6 raisons pour lesquelles une femme est émotionnellement fatiguée

De nombreuses injonctions pèsent sur les femmes autant dans leur vie professionnelle, familiale et personnelle. Cette multitude de responsabilités et d’attentes peuvent peser sur ces dernières qui, sans reconnaissance de leurs proches, peuvent ressentir un réel surmenage physique et émotionnel. Cette charge mentale qui exige des femmes d’assumer un rôle de pilier peut à terme conduire à l’épuisement mais n’est pas pour autant facilement identifiable. Voici 6 raisons pour lesquelles une femme peut ressentir de la fatigue émotionnelle. Si vous correspondez à la majorité de ces critères, il est temps de faire le bilan.

Si ce concept a longtemps été abordé par les médias féministes, la charge mentale reste une idée obscure dans l’imaginaire collectif. Pourtant, elle touche les femmes et peut réellement mettre à mal leur équilibre psychologique. La « charge mentale » ou le syndrome des femmes épuisées pousse ces dernières à penser à tout : de leur vie professionnelle à la gestion entière du foyer et ce, sans que les autres lui proposent de l’aide. Ces femmes, éreintées d’avoir à penser à tout peuvent à terme ressentir un profond sentiment d’impuissance. Voici six preuves que vous ressentez une fatigue émotionnelle intense et qu’il est impératif d’apprendre à déléguer.

1- Elles ne cherchent pas de sécurité émotionnelle

Les femmes fortes ne sont pas en quête de sécurité émotionnelle et cultivent leur indépendance sur le plan affectif. Bien que blessées par les trahisons, elles veillent à ne pas se laisser happer par la spirale vicieuse du ressentiment. Seulement, en exerçant un contrôle total sur leurs émotions, les femmes épuisées peuvent se sentir submergées et en proie à la détresse. Souvent, ces dernières sont persuadées que rien ni personne ne pourra les sauver de leur rythme de vie infernal.

2- Elles donnent sans rien attendre en retour

C’est la principale caractéristique des femmes en proie à une intense charge mentale. Leur amour inconditionnel pour leur foyer les pousse à déployer des efforts monumentaux et ce, sans compromis ni reconnaissance de la part de ses proches. Pourtant, celles-ci continuent à s’acharner à la tâche sans pour autant se reposer sur leurs lauriers. Leur amour pour les autres est tellement authentique qu’elles se refusent de lâcher du lest et ce, même quand leur entourage ne les sollicite pas. Cette attitude peut drainer leur énergie et conduire inéluctablement à l’épuisement.

3- Elles endurent plus qu’elles ne peuvent supporter

Ces femmes ne se laissent jamais aller à la colère ou la résignation. A la moindre déconvenue, elles sèchent leurs larmes et passent leurs états d’âme sous silence. Cette persévérance à toute épreuve peut s’effondrer à mesure que celles-ci outrepassent leurs limites. Absorber cette spirale d’énergies négatives n’est pas sans conséquences sur leur bien-être et ce, même si elles font preuve d’un flegme redoutable. Elles aimeraient un jour déposer le masque et pouvoir enfin penser à elles mais la vie ne leur autorise pas ce luxe. Elles ne s’accordent du temps que pour mieux revenir à la charge.

4-Personne ne prend soin d’elles

Leur tempérament indépendant pousse leurs proches à croire qu’elles sont insubmersibles. Pourtant, elles aimeraient lâcher les armes et se reposer pour un temps. Elles se refusent souvent de le faire car elles savent pertinemment que personne ne peut endosser leur rôle et leurs responsabilités. Si elles ne sollicitent jamais d’aide, elles seraient comblées de pouvoir sentir que l’on lui témoigne un peu de soutien.

5- Elles ne demandent pas à être comprises

Si ces femmes ont besoin de ressentir l’empathie des autres, elles ne l’exigent pas car elles ont compris que personne ne pourrait se mettre à leur place. Leur indépendance affective en fait des personnes libres qui agissent conformément à leurs besoins mais également à leurs devoirs. Seulement, ce sentiment d’être oubliées peut mener à une détresse liée à l’épuisement.

6- Elles ne se confient jamais

Persévérantes et dignes, les femmes ne se laissent jamais aller aux confessions car elles ont été souvent trahies. Pour elles, évoquer leurs doutes est contre-productif car elles risqueraient de céder à leurs travers. Elles gardent la tête haute et font mine d’assumer toutes les responsabilités qui leur incombent avec une grâce et une humilité constante. Seulement, ce mécanisme de protection les épuise autant qu’il les renforce. Souvent, elles adoptent ce comportement car elles ne veulent pas montrer les vulnérabilités qu’elles s’acharnent souvent à passer sous silence.

Lire aussi « Oui, je l’ai tué » Ce garçon de 14 ans s’effondre en avouant les raisons pour lesquelles il a poignardé son beau-père à mort

Contenus sponsorisés