'ABUS, NOTRE CORPS RÉCLAME UNE PAUSE. CONSEILS D'UNE NUTRITIONNISTE POUR RÉCUPÉRER ET ENTAMER LA NOUVEL LE ANNÉE AU MIEUX DE SA FORME.

Après Noël et le jour de l’An, deux occasions de faire bombance, pensez à manger équilibré et sainement, et à ne surtout pas culpabiliser de vous être régalé ! On ne prend pas de kilos en deux gros repas espacés.”

Avec le repas de Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre, à chaque fin d’année, les excès alimentaires s’enchaînent. Pendant ce marathon des saveurs, notre organisme – notamment le foie – est soumis à rude épreuve. Une fatigue générale s’en ressent, des ballonnements, des maux de tête parfois… Autant d’alertes du corps qui sont les signes d’un trop-plein de sucres et de graisses. « Il est alors temps de mettre le corps au repos, afin qu’il puisse récupérer naturellement, explique Céline Logerot. Mais mettre au repos ne signifie pas qu’il faut jeûner, bien au contraire. Après un excès, il est important de continuer à faire trois repas par jour, mais avec des aliments plus légers ! »

1 ÈRE RÈGLE BIEN S’HYDRATER

Les lendemains de fête, il est nécessaire de boire de l’eau (1,5 litre par jour), mais aussi des tisanes, des bouillons, des soupes. « Ce qui va permettre au corps de mieux éliminer », souligne la nutritionniste qui recommande, par exemple, une tisane à base de gingembre, de camomille et/ou des bouillons de légumes (chou, brocoli, fenouil sont les plus drainants) pour faire disparaître cette sensation de ballonnement inévitable après un repas trop lourd. Et puisque les agrumes sont nos alliés, pensez à boire un grand verre de jus de citron, de pamplemousse ou d’orange au réveil, ce qui va donner un coup de fouet à l’organisme, grâce à la vitamine C que ces fruits contiennent.

2 ÈME RÈGLE CONGELER LES RESTES

« Le lendemain de Noël, on ne se précipite par sur les restes de la veille. Tout se congèle : la bûche, le saumon fumé, la dinde, les châtaignes, etc. », conseille notre expert, qui rappelle qu’on peut aussi utiliser les restes de la veille pour préparer une quiche ou des pâtes.

Évitez de surcharger l’organisme en mangeant pendant trois jours les mêmes aliments trop riches et trop gras. « Il faut savoir résister un peu ! »

3 ÈME RÈGLE RETROUVER LES LÉGUMES

« On les oublie souvent sur la table de Noël, or ils sont pleins d’eau et d’antioxydants. Pensez aux courges de saison, aux endives délicieuses, aux poireaux succulents et aux carottes savoureuses ! » Il ne faut pas non plus faire une croix sur les féculents dont l’apport en fibres a toujours un effet positif sur la satiété. Faites une place d’honneur aux riz complet, pâtes complètes, sarrasin, couscous, millet.

Détox après les fêtes 

Détox après les fêtes – Source : spm

À OUBLIER

On le sait aujourd’hui, le fait d’absorber une cuillère d’huile d’olive pure, censée ralentir l’ivresse parce qu’elle tapisserait l’estomac, n’a jamais été démontrée. En revanche, la présence de nourriture dans l’estomac ralentit l’évacuation gastrique et l’alcool pris après avoir mangé met alors deux fois plus de temps à atteindre les vaisseaux sanguins. Ne pas boire une coupe de champagne le ventre vide est donc une bonne idée.

4 ÈME RÈGLE ÉVITER LES MATIÈRES GRASSES

Pour cela, dans les jours qui suivent les fêtes, privilégiez les viandes blanches (lapin, veau, poulet) ou les poissons maigres (comme le cabillaud, par exemple). Le mode de cuisson est aussi important à respecter : ne pas faire de grillades ni de fritures, et préférez la cuisson vapeur, avec des herbes aromatiques ou des épices qui redonneront de la joie à votre assiette ! « Pour ménager votre foie, gardez la main légère sur les matières grasses et préférez une cuisson sans beurre ni crème. Un filet d’huile d’olive fera avantageusement l’affaire. »

5 ÈME RÈGLE DE REPAS NE PAS SAUTER

L’organisme a naturellement besoin de s’approvisionner en nutriments trois fois par jour et il ne faut surtout pas manquer un repas, sous prétexte qu’on a trop mangé la veille. « Si on le prive, le corps va se mettre à stocker rapidement », indique notre expert, qui conseille de bien poursuivre trois repas réguliers par jour. Pourquoi ne pas juste boire un bouillon avec un peu de vermicelle, si on n’a pas vraiment faim ? Car le corps se détoxifie par lui-même, il sait le faire. Il faut juste lui donner trois jours, tout en mangeant sainement et de façon équilibrée.

6 ÈME RÈGLE PAS DE SPORT INTENSIF

Le lendemain d’un repas de fête, il est inutile, voire même dangereux, de pratiquer une activité physique de façon intense, car le système cardiovasculaire a déjà été très sollicité par les excès et la bombance des jours précédents. « Mieux vaut sortir faire un tour, marcher une heure dans un parc, en forêt ou à la campagne, et reprendre ensuite de façon progressive une activité sportive plus soutenue. »

Les atouts du radis noir

Originaire de Chine, il regorge de bienfaits. Il a la propriété d’apaiser les ballonnements, de stimuler l’appétit et de favoriser la digestion. Il contribue aussi au drainage du foie et à augmenter la sécrétion de bile, entraînant une meilleure élimination des toxines.

Lire aussi Recette : smoothie bowl détox aux baies de goji

Contenus sponsorisés