6 Plantes pour soigner les maux de ventre

Sommaire

Repas copieux : trop gras, trop sucré… souvent les troubles digestifs s’installe en raison d’une hygiène alimentaire pas toujours idéale. Il convient donc de suivre un traitement de fond, à base de plante et d’adopter un nouvel équilibre alimentaire, pour soigner les maux de ventre et détoxifier l’organisme.

Désagréable et perturbant l’organisme, une mauvaise digestion est souvent synonyme de fatigue chronique et de malaise physique. Outre, les symptômes physiques qu’ils entrainent, ce sont parfois des ballonnements inesthétiques qui peuvent nous gâcher la vie. Si une alimentation équilibrée ne vient pas à bout des troubles, une cure de phytothérapie s’impose. Voici un condensé des 6 plantes les plus efficaces dans le traitement des maux de ventre.

La menthe poivrée
Différente de la menthe que l’on utilise ici pour le fameux thé, la menthe poivrée est le produit de l’hybridation de trois variétés. La Mentha x piperata de son nom scientifique est efficace contre les spasmes, les nausées, les ballonnements ou l’inflammation de l’intestin. Grâce au menthol et la menthone, ses deux composants principaux, elle facilite 1’expulsion des gaz et stimule les sécrétions digestives. Prise sous forme d’huile essentielle, elle est utile en cas d’indigestion et de crise de foie.

En infusion, prendre 3 à 6 grammes de feuilles par jour pour 150 ml d’eau.

Le fenouil
Il s’utilise en cas de digestion difficile pour apaiser les douleurs abdominales aiguës. Elle empêche aussi la fermentation et ainsi la production de gaz responsable de ballonnement. Elle se prend sous forme d’infusion de fruits séchés et est l’une des rares plantes qui puisse être utilisée chez l’enfant de 3 mois et plus, contre les coliques.

1 à 2 grammes par jour entre 3 mois et 1an, 1,5 à 3 grammes par jour entre 1et 4 ans, 3 à 5 grammes par jour entre 4 et 12 ans, entre 5 et 7 grammes à partir de 12 ans. Chez l’enfant, ne pas dépasser une semaine de traitement et deux semaines chez l’adulte.

L’anis vert
L’huile essentielle de cette plante du Moyen-Orient possède des propriétés antiseptiques et stimule les glandes de la muqueuse gastrique. Elle est très efficace contre les spasmes intestinaux et servies en fin de repas ses graines –à mâcher- facilitent la digestion.

Pour stimuler l’appétit, Elles se prennent aussi en tisane à raison de 3grammes de graines écrasées pour 150 ml d’eau bouillante, trois fois par jour.

Le bouillon blanc
Aussi appelé molène, bouillon jaune, apaise les brûlures d’estomac. Les mucilages contenus dans ses fleurs forment une pellicule protectrice sur le tube digestif et favorisent la cicatrisation de la muqueuse. Parmi les autres principes actifs, les saponines jouent un rôle anti-inflammatoire et les iridoïdes agissent contre la douleur. On l’utilise également dans le cas de diahrées aigues et chroniques.

On peut la prendre en tisane, à raison de 3 ou 4 tasses par jour. Compter entre 1,5 et 2 g de fleurs sèches par tasse et 15 minutes d’infusion. Dans le cas de colique, elle s’administre par lavement pour une plus grande efficacité.

Les graines de psyllium
Les graines des plantes sont utilisées depuis l’Antiquité pour réguler le transit intestinal et lutter contre la constipation ou la diarrhée. Leurs cosses contiennent des mucilages, qui peuvent absorber jusqu’à huit à dix fois leur volume d’eau et agissent ainsi sur la consistance des selles. Elles contiennent aussi une huile grasse lubrifiante.

Mélanger 10 g de cosses (ou son) à 100 ml d’eau et boire rapidement. Très important, pour éviter toute obstruction de l’intestin, boire ensuite 200 ml d’eau et augmenter sa quantité de liquide dans la journée. Renouveler une à deux fois par jour pas plus !

Le tilleul
Le tilleul ou l’aubier, est utilisé pour traiter les troubles de la digestion lente avec ballonnements, et flatulences. Il contient du phloroglucinol, un puissant antispasmodique que l’on retrouve dans certains médicaments. Cette substance favorise le relâchement des muscles des voies digestives.

En tisane, compter 40 g d’aubier de tilleul sauvage pour 1 litre d’eau que l’on fait bouillir 10 minutes à feu doux. Avant de boire, laissez infuser 1 heure. A boire dans la journée, pendant dix jours tous les trois mois.

Préparations maison contre les troubles gastriques

  • Contre la constipation

Mélangez 30 gr de pissenlit, 30 gr de guimauve et 30 gr d’angélique. Prélevez 2 cuillères à café de ce mélange et versez dans 1litre d’eau. Faire bouillir et laissez infuser30 minutes. Filtrez, laissez refroidir et boire régulièrement pendant la journée.

  • Le duo anti-colique

Mélangez à parts égales du fenouil, du carvi et de l’anis étoilé. Pour les adultes, versez une cuillère à café du mélange dans une grande tasse d’eau bouillante. La cure ne doit pas excéder une semaine pour les nourrissons, à raison de 2 gr maximum de graines par jour. A délivrer à la cuillère ou au compte-gouttes, l’anis étoilé (ou badiane) pouvant être très toxique.

  • En cas de gastro-entérite

Optez pour une tisane à la menthe poivrée et mélisse. La menthe calme les spasmes, et la mélisse va diminuer l’acide gastrique. Prendre 1 cuillère à café de chaque et consommez 3 à 4 tasses par jour, en dehors des repas.

Lire aussi Offrir des cadeaux fait du bien !

Contenus sponsorisés