x

Perte de poids : les conseils d’une femme ayant perdu plus de 20 kilos

Avant : 103 kilos
Après : 81 kilos

Le style de vie

Au lycée, mon poids stagnait aux alentours de 75 kilos. Je ne surveillais pas ce que je mangeais, mais j’allais de temps en temps à la gym avec mes amis. Après avoir eu mon diplôme, j’ai décroché un poste de manager qui exigeait que je commence à 4 heures du matin et que je travaille 55 heures par semaine.

Évidemment, j’étais fatiguée. Étant donné mon épuisement, je n’avais jamais envie de faire la cuisine, donc je me suis tournée vers les surgelés et le fast-food, tout ce qui était rapide et facile. À part le fait que je faisais des courses de 5 kilomètres (sans aucun entraînement), je n’avais plus l’habitude de faire de l’exercice. Entre le moment où je suis sortie de l’école et mes 30 ans, j’avais pris au moins 25 kilos.

Le changement

Quand j’ai eu 30 ans, je suis allée chez mon médecin pour voir pourquoi j’avais des problèmes gastriques. Après une coloscopie, il m’a dit que j’avais des polypes sur le côlon, un problème qu’une personne de mon âge ne devait pas avoir. C’est le signal dont j’avais besoin pour mieux traiter mon corps. J’ai commencé à opérer des changements : j’ai arrêté de fumer, je suis devenue végétarienne et j’ai fait attention à ce que je mangeais. J’ai aussi quitté mon travail pour en trouver un qui soit moins stressant et épuisant. Pourtant, je ne perdais pas de poids.

Même si je n’étais pas au mieux de ma forme, j’étais intriguée par mes amis qui faisaient du running et j’adorais la culture du fitness. Je pensais que je ne pouvais devenir une de ces personnes super athlétiques parce je n’avais aucune idée par où commencer. Mais j’ai décidé que si je voulais vraiment courir le marathon de Chicago, je devais le faire – et commencer à m’entraîner. J’ai mis sept heures à finir mon premier marathon, mais j’ai fini ! Ça a été la meilleure sensation jamais ressentie. Je me suis inscrite pour un autre marathon.

Peu après, j’ai fait ma première mammographie et j’ai découvert qu’il y avait des tissus suspects au niveau de mes seins. Après avoir subi une tumorectomie pour les faire retirer, j’ai effectué des recherches et réalisé qu’avec mes antécédents familiaux de cancer du sein et mon poids, je risquais d’en développer plus tard. À ce stade, je pesais 102 kilos.
Je savais que je devais faire quelque chose pour perdre du poids. M’entraîner pour mon second marathon et participer à des événements sportifs n’ont pas suffi à me faire atteindre un poids sain.

J’ai commencé à en parler à mes amis sportifs, à leur demander conseil, et ils m’ont recommandé d’aller à un club de gym appelé Fit body boot camp. Ça a été un grand changement de passer de mon ancienne routine à un rythme soutenu. C’était différent de tout ce que j’avais connu.

Pendant mon premier cours, je pouvais à peine faire une pompe ou un squat, mais le challenge a fait émerger mon âme de compétitrice. J’ai commencé à y aller deux fois par semaine, puis je suis passée à quatre fois.
De plus, j’ai commencé à faire quelques recherches en ligne sur la façon de perdre du poids et d’avoir de l’énergie pour mes entraînements. J’ai appris que j’avais besoin de manger beaucoup plus de protéines que je ne le faisais et cela a effectivement fait une grande différence. J’ai commencé à remarquer que mes muscles étaient plus dessinés et mon poids a commencé à décoller.

Deux ans après avoir entrepris de me remettre en forme et d’améliorer ma santé, je pesais 82 kilos et j’étais passée d’une taille 48 à un 38.

La récompense

Outre pouvoir faire du shopping où j’ai envie et porter une taille Medium, ainsi qu’améliorer mon temps de marathon de deux heures, la meilleure chose dans le fait de prendre soin de mon corps a été d’avoir une meilleure image de moi. Je me suis toujours vue comme une personne forte et indépendante, mais je ne m’étais jamais sentie forte physiquement jusqu’à aujourd’hui. Ma condition physique est maintenant en accord avec mon état d’esprit.

Les conseils de Natalie

Soyez patient. Je sais que je ne vais pas atteindre mon objectif de 70 kilos du jour au lendemain. Mais en restant patiente et en étant cohérente, je ne me décourage pas et je n’abandonne pas tous les progrès que j’ai réalisés.
Essayez de nouveaux exercices physiques pour trouver celui que vous aimez. J’adore courir, mais si je n’avais pas essayé le Fit Body Boot Camp avec mes amis, je n’aurais jamais obtenu les résultats que je voulais ou appris que j’aimais soulever des objets lourds. Cela me donne le sourire d’aller à un cours et de constater mes progrès à chaque fois.

Soyez bienveillant avec vous-même. Je sais que je ne suis pas aussi rapide ou forte que certaines de mes amies sportives, mais je suis fière de ce que j’ai accompli. Ce succès me rend sûre de moi à la gym et m’assure que je suis capable d’atteindre mon but en termes de poids.

Contenus sponsorisés
Loading...