6 habitudes qui nuisent à votre virilité

Les hommes accordent généralement beaucoup d’importance à leurs bijoux de famille, symboles de leur virilité ! Cependant, certaines habitudes de la vie quotidienne peuvent être néfastes et affecter la vie sexuelle et la fertilité masculine.

Voici les 6 habitudes à éviter.

1 – Ne pas faire assez de sport

Si le sport aide à garder la ligne, il serait aussi le meilleur allié de la virilité. En effet, avoir une activité physique régulière permet d’améliorer les performances sexuelles masculines et prévient les troubles de l’érection qui peuvent apparaître avec l’âge.

Ces faits ont été corroborés par une étude américaine menée sur 1709 hommes dont l’âge varie entre 40 et 70 ans. Celle-ci a prouvé que les hommes de plus de 40 ans qui font du sport régulièrement ont moins de risques d’avoir des troubles de l’érection. Les chercheurs en ont conclu que 30 minutes d’activité physique par jour aident à préserver la fonction érectile.

Il est aussi important de signaler que garder la ligne joue un rôle important en matière d’érection. D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université de Harvard aux États-Unis, portant sur 1981 hommes de 51 à 88 ans, dont 30% sont sujets à des dysfonctions érectiles, les participants ayant un tour de taille de plus de 1,07 m doublent leur risque d’avoir des troubles de l’érection.

2 – Fumer

Longtemps associée à la virilité et à la séduction, la cigarette n’est pourtant pas la meilleure amie de l’érection !

Le tabac peut être un facteur de risque de troubles de l’érection en raison de son effet sur les artères. En effet, fumer abîme les artères sur le long terme, et affecte les veines fines du pénis, responsables de l’érection grâce à l’afflux sanguin. Le tabac peut donc non seulement causer des problèmes cardiovasculaires mais aussi provoquer des dysfonctions érectiles. Les fumeurs ont d’ailleurs deux fois plus de risques de développer ce problème que les non-fumeurs.

En outre, le tabac peut aussi affecter la qualité du sperme et donc la fertilité. Selon une analyse de différentes études scientifiques, qui est parue dans la revue European Urology, le tabac impacte les spermatozoïdes. Ces derniers deviennent moins rapides, moins nombreux, et présentent une forme différente qui rend la fécondation difficile.

3 – Ne pas avoir de rapports sexuels fréquents

Il est évidemment clair que des troubles érectiles riment avec moins de rapports sexuels. Mais des rapports sexuels moins fréquents peuvent-ils causer des dysfonctions érectiles ? Des chercheurs de l’Université de Tampere, en Finlande, se sont intéressés à ce point.

Ils ont étudié le cas de 989 hommes âgés de 59 ans, tout en prenant en compte leurs éventuelles pathologies. Les résultats de l’étude ont démontré que les troubles de l’érection étaient plus importants chez les participants qui avaient des rapports sexuels rares (moins d’une fois par semaine). Conclusion : faites l’amour plus fréquemment pour prévenir les dysfonctions érectiles.

4 – Consommer de la malbouffe

Avoir une mauvaise alimentation affecte non seulement la santé globale, mais peut aussi être à l’origine de troubles érectiles. En effet, consommer beaucoup de fast-food, de produits transformés et d’aliments riches en sucre et en graisses impacte directement la circulation sanguine et a donc un effet sur l’érection. Rappelons aussi que la mauvaise alimentation est l’une des causes de l’obésité et du surpoids, lesquels favorisent les troubles érectiles.

5 – Ne pas dormir assez

Le manque de sommeil peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé. Cela affecte le fonctionnement global du corps et impacte notre humeur, notre productivité ainsi que notre niveau de concentration. Mais pas que : le manque de sommeil contribue aussi à la baisse de libido et a un effet délétère sur la qualité du sperme.

Selon une étude danoise parue dans l’American Journal of Epidemiology, les personnes qui souffrent de troubles du sommeil ont une mauvaise qualité de sperme. Celui-ci contient 29% moins de spermatozoïdes, qui sont d’ailleurs susceptibles d’avoir une forme atypique.

6 – Utiliser de la crème solaire

Utilisée pour protéger la peau des rayons UV, la crème solaire pourrait affecter la fertilité masculine. Ces crèmes renferment de nombreux produits chimiques qui agissent en tant que filtres solaires. Une fois absorbés par la peau, ils passent dans le sang et peuvent nuire à la fonction des spermatozoïdes. Une étude danoise présentée au congrès annuel de l’Endocrine Society aux États-Unis a testé 29 filtres utilisés dans les écrans solaires pour une expérience sur des cellules saines de sperme, en créant le même environnement que celui des trompes de Fallope. Les résultats ont montré que 13 filtres des 29 testés affectaient la fonction des cellules du sperme, et par conséquent la fertilité.

Lire aussi Le manque de sexe est-il mauvais pour la santé ?

Contenus sponsorisés