6 positions sexuelles à essayer quand la pénétration est douloureuse

La vie de couple est loin d’être de tout repos. On essaie alors de compenser le fardeau du quotidien par de tendres caresses sur l’oreiller le soir, à la recherche d’un moment d’intimité et de complicité. Mais il arrive que le sexe, qui est censé être une source de profonde exaltation, soit à l’origine de beaucoup de frustrations sexuelles quand il devient douloureux.

Les raisons derrière ces douleurs sont variées. Il peut s’agir d’une pathologie relative aux parties génitales, d’irritations de la muqueuse interne ou encore d’indisposition biologique à la pénétration de la part de la femme (douleurs vaginales). Les sexologues peuvent conseiller différentes solutions en commençant par certains traitements adéquats. Dans cet article, on vous propose des positions sexuelles qui stimulent la lubrification vaginale pour faciliter la procédure. Certaines d’entre elles permettent une pénétration plus douce que la femme peut contrôler à son rythme.

A califourchon !

Ceci est une position particulièrement appréciée par la gent masculine. Votre partenaire est allongé sur le dos ou même assis sur une chaise. Mettez-vous doucement au-dessus et allez-y à votre rythme. Cette position est d’une aide précieuse quand vous ne pouvez supporter la pénétration profonde. De plus, cela vous permet de contrôler la cadence afin d’éviter toute douleur gênante.

La position de la cuillère

Il est vrai que c’est la position qui fait l’unanimité un dimanche matin. En plus d’être particulièrement confortable et de vous rapprocher, cette position vous permet d’amortir la force de la pénétration et ainsi de l’adapter à votre rythme. Si les douleurs diminuent et que vous souhaitez adopter un angle différent, il suffit de vous courber un peu plus pour permettre une pénétration plus profonde.

La stimulation externe

Il est vrai que la pénétration est l’image la plus commune que l’on ait du sexe. Mais elle n’est pas le seul moyen d’expérimenter les sensations intenses que peut conférer ce dernier. Essayez plutôt la stimulation externe. Optez pour des positions agréables pour vous et votre partenaire. Au besoin, variez les plaisirs en utilisant des accessoires stimulants qui ne manqueront pas de pimenter votre routine sexuelle!

La position de la Lionne

L’une des raisons de la douleur au cours de la pénétration est la sensibilité de la partie postérieure du vagin. Ainsi, cette position permet une approche qui met moins de pression sur cette zone et vous permet de découvrir les joies du sexe autrement. Il suffit simplement de communiquer avec votre partenaire pour déterminer la cadence qui vous convient.

La stimulation du clitoris

Cette position demande de la compréhension de la part de votre partenaire, d’autant plus si vous n’êtes pas une femme vaginale mais plutôt clitoridienne. Ainsi, il vous faut privilégier les positions qui vous permettent de stimuler cette zone. Vous pouvez vous coucher sur le dos et demander à votre partenaire de s’allonger sur vous, de manière à favoriser la stimulation du clitoris. Vous pouvez procéder par des va-et-vient en stimulant toute cette partie jusqu’à l’orgasme final.

Le plaisir burlesque

Pour éviter des douleurs liées à une pénétration trop directe, il est indispensable de varier les positions. L’une des plus stimulantes consiste à prendre appui sur une chaise et à se cambrer légèrement pour favoriser un angle de pénétration moins direct.  Vous pouvez demander à votre partenaire de vous tenir les hanches et d’effectuer des mouvements circulaires pour stimuler chaque partie de vos parois internes. Vous pourrez alors procéder à des va-et-vient en douceur jusqu’à ce que votre vagin soit totalement lubrifié. Cette position très érotique sera à même de vous procurer un plaisir intense, de quoi éveiller la Dita Von Teese qui sommeille en vous !

Contenus sponsorisés
Loading...
Close